En bon "Mark II", le nouveau G7 X évolue par petites touches, mais conserve globalement les lignes de son prédécesseur. Il s'agit donc d'un boîtier assez compact dont les dimensions sont relativement proches de la série RX100 de Sony.

Canon G7 X Mark II test review vue de face

On ne peut donc pas dire que le G7 X Mark II tient facilement dans une poche de pantalon, mais il tient dans un petit sac et sait se faire discret. Il est en revanche assez lourd avec un poids légèrement supérieur 300 g sur la balance tout équipé. Cela renforce l'impression de solidité, mais nous trouvons dommage que Canon ne propose pas pour ce tarif un compact expert renforcé plus résistant aux chocs et aux intempéries.

La finition est soignée et, contrairement au GX 7 de 2014, le nouveau compact s'orne d'une petite poignée qui vient faciliter la prise en main. Sur l'avant, vous trouverez une roue crantée autour de l'objectif qui permet d'effectuer quelques réglages. Bonne nouvelle, un levier permet de "décranter" la bague pour une utilisation plus fluide et surtout sans bruit, ce qui peut s'avérer intéressant, notamment en vidéo.

Canon G7 X Mark II test revie vue avec flash

Le dessus du boîtier révèle son appartenance à la catégorie expert. À gauche, vous trouverez le flash pop-up, les deux entrées micro pour la captation sonore en stéréo, le haut-parleur, la touche pour la mise sous tension, le levier pour actionner le zoom électrique ainsi que le déclencheur. Sur la droite, une imposante molette sert pour corriger l'exposition et un barillet positionné au-dessus permet de choisir le mode d'exposition : P, S, A, M, C, vidéo, scène, créative...

Vous trouverez plus de changements au niveau du dos avec l'arrivée d'une nouvelle articulation d'écran qui permet une orientation vers le haut à 180° (pour le mode selfie) et désormais vers le bas à 45°.

Canon G7 X Mark II
Canon G7 X Mark II test review vue écran vers le haut

Côté connectiques, le G7X Mark II dispose enfin d'une prise Micro-USB qui permet à la fois le déchargement des images, mais également le recharge de la batterie. Le compact dispose toujours d'une puce Wi-Fi/NFC pour une connexion facilitée avec des tablettes et des smartphones.

Les évolutions sont donc bien là, mais assez douces. Nous aurions aimé un écran sur rotule pour une orientation plus libre, ainsi que la protection de l'écran et pourquoi pas un viseur électronique intégré comme le propose le G5 X ou le TZ100 de Panasonic.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation