C'est dans un contexte bien particulier que se sont déroulées dimanche les élections présidentielles au Congo-Brazzaville. Alors que les télécommunications ont été coupées pour 48 heures dans tout le pays et que l'Union européenne a renoncé à envoyer des observateurs internationaux, jugeant que les conditions d'un scrutin démocratique n'était pas réunies, les Congolais se sont rendus aux urnes pour élire leur chef d'état pour les cinq ans à venir. Le président sortant Denis Sassou-Nguesso, 72 ans — dont 32 ans à la tête du pays —, est donné comme favori.

20 mars 2016. Les fonctionnaires des bureaux de vote de l'école primaire Pierre Ntsiete à Brazzaville se préparent à fermer les bureaux de vote pendant l'élection présidentielle. Photo : Eduardo Soteras / AFP.

> Toutes les "Photos de la semaine"
> Toute l'actualité (tests et articles)
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation