Canon EOS 40D test

L'interface du Canon EOS 40D n'est pas surchargée en raccourcis, mais les principales commandes sont rapidement accessibles. Malheureusement pour certains, le boîtier ne dispose toujours que d'une seule molette de réglage sur l'avant de la poignée. La seconde molette étant reléguée à l'arrière du boîtier sous la forme d'une "grosse" roue codeuse. Une interface pratique et facilement manipulable (même avec des gants) pour à la fois modifier un paramètre ou naviguer dans les menus. Une touche centrale permet de sélectionner rapidement une action. Sur l'épaule droite du boîtier, vous retrouverez les désormais classiques rangées de touches pour paramétrer l'appareil (balance de blancs, sensibilité, AF, mesure de la lumière...). Ces touches sont des doubles commandes (réglages à la fois par la molette avant et la roue codeuse). Au début, la manipulation peut paraître périlleuse et les symboles ne permettent pas de savoir quelle molette il faut activer (ils sont placés du même côté de la touche). Une question d'habitude probablement. Autre petit reproche, ces touches sont assez petites et l'alignement ne permet pas d'accéder facilement aux commandes proches du flash avec l'index.

Canon EOS 40D test

Les dernières touches sont assez éloignées de la poignée. Il est délicat de les activer en gardant un oeil dans le viseur.

Sur le dos de l'appareil, vous retrouverez donc la fameuse roue codeuse (si simple d'emploi) et un joystick de navigation. Celui-ci est malheureusement un peu petit et difficile à manipuler. Dommage. Le levier de mise sous tension est toujours situé sur le bas de l'appareil et il est toujours aussi difficile à manipuler (le levier est petit et le mouvement assez dur). Sur ce plan, la couronne autour du déclencheur semble à la fois plus rapide d'accès et plus pratique.

Canon EOS 40D test

La roue codeuse et sa touche de validation centrale sont vraiment très agréables d'emploi.

Sur l'épaule gauche de l'EOS 40D, trône le barillet de sélection des modes d'exposition. Celui-ci est très complet avec à la fois les modes à priorité (A,S et M), le mode P, le mode vert, des modes résultats et 3 modes personnalisés C1, C2 et C3. Si on peut s'interroger sur la présence des modes résultats (sport, portrait, macro..;) sur un boîtier de cette trempe, l'arrivée de 3 modes personnalisés est une excellente nouvelle. Ils permettent de passer rapidement, selon les conditions de prise de vue, d'un réglage à un autre en une seule manipulation.

Canon EOS 40D test

Même si la plupart des utilisateurs utiliseront probablement les modes P,A,S et M, l'EOS 40D dispose également de modes résultats.

L'apparition d'un superbe écran LCD de 3 pouces à l'arrière de l'EOS 40D a nécessité un nouvel agencement des touches. La plupart glissent sous l'écran et vous retrouverez donc le bouton de lecture, d'effacement, la touch Jump, la touche Info et le raccourci pour activer les styles d'images. La touche Menu et celle d'impression directe restent sur le haut de l'appareil.

Canon EOS 40D test

Autre bonne idée, la présence d'une touche d'accès directe aux styles d'images. Il est possible de passer d'un mode portrait à un mode paysage en quelques clics. Les styles sont éditables et personnalisables.

Sur le flanc gauche de l'appareil, vous dénicherez la commande pour le flash pop-up, le bouton pressoir pour désolidariser l'objectif et le testeur de profondeur de champ. Comme les autres commandes, celle-ci est également assez petite et difficilement manipulable avec des gants par exemple.

Canon EOS 40D test

La connectique est bien protégée par des languettes de caoutchouc.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation