Latitude d'exposition

Pour vérifier la latitude d'exposition d'un point de vue "artistique", nous avons photographié notre scène test sur une plage de +/-5 IL et corrigé les fichiers bruts avec Sigma Photo Pro 6.4 afin d'obtenir une exposition similaire. Nous vérifions que les images sont semblables avec une latitude de correction de +/-2 IL, le logiciel ne permettant pas davantage.

Le Sigma sd Quattro résiste assez bien à une surexposition, jusqu'à +1,6 IL. Au-delà, les hautes lumières sont brûlées. Dans les sous-expositions, il est facile de remonter des détails jusqu'à -2 IL. Il n'est pas possible d'aller plus loin avec le logiciel maison, mais le bruit est encore assez discret.

Sigma sd quattro latitude d'exposition

Mode SFD pour Super Fine Definition

Le Sigma sd Quattro propose également un mode SFD qui enchaîne un bracketing d'exposition de 7 vues pour proposer un fichier final .X3I. Le traitement avec Sigma Photo Pro est encore plus lent que pour les fichiers X3F : il faut compter plusieurs secondes pour ouvrir un fichier. Les images sont beaucoup plus douces et moins accentuées, mais la dynamique semble un peu plus large grâce aux différentes expositions. Le traitement du fichier X3I est toutefois long et l'on perd vite patience à vouloir développer ses fichiers avec Sigma Photo Pro 6.4, d'autant que le gain, s'il est visible, n'est pas non plus très important et que retrouver le contraste des fichiers JPEG n'est pas une mince affaire. Le mode SFD est donc intéressant, mais difficile à exploiter.

> Image Sigma sd Quattro JPEG
> Image Sigma sd Quattro SFD



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation