Présentation

C'est parce qu'ils tentent de concilier le meilleur des deux mondes que les flashs de studio autonomes sont aujourd'hui utilisés par de nombreux photographes. Leur intérêt réside en effet dans le compromis qu'ils offrent entre puissance et transportabilité : alors que leur taille, poids et leur batterie autonome autorisent un transport aisé, leur puissance permet de les utiliser aussi bien en studio qu'en extérieur.

Les amateurs de strobisme peuvent ainsi profiter de la simplicité d'utilisation d'un flash cobra (et parfois même de ses automatismes d'exposition) tout en continuant à bénéficier des différents avantages procurés par un flash de studio, c'est-à-dire une puissance conséquente et une vaste gamme d'accessoires pour modeler la lumière.

Guide d'achat : les meilleurs flashs de studio autonomes
Flash Profoto B2.

Si vous êtes à la recherche d'une solution d'éclairage à la fois puissante, modulable, transportable et rapide à mettre en place, notre guide d'achat des meilleurs flashs de studio autonomes est fait pour vous.

Puissance

La puissance d'un flash s'exprime en joules (J) ou en watts par seconde (W/s), et le nombre guide permet de déterminer l'ouverture de diaphragme à adopter pour une sensibilité ISO donnée, en fonction de la distance entre le flash et le sujet.

Nombre guide (pour une sensibilité ISO donnée) = Diaphragme x Distance flash-sujet

À titre d'exemple, pour photographier un sujet situé à 5 m avec un objectif ouvert à f/8, il est nécessaire d'utiliser un flash doté d'un nombre-guide supérieur ou égal à 40. Avec un objectif ouvert à f/4, un NG de 20 suffit. Le nombre-guide d'un flash permet ainsi d'en connaître les limites d'utilisation.

Qualité de la lumière

Les tubes éclairs sont normalisés pour que la température de couleur de la lumière produite corresponde peu ou prou à la lumière du jour. On attend donc d'un flash que sa température de couleur soit comprise entre 5 000 K et 6 500 K et soit stable malgré les variations de puissance.

L'indice de rendu des couleurs ou IRC est un chiffre normalisé, compris entre 1 et 100, indiquant la fidélité des couleurs restituées par une source de lumière. Plus l'IRC est élevé, plus la source de lumière est susceptible de restituer des couleurs aux teintes fidèles.

Temps de recyclage

Le temps de recyclage est un paramètre très important dans le choix d'un flash. Dans certaines situations, il est nécessaire de pouvoir réaliser une série rapide de photos tout en conservant l'usage du flash. La qualité des condensateurs rentre alors en compte mais également la puissance de l’éclair (plus la puissance est faible, plus le temps de recyclage est court). Le temps de recyclage d'un flash varie ainsi grandement en fonction de l'utilisation qui en est faite.

Prix

Les flashs de studio autonomes sont des objets chers — voire très chers — et s'adressent avant tout aux photographes possédant des notions de base en termes d'éclairage et s'étant auparavant essayés au maniement de sources lumineuses moins onéreuses. La lecture d'un tel guide et des tests l'accompagnant n'est cependant soumise à aucune obligation d'achat et peut s'avérer utile à tout un chacun.

Comment bien utiliser ce guide ?

Comme pour tout type de produit, la notion de meilleur flash de studio autonome est délicate. Nous considérons la puissance, la qualité de la lumière produite, le temps de recyclage et le prix comme les premiers critères auxquels s'attacher lors du choix d'un tel flash.

D'autres paramètres peuvent cependant entrer en compte : le mode et la vitesse de synchronisation, la durée de l'éclair, le type de lampe pilote, l'autonomie, le type de monture pour modeleurs de lumière et bien d'autres critères doivent être évalués en fonction de l'utilisation que vous souhaitez faire de votre source d'éclairage artificiel.

Notre sélection de flashs de studio autonomes

Profoto B2

L'hybride : Profoto B2

Le Profoto B2 est, comme le B1 (en version plus compacte), un système d'éclairage compact, véritable hybride entre flash de studio et flash cobra destiné au reportage. L'un de ses principaux avantages réside dans sa compatibilité avec le système sans fil AirTTL : fonctionnant par ondes radio, ce système permet de déclencher le flash à distance jusqu'à une portée maximale de 300 m et de le contrôler en mode TTL avec les boîtiers Canon et Nikon à une distance maximale de 100 m.

Voir le test complet


Broncolor Siros 800 S

Le flash connecté : Broncolor Siros 800 S

Les flashs Broncolor Siros s'efforcent de combiner efficacité et simplicité d'utilisation. La compatibilité de ce système d'éclairage avec l'application BronControl, grâce à laquelle il est possible de contrôler les flashs par le biais d'une connexion Wi-Fi, constitue très certainement son principal avantage. Installée sur un smartphone ou une tablette, cette application a ainsi pour but de simplifier la vie des photographes tout en optimisant leur efficacité.

Voir le test complet


Phottix Indra500 TTL

L'alternative : Phottix Indra500 TTL

Ce système d'éclairage se positionne comme un concurrent direct du Profoto B2 et de l'Elinchrom ELB 400. En plus de sa compacité, le principal avantage du Phottix Indra500 TTL réside dans sa compatibilité native avec le déclencheur Phottix Odin et la possibilité d'utiliser le mode TTL des appareils Canon et Nikon. Ce flash peut également être contrôlé en mode manuel à l'aide d'un déclencheur Phottix Strato II.

Voir le test complet



> Tous nos guides d'achat
> Toute l'actualité (tests et articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation