Jeune, montant, Sportfolio a gagné ses premières lettres de noblesse en étant le seul événement au monde à célébrer l’image de sport. Le festival Sportfolio organise le concours international de la photographie de sport et récompense ainsi 12 lauréats dans 4 catégories (reportage, portrait, insolite et action) et décerne un Grand Prix. Nous vous présentons les différents vainqueurs ainsi que le reportage récompensé.

Catégorie action

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie action Ian Macnicol
Photo : Ian Macnicol (Royaume-Uni). La nageuse Ellie Cole (Australie) plonge lors des championnats de natation le 19 juillet 2015 à Glasgow, Ecosse.

Catégorie portrait

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie portrait Romain Perrocheau
Photo : Romain Perrocheau (FR). Le 18 décembre 2015. Gambou Adamou lors du match Dax-Bourgoin (Pro D2) au stade Maurice Boyau à Dax, France.

Catégorie insolite

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie insolite Phil Noble
Photo : Phil Noble (Royaume-Uni). 1er février 2015. Compétition de course Tough Guy à Perton, Royaume-Uni.

Grand prix

Lauréat Sportfolio 2016 Grand Prix Grigori Sysoev
Photo : Grigori Sysoev (Russie). L’athlète Oussama Mellouli (Tunisie) se ravitaille en eau pendant la course des 10 km nage en eau libre aux 16e championnats du monde de natation FINA 2015 à Kazan, Russie.
 

Catégorie reportage

À l'est du Congo. Kibomango : « À 14 ans, j'avais déjà vu trop de massacres. Je me suis engagé dans l'armée pour protéger les miens ». Pendant plus de 11 années, il sera de toutes les batailles jusqu’à ce qu’un éclat d’obus lui fasse perdre son œil gauche. Aujourd’hui, dans un bidonville de Goma, avec d’autres anciens soldats, il enseigne la boxe aux enfants des rues. Ces enfants sont les premières victimes des groupes armés : « Les recruteurs te promettent de l’argent, des femmes et la reconnaissance éternelle. Mais la seule chose que tu trouves dans la forêt, c’est la mort, la faim et l’enfer. Je le sais, je l’ai vécu ». Quand je lui demande pourquoi, tous les matins, dès 6h, il est devant le stade avec ses deux paires de gants usées et son sac de frappe pour donner un cours à des enfants qui ne pourront pas le payer, sa réponse est très claire : « Notre pays abandonne ses enfants, pas moi. Je suis comme eux, un enfant des rues, mais tout le monde me connaît comme le champion des champions. Pour les gosses, ça leur donne l’espoir d’être autre chose qu’un "shégué" » (terme utilisé à Goma pour désigner les enfants des rues). Le physique de Kibomango est à l’image de sa vie, violente, balafrée et rugueuse.

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie reportage William Dupuy

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie reportage William Dupuy

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie reportage William Dupuy

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie reportage William Dupuy

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie reportage William Dupuy

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie reportage William Dupuy

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie reportage William Dupuy

Lauréat Sportfolio 2016 catégorie reportage William Dupuy
Photos : William Dupuy.

> Toutes nos Inspirations photo
> Toute l'actualité (tests et articles)
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation