À l'occasion du 80e anniversaire de la victoire du Front populaire, l'exposition 1936, Le Front populaire en photographie fait revivre l'histoire politique et sociale française à travers les clichés des photographes majeurs de l'époque.

Fête de l'Humanité. Une milicienne républicaine espagnole.
Fête de l'Humanité. Une milicienne républicaine espagnole. Garches (Hauts-de-Seine), 1936. Photographie de Marcel Cerf (1911-2010). Bibliothèque historique de la Ville de Paris. © Marcel Cerf / BHVP / Roger-Viollet

À 20 ou 30 ans, munis de leur appareil photo, Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, Chim, Robert Doisneau, ou encore Willy Ronis, alors jeunes et inconnus, saisissent le Paris des années 1930 pour illustrer journaux et magazines. En 1936, avec le Front populaire et le plus important mouvement de grèves jamais connu en France, cette nouvelle génération prend son essor. Elle sillonne la capitale et capte ces moments historiques, profitant de l’opportunité de la demande croissante de la presse magazine en plein développement. Ces photographes indépendants ne sont pas seuls sur le terrain. Dans Paris, capitale de la photographie, fleurissent les agences photo : AGIP, Harlingue, Henri Manuel, Keystone, Lapi… Elles couvrent l'actualité pour les journaux et magazines et rendent compte des événements de la rue, lieu d'expression politique et syndical, au même titre que de l'occupation des usines par les grévistes.

Exposition 1936, le Front populaire en photographie, photo Gaston Paris
Fête du Front populaire. Stade Buffalo. Montrouge (Hauts-de- Seine), 14 juin 1936. Photographie de Gaston Paris. © Gaston Paris / Roger-Viollet

Exposition 1936, le Front populaire en photographieCiné-Liberté. Manifestation au Mur des Fédérés filmée par Ciné Liberté – Hommage du Front populaire à la Commune de Paris, 24 mai 1936. © Pierre Jamet © Collection Corinne Jamet

Exposition 1936, le Front populaire en photographie
Fête de l'Humanité. Maurice Thorez (1900-1964), homme politique français, et les mineurs de fond. Garches (Hauts-de-Seine), 1936. Photographie de Marcel Cerf (1911-2010). Bibliothèque historique de la Ville de Paris. © Marcel Cerf / BHVP / Roger-Viollet

Exposition 1936, le Front populaire en photographie
"La France travaille." Marchés. Type de pâtissier. Maison Cailly. Paris (arrondissement non identifié). 1931. Photographie de François Kollar (1904-1979). Paris, Bibliothèque Forney. © François Kollar / Bibliothèque Forney / Roger-Viollet

Exposition 1936, le Front populaire en photographie
Manifestation du 14 juillet de la Bastille à Vincennes. 1935. Photographie de Fred Stein © fredstein.com

Exposition 1936, le Front populaire en photographie
Le bain de soleil. Belle-Île-en-Mer, 1937. © Pierre Jamet © Collection Corinne Jamet

Exposition 1936, le Front populaire en photographie
France. Paris. Place de la Bastille. Manifestation du Front populaire, 14 juillet 1936. © Robert Capa / International Center of Photography / Magnum Photos

Dans un parcours chronologique, l'exposition chemine à travers le contexte politique, économique, social et culturel des années 1934-1935, et se focalise sur la victoire électorale du Front populaire, les grèves sur le tas et l'enthousiasme que procurent les acquis sociaux du printemps et de l'été 1936 : les vacances à la mer, la vie au grand air, les sorties au cinéma et des soirées au music-hall...

1936, le Front populaire en photographie
Du 19 mai au 23 juillet 2016
Hôtel de ville
Place de l'Hôtel de Ville, 75004 Paris
Salle Saint-Jean

De 10h à 18h30
Tous les jours sauf dimanche et fêtes
Gratuit
> Toutes nos Inspirations photo
> Toute l'actualité (tests et articles)
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation