La lumière, vous préférez généralement qu'elle soit naturelle. Et pas forcément parce que vous trouvez cela plus joli, mais surtout parce que vous ne possédez pas l'équipement pour réaliser un bel éclairage artificiel. D'ailleurs, vous n'avez bien souvent jamais utilisé d'éclairage continu ou de flash de studio accompagnés de leur panoplie de modeleurs. S'il s'agit d'une histoire d'intérêt pour certain, pour les autres, c'est plutôt le coût et l'encombrement du matériel qui en est la cause. Tels sont les résultats qui se dégagent de notre dernier sondage sur la lumière en photographie...

[NDLR : ces résultats ont été publiés le 21 novembre 2015]

Un éclairage artificiel, que s'il est bon

résultat sondage lumière
Dans une situation de basse lumière, vous allez majoritairement préférer monter en sensibilité, quitte à subir les dégradations dues à une montée de bruit. On pourrait voir dans ce résultat le fait que cela vous permet de photographier, ce qui est le plus important puisque vous n'êtes même pas 10% à répondre que vous vous résignez en rangeant votre matériel. Mais cette réponses reflète aussi votre absence d'équipement en lumière artificielle. La majorité des appareils sont équipés d'un flash intégré, mais vous en connaissez les défauts et n'êtes pas conséquent que 10% à avoir répondu que votre reflex est de vous en servir. Enfin, vous êtes 20% à installer des éclairages artificiels, car il est vrai que c'est alors la meilleure solution pour contrôler pleinement la lumière, sa direction, sa puissance et sa focalisation.

Un équipement peu courant

résultat sondage lumière

résultat sondage lumière

résultat sondage lumière
On pourrait réellement décrire la lumière artificielle comme étant le parent pauvre de votre équipement photographique. Seulement 25% d'entre vous ont déjà utilisé un éclairage artificiel continu pour faire des photos. Et vous êtes donc sans doute bien moins nombreux à en posséder un...
34% d'entre vous ont déjà utilisé des flashs de studio, mais seulement 14% le font régulièrement. Le seul équipement que vous soyez plus nombreux à utiliser, puisque vous êtes 92% à en avoir fait usage, c'est le flash électronique. Sans doute parce qu'il est intégré à votre appareil et que même si ses qualités ne sont pas bien grande, il possède au moins le mérite d'être là...

Comment s'en servir ?

résultat sondage lumière
Lorsqu'on vous interroge sur l'usage de votre appareil photo, vos réponses sont souvent les mêmes et il semble que les bonnes méthodes soient plus évidentes. Mais en matière d'éclairage, vous êtes très partagés. Entre ceux qui font totalement confiance aux automatismes, ceux qui les apprécient et savent les interpréter pour n'être pas trompé et ceux qui ne jure que par leur propre analyse et la gestion du tout manuel il n'existe pas de tendance extrêmement marquée, bien que la majorité fasse partie de la seconde catégorie. À noter également que vous êtes plus de 20% à n'avoir jamais fait usage d'un flash électronique de type cobra.
résultat sondage lumière
En nous basant sur les résultats de la question précédente, on peut déduire que vous êtes à peu près 80% des répondants à avoir déjà fait usage d'un flash cobra avec votre appareil photo. Mais il s'agit manifestement d'une solution de secours, qui représente plutôt un cas d'urgence qu'un réel choix esthétique puisque vous êtes plus de 40% à n'avoir jamais utilisé plus d'un flash et à avouer que la mise en place d'un système d'éclairage ne vous intéresse pas. Près de 30% ont déjà essayé mais l'expérience ne les a pas convaincu de s'équiper, ce qui ramène à moins de 30% le pourcentage de répondant qui font usage de plusieurs flashs cobra pour constituer un mini studio de prise de vue.
résultat sondage lumière
Pourtant, les systèmes de communication ont beaucoup évolué ces dernières années et il est désormais de plus en plus facile de synchroniser des flashs cobra entre eux. Les transmissions radio intégrées sont encore rare et surtout très chères, ce qui explique que seulement 37 personnes ont répondu qu'elle s'en étaient servies. En revanche, la grande majorité des marques possèdent des systèmes permettant de piloter un flash esclave depuis un flash intégré via l'infrarouge. Vous êtes 37% à privilégier cette solution. Plus fiable et active sur de plus longues distance, la connexion radio conserve un net à avantage, que vous êtes près de 40% à employer, via des émetteurs récepteurs externes que vous fixez à vos flash et votre appareil photo.

résultat sondage lumière

Vous en faites peu usage et pourtant, s'est développée ces dernières années une véritable tendance autour du strobisme qui a fait naître une multitude d'accessoire de façonnage pour les flash cobra. Si près de 40% des répondants n'en font pas usage, les autres affichent une nette préférence pour le réflecteur et la boîte à lumière, qui permettent d'adoucir l'éclair souvent trop dirigé d'un flash cobra. Parmi les réponses supplémentaires qui ont été apportées, le parapluie est également un de vos accessoires favoris.

Trop chers et trop contraignants

résultat sondage lumière
Si plus d'1/3 d'entre vous indique n'avoir pas de frein à l'usage des éclairages artificiels, il ressort de ce sondage que vous êtes tout de même peu intéressés et peu enclin à faire usage d'un flash ou d'une lumière continue, même lorsque les conditions l'exigent. Cette résignation, elle est due dans des proportions équivalentes à des considérations financières puisque les flashs, qu'il s'agisse des cobra ou des modèles de studio représentent un budget bien plus conséquent que l'achat d'un trépied par exemple, et également pratique : emporter un système d'éclairage, c'est nécessairement se charger d'un ou deux sacs supplémentaires, avec des pieds, des modeleurs. Vous êtes également un peu moins de 10% à vous décourager en pensant que ce sont des systèmes trop techniques et trop complexes.

Merci de votre participation à ce sondage et à très vite pour une nouvelle thématique.

> Tous nos tests d'éclairage de studio
> Tous nos tests d'éclairage nomade
> Tous nos sondages

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation