Cette semaine, un lecteur nous questionne sur la différence entre les outils Vibrance et Saturation présents dans de nombreux logiciels de retouche tels qu'Adobe Photoshop et Lightroom.

Je tente aujourd'hui de poser ma première question concernant la retouche photographique, en particulier sous Photoshop et Lightroom. Dans ces deux logiciels, on trouve des curseurs appelés Vibrance et Saturation. J'ai bien sûr quelques idées sur ce qui se cache derrière ces termes mais elles sont au mieux floues et au pire fausses. Pourriez-vous expliquer ces notions ? Jean-François, lecteur de Focus Numérique

Définir Vibrance et Saturation

Roue chromatique

Une roue chromatique permet d'appréhender les couleurs en fonction de leur teinte, de leur luminosité et de leur saturation.

En colorimétrie, la saturation d'une couleur est une évaluation numérique de la vivacité de sa coloration, de l'intensité de sa teinte : c'est en quelque sorte la pureté d'une couleur. S'il est ainsi aisément possible de définir la saturation, il n'en va pas de même pour la vibrance... Et pour cause, puisque la vibrance n'est pas un terme scientifique, mais une notion popularisée par Adobe à travers ses logiciels de retouche. Voici la définition que la firme américaine nous en donne :

"Le réglage de vibrance permet de régler la saturation de manière à limiter l'écrêtage des couleurs proches du niveau maximal de saturation. Ce réglage augmente le niveau de saturation des couleurs faiblement saturées de sorte qu'il soit supérieur à celui des couleurs déjà saturées. Il permet également d'éviter toute saturation excessive des tons de peau."

Outils Adobe Lightroom
Outils Vibrance et Saturation du logiciel Adobe Lightroom.

Il n'est donc pas incorrect de dire que les outils Vibrance et Saturation renforcent tous deux l'intensité des couleurs, et la confusion entre les deux est aisée. Certaines différences fondamentales existent pourtant bel et bien.

Les différences

Dans la pratique, l'outil Saturation permet en fait d'augmenter l'intensité des couleurs de façon uniforme, indépendamment de leur niveau de saturation initial. Il faut alors éviter d'avoir la main lourde : une accentuation trop prononcée de la saturation peut engendrer une perte de détails dans certaines zones de l'image.

Cet outil agissant sans distinction sur toutes les teintes, un autre piège réside dans son effet sur la couleur de peau des personnes photographiées. Une accentuation trop prononcée de la saturation donne lieu a une intensité irréaliste du orange, du rouge et du jaune, toutes teintes présentes dans la carnation humaine.

C'est donc pour éviter ces écueils que l'outil Vibrance est utilisé et apprécié. Celui-ci pourrait être qualifié d'outil intelligent, puisqu'il permet d'augmenter l'intensité des couleurs de façon sélective : il agit sur les tons moyens et intensifie les couleurs les moins saturées tout en laissant de côté les couleurs les plus saturées. Le logiciel analyse les couleurs et définit un seuil de saturation, de façon à identifier les teintes dont il faut augmenter l'intensité.

Grâce à l'algorithme utilisé, la Vibrance évite ainsi aux teintes de peau d'atteindre un niveau de saturation irréaliste et disgracieux. Cet outil est donc particulièrement adapté à la retouche de portraits.

Une fois la théorie posée, la différence d'effet entre les deux outils est facilement observable lorsque l'on pousse les curseurs de réglages à leurs extrêmes :


Quel outil utiliser ?

L'outil Vibrance permet donc d'obtenir des effets plus subtils que l'outil Saturation, mais ce dernier n'en est pas moins utile dans de nombreux cas. Gardez notamment à l'esprit que la désaturation totale d'une image est impossible à atteindre par le biais du curseur de vibrance. Ces deux outils représentent donc des façons complémentaires d'augmenter l'intensité des couleurs d'une image.

Si vous ne souhaitez pas vous fier à l'analyse automatique des couleurs de l'image inhérente à l'utilisation de la vibrance, sachez que la plupart des logiciels disposent d'outils permettant de modifier la saturation, la teinte et la luminosité de chaque couleur de façon indépendante. Pour peu que vous travailliez en RAW, l'expérimentation de ces réglages ne détériorera en rien la qualité de l'image.

N'hésitez pas à nous posez vos questions via notre formulaire de contact. Toutes les semaines, nous sélectionnerons l'une d'entre elles pour y répondre dans la rubrique Courriers lecteurs.

> Tous nos courriers lecteurs
> Toute l'actualité (articles)
> Suivez en direct toute l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation