Voici les images sélectionnées pour ce "Vos photos, nos conseils" d'avril 2016 . Ce mois-ci, on part à Tokyo, on caresse les blés, on dessine des moutons avec la lumière et on espère vous apprendre quelques trucs et astuces pour vous aider à améliorer vos photos ! C'est toujours un plaisir d'ouvrir notre dossier chaque moi et de découvrir vos nombreuses participations. Encore un grand merci à tous les participants et à leurs messages d'encouragement !

Vos photos, nos conseils / avril  2016 : les résultats

Vous avez été nombreux à répondre à notre appel et nous vous en remercions vivement. Nous vous proposons comme à l'accoutumée trois catégories :
  • - les "tops", qui correspondent à nos photos coups de cœur et sur lesquelles nous estimons qu'aucun travail de retouche ou de composition n'est nécessaire ;
  • - les "presque tops", qui ont un réel potentiel, mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour figurer parmi nos coups de cœur ;
  • - les "encore un effort", qui montrent un choix intéressant de la part du photographe, mais méritent encore un peu de travail au niveau de la composition ou de leur positionnement par rapport au sujet.

Nous n'avons pas la science infuse et nos choix sont personnels. Nous tentons d'être les plus équitables, et les plus sincères possible. Rappelons aussi que "Vos photos, nos conseils" n'est pas une compétition, encore moins un concours : ce n'est pas parce que votre photo ne figure pas dans la sélection du mois qu'elle n'est pas retenue ; il nous faut faire des choix, mais elle pourra être publiée plus tard... Dans tous les cas, gardez à l'esprit que cette rubrique est la vôtre : nous sommes là pour partager vos images, vous conseiller et vous aider à progresser.

Place à vos images !

Les tops !

Julien Tocanier

Vos photos nos conseils avril 2016

Excellente réalisation pour cette photo sobrement intitulée "Bleu" et qui comporte un joli étagement des plans avec des grains de poudre flous au premier plan et des couleurs qui s'accordent agréablement. Joli donc... Même si on aurait préféré ne pas voir de watermark.

Aubert Lewis


Vous pensez que cette photo n'est qu'une énième image d'un massif montagneux qui rend moins bien en photo qu'en vrai ? Non, non, regardez un peu en bas à droite, on y voit de petites, toutes petites fourmis... Ce sont des cordées qui constituent un excellent rapport d'échelle ! On se rend tout de suite bien mieux compte du gigantisme de l'Aiguille du Midi. Bien vu !

Jean-Luc Lalibert

Ceux qui ont déjà eu la chance de mettre un pied à Tokyo s'accorderont sur le fait que la multitude de bâtiments, escaliers et motifs au sol composent l'un des ensembles urbains les plus graphiques qui soient pour un photographe... Mais quel bazar à mettre en forme !

Félicitations donc, à Jean-Luc qui a non seulement réussi à organiser savamment et graphiquement tous les éléments avec une circulation du regard très fluide, et qui a de plus su déclencher au moment opportun. La femme a l'ombrelle marchant à grandes enjambées nous entraîne vers le second personnage s'apprêtant à traverser. Notre regard monte par la suite le long du poteau, nous nous perdons dans la contemplation cubique du pont et de la tour dans la partie supérieure de l'image pour enfin revenir sur l'arrière-plan et scruter le moindre détail. Bien joué, vraiment !

Martin Bourrely



Voilà une image qui résume à elle seule le sens de l'expression "composition graphique" ! Des lignes tendues, des diagonales, du noir, du blanc, le tout rythmé par deux points colorés. Une composition abstraite, forte et efficace !

Samuel Dykstra


Nous n'avons malheureusement aucune indication ni aucune donnée EXIF sur cette photo, mais y a-t-il besoin d'en savoir plus ? Un paysage quasi onirique, une lumière sublime, un calme presque inquiétant. Une photo qui a toute sa place dans les tops !

Vincent Perret


Voilà une photo que nous incluons avec plaisir dans les tops de la semaine. Cette tisseuse de chanvre  du Nord du Vietnam s'accorde parfaitement avec son environnement et même les imposantes montagnes de l'arrière-plan ne gênent pas la lecture. Notez la superbe diagonale tracé par le maillage du chanvre, la lumière qui vient éclairer le visage du sujet et surtout la mise en évidence d'un séculaire savoir-faire. Bravo.

Les presque tops

Nicolas Lacressoniere


On pense souvent qu'en photographiant un beau bâtiment on obtiendra nécessairement une belle photo. L'équation n'est malheureusement pas vraie puisqu'il s'agit avant tout de composer et de jouer avec la lumière. C'est exactement ce qu'a fait Nicolas en photographiant le magnifique pont Saint Charles à Prague.

Les couleurs sont belles et nous sommes même presque en face d'une photo "carte postale", à un détail près, nous pensons que le ciel est un peu trop présent et que la masse de vide laissée au dessus du château nuit à la composition de l'image ; l'édifice est finalement un peu trop loin de nous. Nous proposons donc le léger recadrage qui suit, de façon à davantage attirer l'œil sur le sujet principal de l'image et laisser ainsi au reflet la place de s'exprimer.

Geoffroy Hauwen


Ah, les couchés de soleil face à la mer et la délicieuse langueur de la pose longue ! L'effet de nappe vaporeuse sied parfaitement à l'ambiance et les dégradés de couleurs sont sobres et comportent des tons pastels délicats.

On note trois plans : les gros cailloux au premier plan, le rocher au second plan et, dans le fond, la lumière rasante du coucher de soleil. Malheureusement, une chose nous chagrine et déséquilibre le plaisir de la contemplation de ce paysage : la ligne d'horizon est quasiment au milieu de la photo, ce qui provoque un entassement des éléments dans la partie basse de l'image et un grand vide dans la partie haute comportant le soleil et un ciel prenant trop d'importance. Dommage !

Un léger recadrage permet donc de mieux répartir les masses et surtout de finalement permettre au regard de se fixer sur le rocher, de se perdre dans l'éther de la mer, puis de revenir sur les reflets dorés procurés par cette lumière de fin de journée.

Romain Brengues


Voilà un sourire bien enjôleur et une bouille à croquer ! Romain a succombé au charme de cette petite indienne (dixit la légende), au point d'en oublier ses réflexes de cadrage et surtout de gestion de la lumière ! Certes, le sourire de cet enfant est pour le moins communicatif et plaisant, mais deux points nous chagrinent à la rédaction.

Tout d'abord, le cadrage trop centré : le personnage ne respire pas suffisamment. La photo manque de dynamisme et on a de plus du mal à la lire. Nous ne le répèterons jamais assez, essayez de jouer avec la règle des tiers et de placer le regard sur l'un des points de force de l'image.

Le regard est justement le second point qui fait défaut à la photo de Romain : il est trop dans l'ombre ! En effet, le visage est coupé en deux par l'ombre du bras qui ne fait finalement ressortir que les dents et la joue de notre sujet.

Pour finir, attention aussi à l'arrière-plan et à ses couleurs. Si les tonalités de votre sujet sont peu contrastées, veillez à ce que l'arrière-plan ne comporte pas de tâches de couleurs trop vives qui détourneraient notre attention. C'est le cas ici avec la robe jaune à gauche — qui attire irrémédiablement notre œil.

En revanche Romain, votre positionnement est tout à fait réfléchi, vous avez su vous mettre à la hauteur de votre sujet plutôt que de simplement pointer votre objectif vers le bas. La photographie d'enfant a ses secrets que les enfants ne nous pardonnent pas. Cela tombe bien, nous avons publié un tutoriel dédié à ce sujet dans nos colonnes !

Encore un effort !

Bernard Sabatié


"Coucher de soleil sur Notre Dame ou l'apocalypse selon Bernard !" Tel aurait pu être le titre de la photo de notre auteur qui a quelque peu exagéré sur les manettes de son logiciel de traitement. Vraiment dommage, car si le cadrage était somme toute classique — ou en tout cas déjà vu —, il a le mérite d'ordonnancer avec pertinence les éléments qui composent l'image. Cathédrale, perspective et soleil forment un trio équilibré autour duquel la Seine chatoie et le ciel flamboie.

Sauf qu'ici, le ciel s'est transformé en véritables auspices apocalyptiques et la sainte colère s'apprête à déferler sur Paris. Nous délirons ? Peut être, mais c'est en tout cas le sentiment que nous avons en regardant la photo de Bernard. Malheureusement, l'exagération de notre interprétation est aussi le reflet des excès de retouche. En un mot, calmez-vous ! Le rendu HDR de l'ensemble est certes amusant et je comprends que vous ayez pu céder à la tentation de peindre le ciel, mais s'agit-il encore d'une photo ?

La technique des ciels rapportés, héritée de Gustave Le Gray n'a de pertinence que lorsqu'elle renforce un propos et donne sens à une intention. Dans le cas présent, cette dernière est notable mais, comme souvent en cuisine, il s'agit de trouver le bon dosage. Dans le cas de Bernard, l'esbroufe technique l'emporte sur le paysage. Dommage.

Robert Curbet


Difficile de ne pas apprécier la côte sicilienne et la douceur de ses paysages. Même avant l'orage, Licata reste d'un calme stoïque ; pas une vague tempétueuse ne vient perturber ce rivage méditerranéen. La photo de Robert nous offre en tout cas l'occasion de nous perdre dans les couleurs printanières de l'île et de constater que la sérénité ambiante aurait été mieux retranscrite si la règle des tiers avait été respectée. En effet, ne perdez pas de vue que l'horizon doit de préférence être placé sur un tiers de l'image, de sorte que ciel ou mer — en fonction de ce que l'on veut signifier — prenne place et corps dans la photo.

Puisque Robert a décidé d'intituler son image "Licata, avant l'orage" nous faisons le choix de supprimer une bonne partie du premier plan gazonneux afin de placer la ligne d'horizon au niveau du tiers supérieur de l'image.

En outre nous, étirons légèrement le cadrage vers la gauche afin de créer un effet cinémascope pour avoir l'impression d'une vue panoramique, tandis que nous plaçons le rocher en bas à droite afin de fermer le cadre. Les proportions sont ainsi mieux respectées et tentent de dynamiser l'image. Le regard se promène à loisir du premier plan au fond de l'image tout en voguant sur une mer d'huile aux teintes particulièrement agréable.



Merci encore à tous pour vos participations, et à très vite pour un nouveau "Vos photos, nos conseils" !

> Tous les "Vos photos, nos conseils"
> Tous les tutoriels
> Tous les exercices photo
> Toute l'actualité (articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation