DJI domine de la tte et des paules le march grand public des quadricoptres. Les diffrentes itrations de son Phantom ont permis un grand nombre d'amateurs de s'initier la prise de vues ariennes moindre cot. Celles-ci n'taient cependant pas exemptes de dfauts, commencer par une finition et un design franchement peu avenants ainsi que quelques lacunes techniques qui ne facilitaient pas la prise en main.

Avec le DJI Phantom 4, la marque entend s'imposer cette fois-ci en force et mettre tout le monde d'accord. C'est bien simple, non seulement sur le papier il ne semble rien lui manquer mais en plus tous les dfauts de son aeul semblent avoir t corrigs. Encore mieux : les nouveaux mode de vol Tap Fly, Active Tracks et Obstacle Avoidance lui permettent de voler de faon autonome et de contourner les obstacles ! Alors, ce Phantom 4 est il la camra volante parfaite ? Verdict dans notre test !

DJI Phantom 4 test review en vol

tant donn la rglementation trs stricte qui encadre l'usage des drones, nous avons pratiqu notre essai dans un cadre de loisir, en gardant l'appareil vue, une altitude infrieure 150 m (dans la pratique nous avons peine dpass les 100 m), loin de toute agglomration, habitation, zone d'arodrome ou personne.

DJI Phantom 4 test review vue gnrale

Prsentation

Le Phantom 3 ne nous avait pas laiss un souvenir imprissable et, bien que trs efficace sur de nombreux points, nous lui prfrons le 3DR Solo pour sa plateforme volutive, ses vols intelligents et sa compatibilit avec la plupart des camras GoPro. Un point en particulier nous avait de plus sduit en faveur de ce dernier : son design et sa finition.

ct, mme la version Professional du Phantom avait un air de chrubin ayant mang trop de compote et son aspect tout plastique nous agaait quelque peu. Il semblerait que DJI nous ait entendu pester jusqu' Shenzen, puisque la marque a totalement repens le look de son drone. Dsormais, le Phantom 4 prsente une esthtique bien plus travaille, avec des lignes amincies, des courbes plus fines et une coque polie. Certes, c'est toujours du plastique, mais l'ensemble et beaucoup plus agrable.

DJI Phantom 4 test review vue gnrale

En outre, le Phantom 4 enchane les caractristiques techniques allchantes, commencer par un systme de dtection stroscopique s'appuyant sur la prsence de quatre capteurs situs l'avant et au-dessous du drone, et octroyant la reconnaissance des obstacles. Utilis en mode automatique, ce systme permet au quadricoptre de freiner automatiquement devant un obstacle jusqu' s'arrter pour viter la collision ou de le contourner mme si vous maintenez le joystick enfonc !

Au chapitre des rjouissances, on note la prsence des modes TapFly et Activ Track. Le premier offre la possibilit de spcifier la destination du drone par un simple clic sur l'cran tactile du botier de commande, tandis que le second active un mode de reconnaissance 3D d'un sujet pour le suivre sans que ce dernier n'ait besoin de porter de tracker ou de gps. Voil qui est astucieux !


DJI Phantom 4 test review vue gnrale

Enfin, outre une autonomie accrue de 25 % pour passer 28 minutes de vol, l'objectif de la camera est un nouveau modle comportant 9 lentilles offrant un angle de champ de 94 (quivalent 20 mm en 24x36) et une ouverture de f/2,8. En ce qui concerne le capteur, le Phantom 4 filme en 4K 24, 25 et 30 ips ainsi qu'en Full HD 60 ips et 120 ips. Il peut raliser des photos de 12 Mpx et permet l'enregistrement de fichiers RAW au format DNG. Certes, la camera est non amovible comme sur les prcdentes gnrations, mais ses caractristiques devraient suffire la plupart des amateurs de prise de vues ariennes.

DJI Phantom 4 test review camera

DJI Phantom 4 test review vue gnrale

Configuration de test

Pour ce test, nous avons utilis le Phantom 4 tel qu'il est livr dans sa bote d'origine, sans accessoire supplmentaire. Nous disposions donc de deux jeux d'hlices, une batterie ainsi que de la dernire mise jour FW 1.1.301 qui stabilise la connexion entre la tlcommande et le Phantom 4 les premiers utilisateurs ayant fait les frais de pertes de signal. Si votre serviteur a subi ces dsagrments, ceux-ci se sont avrs sans consquence sur le pilotage puisque le drone revient " la maison" quand il se sait perdu.

L aussi, gardez l'esprit que nous testons ce drone dans une logique de prise de vues et que nous nous intressons essentiellement aux capacits photographiques et vidographiques de celui-ci. Si nous ne cachons pas notre enthousiasme lors des cessions de vol, c'est bien essentiellement sur la captation que nous forgeons notre jugement.

Notez par ailleurs que ce point de vue semble partag par DJI, puisque la marque considre que le terme de "drone" est trop li une terminologie militaire et prsente ainsi le Phantom 4 la presse comme un "quadrirotor pour films ariens".

DJI Phantom 4 test review vue accesssoires


Prise en main

Ds l'ouverture de la boite un sourire ravi nous monte jusqu'aux oreilles ; de vritable efforts ont t consenti du ct du design. L'aspect trapu des premires gnrations a t affin pour s'approcher d'un poulpe en pleine sance d'tirement mais peut-tre suis-je le seul voir a. Nous apprcions quoi qu'il en soit l'aspect glossy de la coque, et la finition est d'un excellent niveau.

D'aucuns regretteront certainement le noir mat du 3DR Solo, mais le Phantom 4 n'en est pas moins classieux. La coque est en matriau composite afin de rendre l'ensemble rigide et de rsister aux vibrations. Un choix qui se justifie aussi dans le poids de l'engin puisque l'ensemble ne pse finalement que 1380 g contre les 1800 g du 3DR Solo.

DJI Phantom 4 test review vue gnrale

De face, on remarque les deux capteurs optiques juste au dessus des patins d'atterrissage qui assurent la dtection d'obstacles. En dessous, se situent le sonar ainsi que d'autres capteurs permettant au drone de se positionner dans l'espace. La grille de ventilation du chssis est aussi lgamment tudie, tandis qu'on trouve sur le ct l'emplacement pour la carte microSD (jusqu' 64 go) ainsi qu'une prise micro-USB.

La nacelle et le systme de camra sont intgrs au corps de l'appareil pour tre plus proches du centre de gravit du drone. Tout le systme d'amortissement est dsormais cach, mais la nappe du circuit imprim reliant la camra la nacelle est trop expose. Nous nous interrogeons sur sa tenue dans le temps et lors d'intempries. La camra est videmment stabilise lectriquement sur 3 axes (vertical, roulis, lacet) et accepte une angulation verticale allant de -90 +30.

DJI Phantom 4 test review vue camera

Les diodes n'occupent que les extrmits des ailes, avec un clairage rouge l'avant et vert l'arrire. Ces dernires passent au jaune et clignotent pour signifier un incident. Gnralement, au del de quelques dizaines de mtres on ne distinguera pas l'avant de l'arrire mme avec une bonne vue et il faudra donc s'en remettre au streaming video en HD 720p 30 ips. Notez que Lightbridge, la technologie de transfert du flux vido utilise par DJI, a fait ses preuves et s'est avre beaucoup plus fiable que le Wi-Fi lors d'une utilisation longue distance.

DJI Phantom 4 test review vue gnrale diode led

Enfin, DJI inaugure un tout nouveau systme de fixation d'hlices appels "push and release" : plus besoin de les visser, un quart de tour suffit les maintenir sur les ergots de fixations. Si pour l'heure DJI ne donne pas davantage d'informations sur ses moteurs, ces derniers sont capables d'excellentes performances avec une vitesse ascensionnelle de 6 m/s, une vitesse en descente de 4 m/s et surtout des pointes 20 m/s (soit 72 km/h) en mode sport. C'est 16 km/h de moins que le 3DR Solo mais bien mieux que le Phantom 3 qui stagne 57 km/h. La performance pure ne nous intresse pas mais cela pourrait faire la diffrence dans le cadre d'un suivi de sujet rapide (descente de VTT ou de ski, course automobile, etc.).

DJI Phantom 4 test review sonar led

Prparatifs de vol

Charge et installation des hlices

Il nous aura fallu un peu plus d'1h30 de charge pour que la nouvelle batterie Lipo 4S 5350 mAh 15,2 V atteigne sa charge maximale. Une fois celle-ci installe dans la coque du drone, il ne reste plus qu' fixer les hlices "push and release" sur les rotors des moteurs. Le systme est extrmement simple : on appuie en mme temps que l'on effectue un quart de tour et c'est fix. Dans le genre "ready to fly", il n'y a pas plus simple.

DJI Phantom 4 test review helices

Allumage

La procdure d'allumage a respecter est la suivante :
  • La tlcommande doit tre allume en premier. On presse une premire fois le bouton d'alimentation de la radiocommande puis on effectue un second appui long. Les diodes s'allument de la gauche vers la droite, puis on relche.
  • Mme procdure pour le Phantom 4. Comme sur les gnrations prcdentes, on appuie une premire fois sur le bouton d'alimentation puis une seconde fois plus longuement. Les diodes passent au vert de la gauche vers la droite. Le drone met une sonorit bi-ton.
  • Le raccordement du smartphone la radiocommande passe par un cble micro-USB. Il y a donc a priori peu de risques de coupure de transmission par rapport au Wi-Fi du moins. Ds que le cble est branch, un message apparat sur votre cran pour que l'application DJI Go se lance.

L'acquisition des satellites est trs rapide : en moins d'une minute, l'application vous signale que vous tes prt dcoller ! Notez en outre qu'en intrieur vous ne bnficierez pas de la stabilisation GPS mais d'une stabilisation optique grce au sonar et la camera optique situe sous le drone...  Attention cependant, comme mentionn dans les tests prcdents, les drones sont globalement trs sensibles l'effet de sol :  l'air chass vers le bas par les hlices se retrouve bloqu par le sol et s'y comprime avant de changer de direction brusquement, ce qui engendre des turbulences et dstabilise le drone.

DJI Phantom 4 test review vue gnrale

Tlcommande

La tlcommande est identique celle fournie avec les Phantom 3 Advanced et Professional. On peut lancer l'enregistrement directement via celle-ci, choisir des modes de vol plus ou mois dbrids, mettre le drone en pause, contrler les angles de la nacelle et surtout demander au Phantom de rentrer la base en une pression du doigt. Sa porte est de 3.5 km sur les territoires de la communaut europenne et jusqu' 5 km aux tats-Unis. La finition est de bon aloi, elle tient bien en main et le grip est agrable mais on regrette de ne pas trouver de panneau de commande rappelant quelques informations lmentaires du vol (distance ou altitude par exemple) comme sur celle du 3DR.

DJI Phantom 4 test review radiocommande

L'application

Paramtres de vol

Le quadricoptre ne se pilotant pas sans la liaison entre un smartphone et la radiocommande, il est primordial de se familiariser avec l'interface de l'applicaton DJI Go (compatible iOS et Android) avant de jouer les chefs d'escadrilles. Nanmoins, la marque a plutt bien pens son interface et on s'y retrouve assez facilement grce une jeu d'icnes symbolisant chaque fois le drone, la radiocommande, les modes de vol, le gimbal etc.

DJI Phantom 4 test review application

DJI Phantom 4 test review application



Les amoureux de la langue de Molire en seront pour leurs frais, ici on ne parle que l'anglais et rien d'autre. Pas de panique tout est clairement identifiable... Except les courbes de rglage de ractions du drone, dans les paramtres avancs qui restent assez obscurs pour le botien. Personnellement nous sommes rests prioritairement dans le mode de vol standard avec les rglages de commandes habituels : contrle de commande des gaz et du roll sur le manche gauche, et contrle de la profondeur et du lacet sur le manche droit.

DJI Phantom 4 test review application


Outre un retour vido, l'application permet aussi de bnficier des informations tlmtriques telle que la vitesse, la charge de la batterie, le voltage des moteurs, la position GPS, l'altitude... Et surtout ce qui nous intresse le plus la rdaction, les diffrents rglages de paramtres de la camra.

Paramtres de prise de vues

Nous ne pouvons qu'adresser nos flicitations la firme chinoise, car il y a une vritable cohrence entre sa volont de prsenter le Phantom 4 comme un "quadrirotor pour films ariens" et les paramtres de prise de vues disponibles. Nous jugerons des rsultats un peu plus loin mais il est en tout cas possible de photographier en DNG + JPEG 12 Mpx jusqu' 1 600iso, de jouer avec la pose lente jusqu' 8 s, de shooter en HDR, en rafale, en time-lapse, et surtout de filmer en HDTV 120 ips, 2.7 K 30 ips et 4K 30 ips avec un dbit de 60 Mbps ! Cerise sur le gteau, les profils d'image S-Log et Cinelike sont prsents afin d'offrir une plus large latitude de retouche en postproduction.

DJI Phantom 4 test review application

Pilotage et prise de vues

Modes de pilotage

L'exprience de pilotage avec le Phantom 4 est particulirement rjouissante. Les commandes sont d'une tonnante douceur, sans nervosit excessive en dpit d'une vlocit bien prsente. En mode Standard, avec un petit peu d'exprience, le pilotage s'effectue facilement et en douceur, on a rapidement confiance et on peut rapidement se lancer dans les tests des nouveaux modes de vol : Tapfly, Visual Tracking et Obstacle Avoidance. 


Sachez nanmoins que si le Phantom 4 pointe plus de 70 km/h, il n'est pas une bte de course et ne peut se montrer aussi agile qu'un 3DR totalement dbrid en mode Acro. Si la comparaison avec le Bebop 2 n'est pas vraiment pertinente tant donn l'cart de prix , il convient cependant de prciser que le Phantom 4 fait largement mieux que le Phantom 3 ! Ce dernier avait la fois quelque chose de pataud et de nerveux qui ne nous convenait pas. Le Phantom 4 est quant lui un rgal piloter. En outre, sa stabilit est remarquable : nous avons vol sous diffrentes conditions mtorologiques avec des rafales allant jusqu' 35 km/h en fin de journe et il n'a pas montr le moindre frmissement. 

Tapfly


On pointe du doigt sur la carte l'endroit o l'on veut que le drone se rende puis on tapote deux fois pour valider. Voil, c'est tout ! Et histoire de nous flatter un peu plus, le Phantom 4 promet d'viter les obstacles en chemin.

Obstacle Avoidance

Le Phantom 4 est le premier drone grand public proposer la dtection d'obstacles. Les images transmises par les deux camras frontales sont analyses par le logiciel du drone de faon ce que celui-ci s'immobilise ou contourne l'obstacle se prsentant. Notez que l'analyse est oprationnelle entre 0.7 m et 15 m. C'est bluffant d'efficacit tant que l'obstacle est face au drone. Attention donc lors des travellings latraux et des panoramiques. De plus, le systme n'est pas capable d'analyser les fines branches ou les cbles lectriques. Cette dtection d'obstacles a donc encore beaucoup de limites mais reste redoutable d'efficacit sur les obstacles imposants.

Visual Tracking


Exactement comme on active les modes de suivi du sujet sur nos botiers photos, le Phantom 4 va suivre un sujet dfini. On encadre du doigt sur l'cran de la tablette le sujet puis on valide. Le drone vol alors autour de faon autonome via une reconnaissance 3D de celui-ci. Attention, il n'est pas encore parfaitement oprant lors de brusques changements de direction et il est prfrable que d'autres sujets qui viennent pas s'interposer entre le quadricoptre et sa cible. Il n'y a cependant aucun besoin que celle-ci porte un tracker, un gps ou la radiocommande.

D'un point de vue cinmatographique, on ne cesse d'imaginer les nombreux plans que l'on peut raliser. Franchement, c'est gnial.


Si nous avons t bluffs par ces nouveaux modes de vol, nous souhaitons mettre en garde le nophyte contre l'apparente illusion de cette facilit. Le Phantom 4 est lourd et son dtecteur d'obstacles n'est pas infaillible, il y a donc un risque lev pour que des accidents se produisent. D'autant plus que sa conception flatte l'go du pilote qui se prend rapidement pour un bon pilote et prends donc plus de risques... Ce ct presque trop facile vendu par la marque ne peut que nous enjoindre la mfiance.

Qualit d'image

L encore, sur l'cran de notre smartphone, la qualit parat excellente et saura sans nul doute ravir ceux qui se contenteront de poster leurs vidos ou leurs photos sur les rseaux sociaux. Nanmoins, le Phantom 4 tant capable de filmer en 4K, voyons ce qu'il a dans le capteur.



La qualit d'image est globalement trs bonne mais prsente encore quelques dfauts. Tout d'abord, la dynamique est assez faible : les hautes lumires sont rapidement brles et les plus fins dtails dans les zones d'ombres trop lisss. En basse luminosit, en dpit de l'ouverture de f/2,8, l'acutance manque de panache et le micro-contraste est un peu faible. Le traitement de lissage est malheureusement excessif et prsente dans le mme temps une accentuation lgrement exagre.

Cet aspect est en revanche nettement moins flagrant que sur le Phantom 3 tandis que les aberrations chromatiques sont mieux gres et la nettet sur les bords amliore. Au niveau de la couleur, le rendu est aussi flatteur et offre des tonalits agrables. noter que l'on pourra ds la prise de vue jouer avec diffrents rendus (noir et blanc, ancien, clatant, etc.) ou encore rgler le contraste, la luminosit et activer des courbes S-Log ou Cinelike.

> Visualisez les vidos 4K 30 ips : vido 1 / vido 2

Photos issues d'une vido 4K

DJI Phantom 4 test review image 4K

DJI Phantom 4 test review image 4K

Photos issues d'un rush 1080

DJI Phantom 4 test review image 1080

DJI Phantom 4 test review image 1080

En photo, on retrouve les mmes caractristiques d'image : des JPEG un peu trop lisss, une dynamique qui brle un peu trop vite les hautes lumires et un micro contraste lgrement en berne. En revanche la colorimtrie est plutt flatteuse. Avec de bonnes conditions de lumire, l'image parat nette sur l'ensemble du champ.

DJI Phantom 4 test review qualit d'image bretagne

DJI Phantom 4 test review qualite d'image bretagne

Il est possible de travailler en RAW (format DNG) pour un rendu plus agrable. Nous vous recommandons d'ailleurs d'utiliser ce format et de ne pas rduire le bruit. Certes, l'image est un peu plus granuleuse mais la sensation de nettet est plus agrable. Au final, la qualit d'image du Phantom 4 est trs bonne sans tre excellente. On est un ton en dessous de ce qu'offre le 3DR Solo quip d'une GoPro Hero 4 par exemple. L'image prsente tout de mme une trs bonne tenue et sera suffisante pour apparatre dans des productions professionnelles tant que l'on ne regarde pas le rsultat sur cran gant ou que l'on ne cherche pas zoomer 100 % dans l'image.

DJI Phantom 4 test review qualit image bretagne

Verdict

DJI Phantom 4 recommand par Focus Numrique

Quel engin ! Le DJI Phantom 4 est tout simplement allez, crivons le franchement extraordinaire ! Il comble quasiment toutes les lacunes des gnrations prcdentes et l'intgration de ses nouveaux modes de vols le rend encore plus accessible au plus grand nombre.

Reste qu' 1 499 , il n'est pas la porte de toutes les bourses. S'il rend le Phantom 3 Professional quelque peu obsolte, ce dernier a tout de mme de beaux restes et il y a fort parier que les propritaires ne changeront pas leur machine dans l'instant. En face, on retrouve aussi le 3DR Solo qui procure galement une exprience de vol remarquable mais qui n'intgre pas encore l'vitement d'obstacles et le suivi du sujet sans tlcommande. En revanche, on peut monter sur ce dernier une GoPro 4, laquelle reste un cran au dessus en terme de qualit d'image.

En effet, la qualit d'image du Phantom 4 est un peu en dea de nos esprances, la faute un lissage excessif des plus fins dtails. Restons positif et gageons qu'une mise jour pourra sensiblement amliorer le traitement. Bon point en revanche pour la dfinition 4K et les courbes de rglage S-Log qui permettent d'amliorer le rendu d'image en postproduction.

DJI Phantom 4 test review en vol


En somme, le Phantom 4 est un excellent compromis qui peut s'appuyer sur une formule "cl en main" intelligemment pense et efficace dans quasiment toutes les situations. C'est sans retenu donc que nous lui dcernons notre label "recommand", avec une mention spciale pour les efforts raliss. Finalement rare sont les constructeurs qui prennent aussi rapidement en compte les desiderata de leurs clients et les critiques de la presse afin de faire voluer leur machine vers un quasi sans faute.

ce prix, il est de tout faon quasiment sans concurrence et saura combler la fois les amateurs d'aromodlisme ainsi que les vidastes et photographes qui rvent de s'initier la prise de vue arienne. Au final, ce sera bien l notre seule rserve : pour une meilleur image il faut se tourner vers une camra ddie, qu'elle soit de type action-cam, comme le Solo, ou carrment hybride ou reflex avec des solutions plus coteuse.

Un dernier mot sur sa dconcertante facilit de prise en main. Si elle parvient presque crer un rel besoin de captation arienne dans la mesure o l'on a moins se soucier du pilotage , attention cependant aux excs de confiance. La dtection d'obstacles ne fonctionne que de face, de jour et sur des objets bien visibles. Le Phantom 4 restant de plus un quadricoptre puissant et rapide, personne n'est l'abri d'une avarie technique qui peut mettre en danger autrui.

Sur ces morales critures, bon vol et bonnes images chers lecteurs de l haut, tout l haut. C'est tout de mme addictif la terre vue du ciel.

Merci Miss Numrique pour nous avoir prt un modle de test.

Points forts

Points faibles

Silhouette amaincie

Pas de possibilit de piloter le drone avec son smartphone

Finition en hausse

Pas d'cran sur la tlcommande

Qualit d'image trs bonne et en hausse aussi

Circuit imprim de la camera expos aux intempries

Facilit de prise en main dconcertante

Attention l'illusion de la facilit de prise en main

Vols automatiss surprenants

Train d'attrissage trop encombrant en transport

Fonctions d'vitement des obstacles

Lissage excessif de l'image dans les zones d'ombre

Suivi du sujet sans avoir besoin de rcepteur

Dynamique dans les hautes lumires trop faible

Application complte

Dtections d'obstacles perfectible

Performances globales

 

Connexion Lightbridge

 

photo RAW (DNG) + JPEG

 

Courbes S-Log et Cinelike disponibles

 

Mode 4K 30p convaincant

 

Stabilit

 

Vol en intrieur stable grace au sonar et la camera

 

Autonomie

 



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation