Canon EOS 40D recommandé

Verdict

S'il est plus logique de comparer le nouveau Canon EOS 40D à son prédécesseur, le 30D, la rivalité avec l'EOS 400D est inévitable, ne serait-ce que par la présence d'un capteur à la définition identique : 10 millions de pixels. Quand le standard, pour les boitiers semi-professionnels, semble s'imposer à 12 mégapixels (Nikon D300, Sony Alpha 700...), la présence de seulement 10 millions de pixels dans l'EOS 40D peut surprendre. Une fois de plus rappelons que le nombre de pixels ne fait pas tout. L'autofocus, la gestion du bruit, le mode rafale, la qualité des images sont au moins, voire plus importants. Sur ce terrain, le Canon EOS 40D abat ses atouts. Par rapport au 400D, le nouveau reflex affiche un boîtier beaucoup plus ambitieux avec une vraie poignée pour une prise en main agréable, un viseur optique plaisant et relativement large et de nombreux raccourcis...Stop, le 400D restera définitivement un boîtier d'entrée de gamme. Face au 30D, le nouveau boîtier se présente certes comme une mise à jour, mais les avancées sont suffisamment significatives pour mettre en péril l'avenir de l'ancien modèle.

Une fois de plus, la différence ne se situera pas au niveau des mégapixels. Certes les deux millions de points supplémentaires sont toujours agréables (un peu plus de finesse et de possibilité de recadrage), mais les avantages du 40D sont ailleurs. Canon annonce un autofocus pratiquement 30% plus rapide. Difficile de corroborer ses données, mais j'avoue avoir été séduit par la réactivité du système (même en basse lumière) et surtout en mode Ai Focus (suivi du sujet) qui, couplé au mode rafale 6,5 i/s donne, de bons résultats. Les différences de performances face à un 30D ne sont peut-être pas aussi importantes, mais le supplément de confort est indéniable. L'écran LCD de 3 pouces est également confortable et très lisible, on aurait pourtant souhaité avoir une définition plus importante. Une fois encore, Canon semble passer à côté du standard qui s'établit désormais à 920 000 points. Les images gagnent en qualité avec une bonne gestion du bruit électronique et surtout un RAW enregistré sur 14 bits. Le prix, est également un élément important à prendre en compte. Car si les concurrents affichent des spécifications techniques supérieures (il faudra toutefois attendre de véritables tests), les prix des Nikon D00 et Sony Alpha 700 sont également supérieurs. Canon offre un donc un boîtier d'un excellent rapport qualité/prix qui mérite la recommandation Focus Numérique.

Points forts

Points faibles

Autofocus rapide et précis

Quelques défauts d'ergonomie (mise en route, touches sur le dessus de l'appareil)

Excellente gestion du bruit électronique jusqu'à 800 ISO

Pas de traitement antiruissellement

Mode rafale à 6,5 images / s

Écran LCD un peu faible en définition

Visée sur écran LCD

Pas de connection HDMI

Très bonne autonomie

Système de nettoyage du capteur peu efficace

Qualité de l'écran LCD

Pas de lampe d'assistance AF (flash trop agressif)

Ecran LCD de qualité

Pas d'autofocus silencieux en mode Live View

Viseur plus large que celui de l'EOS 30D

Sensibilité ISO limitée à 3200

Bonne gestion du flash

Format Raw propriétaire

Déclenchement assez silencieux

Bracketing limité à -2/+2 IL seulement

RAW sur 14 bits et priorité haute lumière

Pas de système de stabilisation optique intégré

Construction solide

 

Styles d'image très pratiques

 

Canon EOS 40
Qualité de fabrication :
Confort d'utilisation :
Vitesse :
Caractéristiques :
Qualité des images :
8,5/10
8,5/10
9/10
8/10
9/10
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation