Pourquoi la sortie HDMI des reflex, hybrides ou caméscopes est-elle un paramètre important à prendre en compte lors de l'achat ? Selon votre activité en vidéo, elle peut s'avérer d'une importance cruciale, mais les termes techniques sont trop souvent abscons. Démêlons ensembles ces barbarismes de façon à choisir son boîtier en toute connaissance de cause.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI
Les constructeurs comme Nikon ou Canon vantent la qualité du signal transmis par la sortie HDMI, en la qualifiant de "clean" ou de "sans compression".

Comprendre l'importance de la sortie HDMI

Pourquoi une sortie HDMI doit-elle être "clean" ou "sans compression" ? Tout d'abord pour un monitoring de l'image HD ou 4K de qualité et de précision — comparé à la taille souvent réduite des écrans d'appareils reflex ou hybrides, ne permettant pas de se faire une idée précise du rendu final.

Il y a également un nombre important d'applications qui peuvent sembler moins évidentes pour le néophyte. Quelles utilisations spécifiques peut on attendre de la sortie HDMI lors d'un usage professionnel ? Voyons de plus près.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI
La sortie HDMI permet de brancher un moniteur de contrôle de l'image à un boîtier reflex ou hybride, mais aussi d'enregistrer un signal "propre" .

Dépasser les Capacités de stockage d'enregistrement interne

Comprendre l'importance de la sortie HDMI

Les capacités de stockage limitées des cartes SD et CompactFlash obligent bien souvent à partir en tournage avec un nombre important de cartes mémoires que l'on doit décharger régulièrement sur des disques durs pour continuer à filmer. Ces cartes qui permettent l'enregistrement en interne dans un reflex ou un hybride sont de plus limitées en durée d'enregistrement par le firmware (micrologiciel) du boîtier (30 minutes la plupart du temps pour chaque plan/fichier, et ce quelque soit la capacité de la carte).

L'utilisation d'un enregistreur externe via la prise HDMI permet donc de faire sauter ces limitations et ouvre d'autres possibilités :
  • Capacités de stockage des disques durs et SSD externes supérieures aux cartes mémoire des appareils photo ou caméscopes (au delà de 1 To pour de nombreuses heures de tournage).
  • Durée d'enregistrement de chaque plan supérieure à ce que permettent les cartes internes et le bridage des boîtiers (pas de limitation de 30 minutes comme sur les appareils photo).
  • La possibilité de travailler avec une mémoire cache en pre-roll de plusieurs secondes pour ne pas rater le début d'un événement.

Se faire aider par des Assistants numériques

Les boîtiers externes offrent de réels outils d’assistance électronique aux réglages des caméras : exposition précise en mode vidéo, assistant de mise au point (délicate sur grand capteur avec une faible profondeur de champ), affichage et vérification des niveaux sonores (pour éviter la saturation du signal ou la sous-modulation), etc.

Partir en tournage avec un simple reflex pour ramener des images floues, surexposées et sans son, c'est tellement courant dans des conditions de stress, alors pourquoi ne pas se servir de la sortie HDMI pour obtenir de meilleurs résultats ?

Comprendre l'importance de la sortie HDMI

Le boîtier externe, connecté à la sortie HDMI peut donc servir de guide :
  • Assistance électronique à la mise au point : peaking couleur autour des zones de netteté.
  • Assistance à l'exposition : zébra, fausses couleurs, oscilloscope (par exemple pour que le visage se situe entre 50 et 70% du signal de luminance) et vecteurscope (pour la couleur et la balance des blancs).
  • Niveaux audio affichés à l'écran (pour éviter l'écrêtage des pistes audio).

Comprendre l'importance de la sortie HDMI
Zebra sur les hautes lumières du visage / color peaking (bleu) sur les contours nets.

Enregistrement Audio amélioré

La partie audio est souvent pauvre sur un DSLR, particulièrement en ce qui concerne le nombre de micros connectables, l'alimentation électrique de ceux-ci ou encore la présence d'une sortie casque pour le monitoring. Ici encore, la sortie HDMI et l'enregistrement externe nous rendent le travail plus confortable :
  • Ajout de pistes audio au delà de 2 canaux.
  • Connectique XLR avec alimentation fantôme pour les micro statiques professionnels (micro cravate et micro canon +48 V via XLR).
  • Niveaux d'entrée et de sortie ajustables.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI
Réglage du niveau audio d'entrée.

Récupérer des Codecs dédiés au montage

Les codecs natifs des reflex et caméscopes d'entrée de gamme utilisent généralement le codec H264. Bien qu'il offre des fichiers de très petites tailles, la complexité de son codage ralentit les ordinateurs à la lecture et au montage.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI
Codec interne : IPB = Long GOP (complexe à décoder) / ALL-I = Pas de compression temporelle (simple).

Il faut donc parfois réencoder ces fichiers (AVCHD, XAVC-S, MP4, etc.) dans un codec plus simple à monter : c'est là qu'entrent en jeu les codecs Apple ProRes et Avid DNxHD qui figurent la plupart du temps sur la liste des codecs des enregisteurs externes.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI

Ces codecs utilisent une compression intra-image et ne comportent pas de GOP (voir notre article sur la compression) ; ils sont donc plus simples à décoder par l'ordinateur.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI

L'absence de compression temporelle (GOP) résulte en une amélioration de la fluidité et de la réactivité de la station de montage.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI

Les fichiers Prores et DnxHD sont alors 4 à 5 fois plus lourds à stocker que les fichiers H264, mais permettent plus de souplesse au montage. La qualité est de plus au rendez-vous puisque les images sont moins compressées.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI

En effet, les boîtiers d'enregistrement externes offrent souvent des paramètres d'un meilleur niveau qualitatif que ceux offert par l’enregistrement interne.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI
  • Quantification 10 bits au lieu de 8 bits.
  • Ratio 4:2:2 au lieu de 4:2:0 (définition de l'image en noir et blanc d'un coté et en couleur de l'autre coté, cette dernière étant souvent défavorisée).
  • Taux de compression bas et débits plus élevés (passant d'environ 30 Mbps en AVCHD à 180 Mbps en ProRes HQ ou DNxHD 185x).

Encore faut-il que le constructeur se donne les moyens d'offrir une sortie HDMI de qualité ; sans aucune compression et avec une quantification supérieure à celle du codec interne, comme c'est le cas — exceptionnellement dans ce type de gamme — avec le Panasonic GH4 qui peut transmettre un signal HDMI 4K 4:2:2 sur 10 bits !

Comprendre l'importance de la sortie HDMI
Sortie 4K 4:2:2 10 bits sur un Panasonic GH4.

La sortie HDMI doit donc proposer un signal dépourvu de l'habillage graphique de la caméra (menus, informations issues de la caméra, etc.) et de préférence antérieur à la réduction de débit liée au codec interne pour une meilleure qualité. C'est ce que l'on appelle un signal sans compression.

Il est parfois très difficile de connaître la qualité réelle du signal transmis par une sortie HDMI, celle-ci étant parfois moins qualitative que l'enregistrement interne à cause des traitements appliqués.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI

La photo ci dessus illustre la différence entre un signal compressé à gauche et non compressé à droite : inutile de dire que si la sortie HDMI de votre caméra se fait après traitement et compression, le signal dégradé ainsi obtenu n'offre aucun intérêt à être enregistré sur un enregistreur externe... Autant donc se cantonner à l'enregistrement interne.

Mis à part l'affichage des infos internes qui restent à l'écran ; l'appellation "clean" signifie que les informations à l'écran peuvent disparaître pour un enregistrement propre du signal vidéo. Ceci n'est cependant pas un gage de qualité, chaque constructeur utilisant des composants de plus ou moins bonne qualité.

Gestion des LUTs de monitoring

Dans le cas d'une utilisation de courbes gamma très peu contrastées (comme le Cinestyle FLAT sur les DSLR Canon, C-LOG sur les caméscopes Canon serie C ou encore S-LOG sur les appareils Sony A7S), le boîtier externe et la sortie HDMI permettent d'appliquer un traitement appelée LUT (Look Up Table) de façon à contraster et saturer l'image et ainsi assurer un monitoring correct pour l'équipe artistique — tout en conservant un enregistrement neutre à destination de l'étalonnage.
 
Comprendre l'importance de la sortie HDMI
Après LUT / avant LUT.

La plupart des boîtiers externes intègrent ainsi la possibilité d'appliquer une LUT à l'image.

Ajouter un Time code professionnel

Enfin, l'intégration d'un véritable timecode sur les séquences vidéos permet la synchronisation de plusieurs caméras ou enregistreurs audio externes.

Comprendre l'importance de la sortie HDMI

Liste des modèles de boitiers HDMI externes les plus connus


Lire également :
> Tous les articles "Comprendre"
> Toute l'actualité (articles)
> Suivre l'actualité photo en direct sur la page Facebook de Focus Numériquev

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation