Formats vidéo

Le Sony A6300 est capable d'enregistrer en Ultra HD (3 840 x 2 160 px) sur carte en XAVC-S. Il intègre le format XAVC-S pour l'enregistrement HDTV 1080, mais les formats plus classiques AVCHD et MP4 sont également présents.

  • Formats en PAL
  • - XAVC-S 4K (H.264) : 4K télé (3840 x 2160 px) 25p (100 Mbps ou 60 Mbps)
  • - XAVC-S (H.264) : HDTV 1080 100p (100 ou 60 Mbps), 50p (50 Mbps) et 25p (50 Mbps) / 720p 100p (50 Mbps),
  • - AVCHD (H.264) : HDTV 1080 50i (24, 17 Mbps) / 50p (28 Mbps) / 25p (24, 17 Mbps)
  • - MP4 (H.264) : 1920 x 1080 50p (28 Mbps), 25p (16 Mbps) et 720p 30 ips (6 Mbps)

Il est possible de filmer à la norme NTSC, mais cela requiert la réinitialisation complète du boîtier. Cette manipulation monopolise l'appareil pendant au moins 5 s et nécessite surtout le formatage de la carte mémoire !

En mode NTSC, la cadence d'enregistrement change et vous pouvez accéder au mode "cinéma" avec le 24p.

  • Formats NTSC
  • - XAVC-S 4K (H.264) : 4K Télé (3840 x 2160 px) 30/24p (100 Mbps ou 60 Mbps)
  • - XAVC-S (H.264) : HDTV 1080 120p (100 ou 50 Mbps) 60/30p (50 Mbps) et 24p (50 Mbps) / 720p 120p (50 Mbps)
  • - AVCHD : HDTV 1080 60i (24, 17 Mbps) / 60p (28 Mbps) / 24p (24, 17 Mbps)
  • - MP4 : 1920 x 1080: 60p (28 Mpbs), 30p (16 Mbps) et 720p 30 ips (6 Mbps)

Il est important de noter que pour l'enregistrement Ultra HD, HDTV 1080 jusqu'à 60/50 ips, c'est toute la largeur du capteur qui est utilisée (Super 35mm) dans un ratio 16/9. L'angle de champ varie donc peu entre le mode photo et le mode vidéo. Seul le mode 120/100p en HDTV 1080 réduit le champ.

Sony Alpha 6300 (A6300) test review mode vidéo UHD

Pour la vidéo UHD, c'est donc un rééchantillonnage vidéo qui est opéré à partir d'une captation 6K. Pour la vidéo HDTV 1080, nous n'avons pas eu de précision, mais il est fort probable qu'il s'agisse également d'un rééchantillonnage de la vidéo 6K vers 1080. La qualité des images devrait donc être optimale avec moins de moirage et moins d'aliasing.

Il est possible de filmer sur une plage de sensibilités allant de 100 à 51 200 ISO ! Voilà qui ouvre de nouvelles perspectives.

Pour les ralentis, il est possible d'obtenir des films fluides avec une cadence 5x (120 ips pour cadence à 24p) ou 4x (100 ips pour cadence à 25p).

L'arrivée de l'enregistrement sur carte au format UHD est une excellente nouvelle. Toutefois, un encodage sur 10 bits ou des informations colorimétriques en 4:2:2 auraient été un véritable plus.

Nous regrettons aussi que Sony ne propose toujours pas un menu spécifique à la vidéo. Actuellement, les options pour la vidéo sont disséminées dans les différents onglets, ce qui rend la configuration assez laborieuse.

Exemple de vidéo tournée à 100 ips et lue en 25p.

Assistants

Le Sony A6300 propose de nombreux assistants pour vous épauler lors de vos enregistrements :

  • - des zébras (70 / 75 / 80 / 85 / 90 / 95 / 100 / 100+) et personnalisable ;
  • - une loupe lorsqu'on met au point manuellement ;
  • - peaking level / color ;
  • - enregistrement du TimeCode : REC RUN ou FREE RUN ;
  • - Dual Video REC (enregistrement simultané en XAVC-S et MP4 movie, ou en AVCHD et en MP4, pour utilisation de PROXY plus légers à monter) ;
  • - marqueurs 4:3 / 13:9 / 14:9 / 15:9 / 1.66:1 / 1.85:1 / 2.35:1.

Sony Alpha 6300 (A6300) test review mode vidéo marqueurs video

Profils, HDMI

L'A6300 reprend les différents profils colorimétriques présents sur l'A7S et l'A7 II. Les gammas, matriçages ainsi que tous les autres réglages vidéo peuvent être paramétrés dans les Picture Profiles, comme sur les caméscopes semi-pros de la marque (pour plus de détail, vous pouvez vous reporter à notre article "RAW, Log et REC709"). Vous pourrez donc exploiter au mieux les capacités du capteur avec, en contrepartie, un temps de post-traitement important.

Notez que ces profils sont toujours cachés derrière d'obscurs noms (PP1, PP2, PP3...). Voilà qui n'est guère pratique pour passer d'un profil à l'autre sans consulter leurs caractéristiques.

Sony Alpha 6300 (A6300) test review mode vidéo profil image

Cartes mémoire

Les cartes SDXC ou SDHC sont acceptées par l'A6300, mais il nous a été impossible d'enregistrer en XAVC-S avec nos cartes SDHC, ce qui est d'autant plus curieux qu'elles proposent des débits supérieurs à ceux demandés pour le XAVC-S. La caméra limite alors à l'enregistrement du AVCHD ou MP4 à un débit plus bas (compression supérieure). Voilà un bridage étonnant et contraignant qu'il faut prendre en compte.

Pour l'enregistrement Ultra HD, une carte SDXC est indispensable.

Précision

Nous avons comparé la même scène en HTDV 1080 et UHD (3 840 x 2 160 px) en ajustant la taille de l'image au format 1080. La définition 4x plus importante de l'enregistrement 4K permet d'obtenir une image beaucoup plus précise lors d'un affichage 1080.

Sony A6300 UHD / 1080 comparaison
Comparaison vidéo HDTV 1080 et UHD à la même taille 1 920 x 1 080 px.
 

Autofocus

L'autofocus est un élément crucial en vidéo UHD. Le système Sony fonctionne assez bien (souple, silencieux) et s'avère diablement efficace. En vidéo, il est possible de paramétrer la réactivité du système AF. En effet, et contrairement à la photo où il faut être net immédiatement, la vidéo nécessite parfois des transitions plus douces. La reconnaissance des visages et le suivi AF fonctionneny également très bien. Ci-dessous, vous trouverez un test réalisé en studio avec le 16-70 mm f/4.



Vous pouvez facilement suivre une personne en train de se déplacer sans que le système autofocus pompe en permanence à la recherche du point. Nous avons fait d'autres essais, notamment avec le 24 mm f/1,8 à pleine ouverture sur une personne se déplaçant et là encore les résultats sont bons. Attention, tout n'est pas magique et nos tests avec un 50 mm f/1,8 n'ont pas été vraiment concluants : la recherche du point beaucoup trop lente. Bref, en vidéo, autant choisir des objectifs rapides pour la mise au point.

Rolling shutter

Les problèmes de rolling shutter (déformation des images lors des mouvements rapides) sont surtout visibles pour les cadences peu rapides : 30/25/24p. Le phénomène est plus présent en enregistrement UHD que 1080.


Conclusion vidéo

L'A6300 est très attendu par les vidéastes à juste titre. Le petit boîtier hybride s'avère être un excellent caméscope UHD avec un grand capteur APS-C. Il propose une grande variété de formats d'enregistrement dont un mode Ultra HD à 30/25/24p assez intéressant. Le suivi autofocus est également de bon aloi, notamment en UHD avec la reconnaissance des visages. Les modes à 120 et 100 ips sont très intéressants pour les ralentis.

Exemples sans compression

> Rivière
> Jardin

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation