Ce "Vos photos, nos conseils" de mai 2016 est placé sous le signe des corbeaux, d'un cadeau empoisonné, des jeux d'ombres et d'une magnifique lumière de sous bois ! Vous avez été nombreux à répondre à notre appel et nous vous en remercions vivement : merci encore et toujours de vos participations, de votre implication et de vos commentaires hyper motivants !

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Nous vous proposons comme à l'accoutumée trois catégories :
  • - les "tops", qui correspondent à nos photos coups de cœur et sur lesquelles nous estimons qu'aucun travail de retouche ou de composition n'est nécessaire ;
  • - les "presque tops", qui ont un réel potentiel, mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour figurer parmi nos coups de cœur ;
  • - les "encore un effort", qui montrent un choix intéressant de la part du photographe, mais méritent encore un peu de travail au niveau de la composition ou de leur positionnement par rapport au sujet.

Nous n'avons pas la science infuse et nos choix sont personnels. Nous tentons d'être les plus équitables, et les plus sincères possible. Rappelons aussi que "Vos photos, nos conseils" n'est pas une compétition, encore moins un concours : ce n'est pas parce que votre photo ne figure pas dans la sélection du mois qu'elle n'est pas retenue ; il nous faut faire des choix, mais elle pourra être publiée plus tard... Dans tous les cas, gardez à l'esprit que cette rubrique est la vôtre : nous sommes là pour partager vos images, vous conseiller et vous aider à progresser.

Place à vos images !

Les tops !

Loïc Lecomte

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Comment ne pas être subjugué par cette sublime photo de Loïc ? "Et avec elle vinrent les oiseaux"... Évidemment il s'agit d'un photomontage, mais si bien exécuté, avec une si belle lumière qu'il ne nous est pas possible de ne pas la faire figurer dans le top. En tout cas pour un habitué des urbex, notre photographe se débrouille plutôt bien sur un thème beaucoup plus onirique. Bravo !

Nicolas Collet

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Une photo qui nous rappelle notre Club Photo Focus avec les oiseaux et l'incroyable travail de Rémi Chapeaublanc en Mongolie. En tout état de cause, la photo de Nicolas dégage puissance, respect  et sublime le regard de ce rapace tapi dans l'ombre, prêt à bondir sur un reptile ou un rongeur égaré !

Christophe Yvernogeau

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

D'aucuns y verront un avertissement contre le mariage, d'autres un cadeau empoisonné ! Nous, nous sommes ravis de cette composition et de trouver une narration pertinente dans une photo. L'angle de vue et la contre-plongée permettent d'étager les plans et de lire l'image en deux temps : le cadeau d'abord, le couteau ensuite. Bravo à Christophe pour cette mise en abîme meurtrière !

Vincent Villaret

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Un portrait qui frise la perfection, selon nous, avec des couleurs allant du bleu au marron et, surtout, une superbe gestion du sujet qui adopte une posture décontractée, intime et glamour. La lumière sur le côté droit du visage d'Estelle et cette lueur dans les yeux sont d'un superbe hypnotisme cinématographique.

Bernard Imbeault

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Voilà un parfait exemple qui montre que la photo de paysage ne se fait pas qu'au grand-angle : ici, Bernard a utilisé un 75-300 mm sur son Olympus OM-D E-M5 Mk II. Nous ne le répéterons jamais assez : il faut se lever tôt pour faire de belles photos. Celle de Bernard, réalisée dans le parc Maisonneuve à Montréal, l'illustre parfaitement avec son étonnante lumière dorée et sa brume matinale presque vaporeuse.

Les presque tops

Christian Prugne

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Ne nous trouvez pas trop sévères : cette photo est presque parfaite. Lumières, couleurs, regard, tout nous plaît dans cette image. Mais, à y regarder de près, deux points nous chagrinent un peu. Premier point : le bokeh en arrière-plan est ajouté en post-production (le diaphragme est fermé à f/7) et... cela se voit. Certes pas énormément si on n'y fait pas attention, mais juste assez pour que nous le remarquions. Au-dessus de l'épaule d'Alexya, une zone de flou apparaît, puis disparaît juste au-dessus sur quelques centimètres, puis réapparaît alors que l'arbre est toujours à la même distance. Dommage ! Deuxième point : le watermak en bas à droite fait un peu trop amateur et s'efface d'un coup de tampon, donc ne protège pas vraiment votre image.

Alexandre Fédi

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Attention polémique ! La moitié de la rédaction trouve cette photo géniale, et l'autre est un peu plus mitigé. Selon votre serviteur, le timing est parfait, le déclenchement a été réalisé pile au moment où le sujet a les jambes écartées, ce qui donne l'impression d'un mouvement et, surtout, la composition est absolument superbe. Voilà qui illustre assez bien cette expression que j'affectionne : "composer, c'est organiser le désordre". Tout ici semble à sa place, d'autant plus que le titre de l'image — La pièce manquante ? — donne une force encore plus impressionnante à l'image. Pourquoi n'est-elle pas dans le top alors ? Eh bien parce qu'à bien y regarder le lampadaire en haut à gauche est maladroitement coupé et son ombre sur le mur aurait pu respirer un tout petit peu plus au lieu de venir lécher le cadre. Certes, c'est un peu sévère, mais cet élément est à prendre en compte.

Christian Molette

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Au jeu des oppositions, Christian remporte la palme sans hésitation ! Une photo paradoxale, drôle et qui dans le même temps porte en elle une dimension plus allégorique et troublante. D'ailleurs, si on fait fi de l'enseigne de supermarché en arrière-plan, on pourrait sans problème se retrouver projeté aux États-Unis, et même y voir une illustration particulièrement pertinente et provocante de la ségrégation encore latente dans certains États. Mais nous analyserons simplement cette image d'un point de vue photographique et nous arrêterons sur l'arrière-plan peu heureux. En effet, si Christian est sauvé par la couleur des montures des deux protagonistes et le fait que les deux sujets se détachent bien de l'arrière-plan, ce dernier reste assez fouillis et trop visible. Peut-être aurait-il été intéressant de se positionner légèrement plus à gauche pour faire disparaître le "Auchan Drive" derrière la masse corporelle du motard ? Ou ouvrir davantage le diaph si cela était possible ? En tout cas nous félicitons Christian d'avoir vu la scène et osé prendre la photo !

Encore un effort !

Bernard Rousseaux

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Lorsque mon collègue Bruno a vu la photo de Bernard, il m'a lancé un "Tiens, c'est amusant, avec une autre lumière ça aurait pu être du Ansel Adams !" Si effectivement la prise de vue nous rappelle combien le grand maître du paysage était inspirant, nous pensons néanmoins qu'il aurait été intéressant de donner un peu plus de punch à l'image de Bernard.

Pour ce faire, nous lançons notre moulinette Lightroom et commençons par ouvrir un peu les ombres au premier plan, là où l'eau s'écoule. Dans un deuxième temps, nous ouvrons aussi les ombres sur les flancs des montagnes, mais très légèrement. Puis, les blancs du ciel et de la neige au sommet étant presque brûlés, nous abaissons les hautes lumières.
Nous procédons ensuite par retouches locales. Nous avons accentué toute la zone allant du premier plan jusqu'au pied de la montagne en jouant avec la clarté et le contraste. Idem à gauche de l'image. Enfin nous accentuons aussi légèrement le contraste au sommet de la montagne, pour que la neige ressorte davantage.

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Amine Bensaada

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Difficile de résister à l'envie de prendre en photo ce joueur de guembri au regard pensif, perdu vers un horizon coloré. Pourtant, comme pour la photo de Christian Molette ci-dessus, il ne faut pas hésiter à composer correctement son image avant de déclencher. Selon nous, la photo ne peut être considérée uniquement comme une trace mémorielle, ou la simple captation d'un instantané documenté, elle perd sa vocation de 8e art et glisse alors vers l'image consommée en masse. Pour rester dans le domaine des arts photographiques, il est préférable de mettre toutes les chances de son côté et de prendre le temps de construire, de placer les éléments.

Ici, seuls deux points sont à revoir. D'abord, Amine aurait dû se baisser afin d'être vraiment à la même hauteur que son sujet. De même, nous aurions souhaité que le cadrage soit légèrement plus serré sur le sujet et soit par-là même légèrement moins centré. Puisque le regard du sujet part vers la gauche, laissons plus d'espace à gauche et resserrons sur la droite, comme suit :

Vos photos, nos conseils (vpnc) mai 2016

Merci encore à tous de vos participations, et à très vite pour un nouveau "Vos photos, nos conseils" !

> Tous les "Vos photos, nos conseils"
> Tous les tutoriels
> Tous les exercices photo
> Toute l'actualité (articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation