Canon G7X Mark II test review conclusion

Au final, le G7 X Mark II s'avère un bon boîtier expert de poche, mais les innovations apportées par cette version 2 peinent à séduire et nous restons quelque peu déçus par la qualité des images. En effet, malgré la présence d'un nouveau processeur de traitement des données, les images délivrées par le G7 X Mark II ne sont pas vraiment meilleures que celles capturées à l'aide du précédent modèle. Pire, nous avons noté une granulation plus marquée dès les plus basses sensibilités ISO. Cela est sans doute en partie dû à une accentuation des images JPEG un peu trop poussée, mais même les images brutes sont touchées par ce phénomène. Concernant la gestion du bruit électronique, nous n'avons pas noté de réel changement par rapport à la précédente version. Le bruit électronique est bien géré jusqu'à 1 600 ISO et vous pourrez grimper jusqu'à 3 200 ISO en évitant les sensibilités supérieures.

Le zoom optique reste intéressant et lumineux, mais conserve les mêmes faiblesses, notamment en ce qui concerne son manque d'homogénéité ; le centre de l'image est bon, mais la périphérie est en retrait. La stabilisation optique s'améliore avec la double détection de mouvement. Désormais, il est possible de gagner jusqu'à 4IL, ce qui est relativement impressionant.

Côté réactivité, la présence du nouveau processeur ne change pas grand chose au niveau de la mise sous tension. Dommage, car c'était l'un des points noirs du modèle. Le temps de mise au point reste pratiquement équivalent. Le G7 X Mark II est donc rapide dans la plupart des situations lumineuses. Un bon point.

La vidéo reste malheureusement en HDTV 1 080p, le format UHD n'étant toujours pas au programme. Le G7 X Mark II dispose d'un mode M qui permet de jouer avec l'ouverture, la cadence et la sensibilité ISO. Notez que la bague autour de l'objectif est désormais débrayable, il est donc possible d'opérer des changements dans les options sans le moindre bruit. Dans tous les cas, en l'absence d'entrée micro et de sortie casque, le G7 X Mark II ne se destine pas à la production vidéo à un niveau expert.

Points forts

Points faibles

Bonne gestion du bruit électronique jusqu'à 1 600 ISO

Accentuation des images JPEG trop poussée qui fait ressortir le grain

Stabilisation optique performante

Pas de viseur électronique intégré

Objectif 24-100 mm lumineux f/1,8-2,8

Pas de finitions contre les intempéries

Bonne réactivité générale

Objectif peu homogène, notamment au grand-angle

Filtre ND intégré (3 IL)

Toujours pas de mode panoramique par balayage

Connexion Wi-Fi et NFC

Pas de griffe porte accessoire

Styles d'image comme sur les reflex

Autonomie de la batterie un peu faible

Bague de réglage autour de l'objectif réglable et débrayable

Vitesse d'obturation limitée au 1/2 000 s

Déclenchement silencieux

Pas de vidéo UHD

Recharge pas USB (enfin !)

Format RAW propriétaire (CR2)

Ecran tactile orientable vers le haut et vers le bas

 

Flash intégré pop-up

 

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation