Pour notre test, la scène est éclairée sous environ 250 lux. Notre appareil étalon est le Canon 5D Mark III qui, pour un gris neutre 18 %, requiert le couple f/5,6 - 1/8 s à une sensibilité de 200 ISO. Le Panasonic GX80 est également calé pour exposer correctement un gris 18 % avec une sensibilité de 200 ISO et une ouverture de f/5,6. 

Nous faisons alors varier la vitesse et la sensibilité ISO. Les images sont visibles à 100 % (JPEG) et vous pouvez télécharger les fichiers bruts (.RW2). Le boîtier est configuré par défaut, notamment pour ce qui est de rédaction du bruit électronique.

Les JPEG

Le Panasonic GX80 est équipé d'un nouveau capteur 4/3" de 16 Mpx qui n'est plus recouvert d'un filtre passe-bas. Cet absence devrait permettre un meilleur piqué puisque ce filtre est là pour "flouter" les détails les plus fins d'une image afin d'éviter le moirage.

Avec cette définition (16 Mpx effectifs), la taille des photodiodes est d'environ 3,75 µm. La plage ISO s'étend nativement de 100 à 25 600 ISO.

Sony Alpha 7R 2 (A7R 2) test review taille de capteur
Comparaison des tailles (agrandies 4x) de différents capteurs.

Le GX80 délivre une excellente qualité d'image de 100 à 400 ISO et même à 800 ISO, le bruit est parfaitement géré : le moutonnement n'est pratiquement pas visible et le lissage très léger. Il faut pousser à 1 600 ISO non pas pour voir la granulation, mais un lissage plus appuyé. En effet, chez Panasonic la stratégie concernant le bruit électronique est de lisser les images pour éliminer au maximum la granulation. Les images apparaissent donc de loin assez contrastées et peu marquées par la granulation, mais les plus fins détails disparaissent. À 1 600 ISO, les clichés de notre scène sont encore bien équilibrés entre préservation des détails et lissage ce qui est déjà un bon résultat pour un capteur 4/3".

Il faut faire tourner le GX80 à 3 200 ISO pour voir apparaître un traitement du bruit très (trop) appuyé sur les aplats colorés notamment. Parfois, les artéfacts ne sont peu harmonieux comme sur notre roue colorée. Le phénomène s'amplifie à 6 400 ISO et le rendu sur certains aplats n'est vraiment pas beau : le lissage est trop marqué et on note des effets de halos autour de certains détails assez disgracieux.

À 12 800 ISO, la granulation et le lissage ne font pas bon ménage et on évitera de grimper à cette sensibilité et à fortiori de la dépasser en restant en JPEG.

Panasonic GX80 : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Panasonic GX80 : Réduction du bruit standard 1600-25600 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-200-400-800-1600-3200-6400-12800-25600 ISO)


Comparaison à tirage équivalent

Nous comparons naturellement les boîtiers à "tirage équivalent". Nous avons "normalisé" les images pour un tirage 40 x 60 cm en 180 dpi, soit une définition de 12 Mpx environ. Les images sont réalisées à 1 600 ISO avec ci-dessous des détails à 100 %.

Attention, les boîtiers ne sont pas équipés d'optiques équivalentes, le piqué initial n'est donc pas le même. Il faut essayer de comparer uniquement le niveau de bruit électronique... Pas si simple.

Nous avons choisi de confronter le Panasonic GX80 à quelques boîtiers emblématiques actuels :

Il est intéressant de confronter le nouveau venu différentes tailles de capteurs : 4/3", 1" et APS-C. Logiquement, le A6300 et son APS-C sort vainqueur grâce à une absence totale de grain à cette sensibilité ISO. Et la règle du plan grand capteur / meilleure gestion du bruit électronique prévaut également avec le capteur 4/3" qui donne des résultats plus satisfaisants que le capteur 1" du Canon. Entre les deux 4/3" ne choix n'est pas simple et malgré une définition supérieure, l'image du GX8 est très proche de celle du GX80.

Oscilloscope

Passons certaines images obtenues avec le GX80 de Panasonic sous l'œil de l'oscilloscope pour un avis plus "mathématique".

Notre outil confirme notre perception visuelle : les images sont vraiment excellentes jusqu'à 3 200 ISO et présentent une dégradation perceptible à 6 400 ISO. La dynamique baisse sensiblement et la granulation dans les zones denses est très visible.

Panasonic GX80 test review bruit électronique sur gris 100 ISO
Panasonic GX80 – 100 ISO
Panasonic GX80 test review bruit gamme gris graphique 100 ISO
Panasonic GX80 test review bruit électronique sur gris 1600 ISO
Panasonic GX80 – 1 600 ISO
Panasonic GX80 test review bruit gamme gris graphique 1600 ISO
Panasonic GX80 test review gamme gris à 3 200 ISO
Panasonic GX80 - 3 200 ISO
Panasonic GX80 test review bruit gamme gris graphique 3200 ISO
Panasonic GX80 test review bruit gamme gris 6400 ISO
Panasonic GX80 – 6 400 ISO
Panasonic GX80 test review bruit gamme gris graphique 6400 ISO
Panasonic GX80 test review bruit gamme gris 12800 ISO
Panasonic GX80 – 12 800 ISO
Panasonic GX80 test review bruit gamme gris graphique 12800 ISO


Au final, le GX80 dispose d'une bonne gestion du bruit électronique dans la catégorie 4/3" et il sera facile de photographier jusqu'à 3 200 ISO et de pousser à 6 400 en préparant ses images avec un logiciel de développement des fichiers bruts. Il reste logiquement inférieur aux APS-C, mais se situe dans le haut du panier dans la catégorie Micro 4/3.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation