Festina lente. Porté par l'adage "Hâte-toi lentement", Olivier Vinot s’est lancé dans une série sur les hommes barbus à travers 1 000 portraits, en faisant abstraction de toute connotation culturelle, sociale ou religieuse.

Photo Olivier Vinot, Festina Lente, 1000 barbus

Jeune, Olivier Vinot découvre les joies de la photographie avec le Canon AE1 paternel et, déjà, ce sont les portraits des personnes qui l'entourent qui le préoccupent. Des études dans le génie civil ne le motivent guère, et c'est avec un CAP photo en poche que le jeune photographe se lance dans l'aventure professionnelle, non sans quelques heurts.

Après diverses orientations professionnelles, Olivier Vinot revient en 2009 à ses premières amours pour se concentrer sur la photographie dite "corporate". S'il n'a pas de message à faire passer au monde par une démarche artistique, il souhaite aussi se réaliser en proposant des portraits sans artifice, inspirés des travaux d'August Sander. Alors qu'il envisage initialement un simple triptyque, la mise en place de son premier portrait avec Benoît donnera une tout autre ampleur au projet.
Ce "barbu" séduit Olivier Vinot par son charisme... et sa pilosité. Intrigué, Olivier s'interroge sur la place des barbus dans la société. Sur les réseaux sociaux, le portrait séduit et le buzz fait le reste.
C'est décidé, les barbus feront l'objet d'une série : 1 000 portraits. Le principe : pas de sélection.

Photo Olivier Vinot, Festina Lente, 1000 barbus  Photo Olivier Vinot, Festina Lente, 1000 barbus

La séance, d'une demi-heure, ne supporte pas l'approximation. Tout est millimétré : position du barbu, éclairage, fond gris, aucune expression ou presque sur les visages qui arrêterait le regard. Côté matériel, il officie avec un Canon 5D Mark III et un 70-200 mm f/2,8... à 200 mm à pleine ouverture. Il n'y pas aucune retouche sur Photoshop, seul un préréglage "façon T-Max argentique" est utilisé avec Lightroom.

Photo Olivier Vinot, Festina Lente, 1000 barbus  Photo Olivier Vinot, Festina Lente, 1000 barbus

Alors que la série touche à sa fin, Olivier projette désormais un tirage en 3 x 2 m qui regroupera l'intégralité des 1 000 barbus et a déjà d'autres séries en tête.

Photo Olivier Vinot, Festina Lente, 1000 barbus

Photo Olivier Vinot, Festina Lente, 1000 barbus  Photo Olivier Vinot, Festina Lente, 1000 barbus
Crédit pour toutes les photos : Olivier Vinot.

> Le site d'Olivier Vinot

Lire également :
> Toutes nos Inspirations photo
> Dernièrement sur Focus
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation