En se vissant sur le pas de vis frontal d'un objectif, le filtre polarisant a non seulement pour effet d'atténuer les reflets affichés par la scène photographiée, mais présente également d'autres avantages très appréciés des amateurs de photographie de paysage. Ce filtre optique très simple d'utilisation permet ainsi d'obtenir des effets impossibles à reproduire en retouche.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Exercice photo : utiliser un filtre polarisant
Photo : Jonathan Mueller.

Le principe

Comme le démontrait notre récent sondage sur l'usage des filtres optiques, la pratique du numérique ne restreint en rien l'usage de ce type d'accessoires, notamment pour créer des effets à la prise de vues. Le filtre polarisant circulaire est ainsi particulièrement prisé : il diminue en effet les reflets produits par toute surface non métallique (telles que le verre ou l'eau), renforce la saturation des couleurs et augmente la densité du ciel.

Exercice photo : utiliser un filtre polarisant
Photo : Ken Douglas.

Le filtre polarisant cumule donc de multiples intérêts, ce qui le rend presque indispensable à tout photographe de paysage ! L'effet esthétique le plus évident est évidemment la dramatisation du ciel, mais l'atténuation des reflets peut par exemple révéler la couleur turquoise de certains fonds marins là où l'œil ne perçoit que la réflexion de la couleur du ciel.

Notez que le filtre polarisant trouve également son utilité en photographie d'architecture, grâce à sa capacité à atténuer les reflets des vitres ou de tout autre surface réfléchissante non métallique, nécessaire dans bien des cas de figure.

En pratique

Selon les conditions lumineuses et les caractéristiques de la scène photographiée, certains effets esthétiques du filtre polarisant peuvent être assez subtils à maîtriser... Notez qu'ils atteignent leur apogée par temps ensoleillé et lorsque l'axe de prise de vue choisi se situe à 90° de la source lumineuse (en général le soleil). Prenez toujours quelques secondes pour faire jouer la bague du filtre et observer ainsi l'évolution des effets.

Exercice photo : utiliser un filtre polarisant
Photo : Pacheco.

La plupart des filtres optiques engendrent une certaine perte de lumière ; bien souvent, la correction d'exposition à appliquer lors de l'utilisation d'un filtre polarisant est de l'ordre de 1 à 2 IL selon le modèle choisi. Si cette perte de luminosité est décelable avec une visée reflex, un écran ou un viseur électronique la compense automatiquement.

Lorsque les conditions lumineuses ne sont pas optimales et que votre fidèle trépied est au placard, n'hésitez pas à monter en sensibilité : cette manipulation permet de conserver une vitesse d'obturation assez élevée (supérieure à 1/100 s) pour éviter tout flou de bougé.

Pour conclure

Exercice photo : utiliser un filtre polarisant
Photo : Alan L.

Gardez à l'esprit que le succès du filtre polarisant est en partie dû à sa grande simplicité d'utilisation : une fois cet accessoire vissé sur un objectif, il devient difficile de s'en séparer. Pour en savoir plus sur le phénomène physique exploité par ces énigmatiques filtres optiques, nous vous invitons à consulter notre article dédié à la polarisation.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique !

> Comprendre les filtres polarisants
> Test - Filtre Cokin Pure Harmonie polarisant circulaire (C PL)
> Tous les exercices photo
> Tous les tutoriels
> Toute l'actualité (articles)

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation