C'est un sujet beaucoup moins léger que les semaines précédentes qui nous mène aujourd'hui à la frontière d'Idomeni entre la Grèce et la Macédoine, avec cette image de Pierre Crom. Nous avons aimé le point de vue choisi par le photographe qui s'est placé entre les migrants et les journalistes grecs, mettant en avant l'imposante tubulure circulaire de la clôture de barbelés dans une composition graphique.

Idomeni, le 29 février 2016. Des réfugiés s'adressent à la presse à la frontière gréco-macédonnienne après qu'un groupe a forcé la porte pour tenter d'entrer en Macédoine. Des gaz lacrymogènes et des grenades ont été tirées pour dégager la voie de chemin de fer. Sept réfugiés ont été blessés lors de l'émeute. Le camp de transit d'Idomeni est devenu surpeuplé et les réfugiés continuent d'arriver d'Athènes et des îles grecques. La Macédoine a ouvert sa frontière avec la Grèce, permettant à 580 réfugiés par jour d'entrer dans le pays. Selon les autorités locales, 7 000 réfugiés et migrants, principalement en provenance de Syrie, restent bloqués à la frontière en attendant d'entrer en Macédoine pour voyager vers l'Europe occidentale. Photo : Pierre Crom / Getty Images.

Une image dont le thème rappelle évidemment la World Press Photo of the Year 2016 distinguée il y a deux semaines.

> Toutes les "Photos de la semaine"
> Tous l'actualité (articles)
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation