Un lecteur se questionne sur comment faire évoluer son boîtier. Il dispose actuellement d'un reflex Canon EOS 1200D, l'entrée de gamme chez Canon avec quelques objectifs. Il hésite entre le nouveau 80D (test à venir dès demain sur Focus Numérique) et les potentiels successeurs des EOS 7D Mark II et EOS 6D.

Actuellement je suis propriétaire d'un Canon EOS 1200D, obtenue en kit avec les objectifs 18-55 mm et 70-300 mm. J'ai également investi dans deux autres objectifs que sont la focale fixe EF 50 mm f1.8, le zoom grand-angle EF-S 10-18 mm et bientôt un nouvel EF 40 mm f2.8.

Pour continuer à progresser, j'aimerai prochainement changer d'appareil. Je pense au nouveau 80D ou au futur successeur du 7D Mark II, ou sinon passer en plein format avec le futur remplaçant 6D.

J'aurais bien aimé l'avis d'expert tel que vous afin de pouvoir affiner mon choix. À savoir que je fais de tout comme photos.
 JOHANN M., lecteur de Focus Numérique

Merci Johann pour votre question. Vous êtes très nombreux a avoir commencé la photo avec un reflex numérique d'entrée de gamme comme le Canon EOS 1200D qui est un appareil proche de la perfection pour débuter. Ces appareils sont souvent proposés en kit avec des objectifs de base plus ou moins polyvalents comme l'éternel 18-55 mm f/3,5-5,6. Johann a opté dès le début pour un double kit afin d'étendre le champ des possibles avec en plus un 70-300 mm, un télé zoom.

Canon EOS 1200D

Avec l'EOS 1200D, Canon propose un petit reflex sympathique à utiliser et extrêmement ludique grâce à l'application "Mon Coach EOS". Un excellent moyen pour s'initier, en douceur, à la photographie avec le reflex. 

Voir le test complet sur LN


Le cas de figure de Johann

Johann l'a très bien compris, ces objectifs montrent très vite leurs limites en terme de qualité optique et donc au final d'image. Le souci ne vient donc pas du boîtier en lui-même mais bien de l'objectif qui est placé devant. Les zooms de grande qualité sont assez onéreux. L'alternative des petites focales fixes est donc très intéressante. Ces objectifs permettent d'obtenir une bien meilleure qualité d'image et offrent de surplus l'accès à de grandes ouvertures qui rendent plus aisé les photos en basse lumière à main levée et surtout les effets de profondeur de champ. Notre lecteur a donc acquis un 50 mm f/1,8 (équivalent à un 80 mm sur son EOS 1200D) et sera bientôt l'heureux propriétaire d'un 40 mm f/2,8 (équivalent 64 mm). Il a aussi investi dans un zoom grand-angle en monture EF-S (conçue donc pour les reflex équipés de capteurs APS-C) 10-18 mm.



Johann se pose donc à juste titre la question du choix de son futur appareil et nous précise qu'il fait un peu de tout comme photo. Il pense au nouvel EOS 80D, un boîtier expert équipés d'un capteur APS-C (comme son EOS 1200D) ou aux potentiels successeurs des EOS 7D Mark II (boîtier expert/pro lui aussi équipé en APS-C) et EOS 6D (le reflex 24 x 26 mm de Canon le plus accessible).


conserver une compatibilité des objectifs

Un premier point important à prendre en compte est la compatibilité de ses objectifs avec son futur appareil. En effet, il dispose d'un beau 10-18 mm EF-S compatible uniquement avec les reflex Canon équipé de capteurs APS-C. Si Johann préfère un appareil du type 6D (capteur 24 x 36 mm) il ne pourra utiliser son objectif dessus. Nous allons donc écarter cette option pour lui éviter des frais supplémentaires même si les reflex plein format permettent de franchir un cap en terme de qualité d'image (dynamique, bruit en hautes sensibilités ISO) et de jouer plus facilement avec la profondeur de champ.



Une image prise avec le 10-18 mm EF-S monté sur un Canon EOS 70D : c'est cool un très grand-angle !

> Test Canon EOS 6D
> Comprendre les abréviations et les sigles des optiques Canon

Le choix de la raison

Il reste donc deux options. La première est le tout nouveau Canon EOS 80D dont le test sera publié dès demain sur Focus Numérique. Sans vous dévoiler nos conclusions à l'avance, sachez que ce boîtier est excellent (et ce malgré le manque d'audace et d'innovation de Canon) qu'il recevra notre label Recommandé. 


Cet appareil dispose des toutes dernières technologies Canon et jouit d'une prise en main experte qui n'a rien à voir avec celle du 1200D : double mollettes de réglages, écran de rappel sur le dessus, écran orientable et tactile. Niveau performances, il dispose d'un capteur de 24 millions de pixels équipé de la technologie Dual AF, peut monter à 16 000 ISO, 45 collimateurs autofocus et une cadence en rafale de 7 images par seconde. On retrouve également la présence du WiFi pour le partage ou le pilotage du boîtier à distance.

> Test Canon EOS 80D

Quid du successeur de l'EOS 7D Mark II ?

Enfin, il nous est impossible de prédire avec certitude quant et si l'EOS 7D Mark II (présenté à la dernière Photokina en 2014) aura un successeur. Il y a très peu de chance que ce soit en 2016 et nous émettons des réserves sur la volonté de Canon de poursuivre cette gamme d'appareils. Pour rappel, Canon a tout de même attendu plus de 5 ans avant de remplacer le 7D, premier du nom. Cependant, Nikon vient d'annoncer son D500 (au CES) qui devrait normalement surpasser presque en tous points l'actuel 7D Mark II.


Le 7D Mark II est un excellent appareil orienté photo d'action et sport, mais qui commence un peu à dater. Il jouit d'une excellente qualité de construction, d'une prise en main confortable et précise et surtout de performances intéressantes : 65 collimateurs autofocus, 10 images par secondes. Il a cependant maintenant 2 ans et commence, dans une certaine mesure, à dater. Il ne dispose "que de 20 millions de pixels" et peut monter à 16 000 ISO.

> Test Canon EOS 7D Mark II

> Posez-nous votre question
> Tous nos Courriers lecteurs
> Toute l'actualité (tests et articles)
> Suivez en direct toute l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation