Canon EOS 80D

Il aura fallu attendre presque 3 ans pour que Canon lance le successeur de son EOS 70D (sorti en 2013), un boîtier conçu pour les photographes experts ayant besoin d'un appareil rapide et robuste. C'est désormais chose faite avec ce nouvel EOS 80D qui, même s'il ne révolutionne pas le genre, apporte un certain nombre de nouveautés intéressantes.

Canon EOS 70D

Un reflex polyvalent utilisable aussi bien en photo (visée optique et visée sur écran) qu'en vidéo. Le 70D reçoit facilement un recommandé et prend une bonne option pour le reflex expert de l'année 2013.

Voir le test complet


Présentation

Commençons par placer l'EOS 80D dans la gamme des reflex Canon. Le boîtier est le haut de gamme des appareils conçus pour les photographes amateurs et experts. Il vient se positionner juste au-dessus de l'EOS 760D qui nous avait fait forte impression l'an passé, mais en dessous de l'EOS 7D Mark II annoncé lors de la photokina 2014.

Historiquement, cette ligne d'appareils a toujours été placée sous le signe de la vitesse et de la robustesse. L'EOS 80D s'adresse donc principalement aux photographes de terrain qui souhaitent pouvoir trimbaler leur boîtier dans des conditions difficiles et figer des sujets en mouvements (photo animalière ou photo de sport).



L'EOS 80D est en monture EF-S et est donc pourvu d'un "petit" capteur au format APS-C. Il s'agit d'un nouveau capteur APS-C de 24 Mpx disposant de la technologie Dual AF. Il est associé au processeur DiGiC 6 qui permet à l'appareil de cadencer à 7 images par seconde en rafale et de monter à 25 600 ISO (16 000 sans extension). Comparé au 70D, le 80D gagne donc 4 Mpx, ce qui est assez négligeable.

Le boîtier peut accueillir l'ensemble des objectifs Canon (EF et EF-S). Le coefficient de conversion est de 1,6x pour obtenir un équivalent d'angle de champ 24 x 36 mm. Ce type de boîtier est traditionnellement proposé en kit avec un zoom 18-135 mm à ouverture maximale variable. Canon profite ainsi du lancement de l'EOS 80D pour renouveler également son objectif de kit EF-S qui intègre, entre autres, une nouvelle motorisation Nano USM et la possibilité d'ajouter un moteur de zoom pour la vidéo (en accessoire).


 

On retrouve un tout nouveau module autofocus équipé de 45 collimateurs tous croisés, dont 27 compatibles f/8. Le central est bien entendu compatible f/2,8 et dispose d'une sensibilité équivalente à -3 IL. Pour rappel, le 70D était équipé de 19 collimateurs.
Canon EOS 80D
Ce nouveau 80D s'oriente un peu plus vers la vidéo sans pour autant aller au bout de l'idée. L'enregistrement se fait toujours en Full HD (1920 x 1080) mais passe à 60 images par seconde (i/s). Canon introduit la vidéo HDR en HD uniquement. On retrouve aussi désormais le suivi AF en Live View (donc actif en vidéo, technologie Dual AF), la possibilité de paramétrer des bascules de point et d'appliquer des filtres créatifs. Bon point, la traditionnelle prise micro se voit associée à une prise casque.
Malheureusement, ce n'est pas sur ce modèle qu'on verra apparaître un mode d'enregistrement en 4K ni même un mode Slow Motion à 120 i/s. Sur ce point, Canon décide de laisser l'écart se creuser un peu plus entre les reflex et les hybrides. Au vu des récentes fonctions 4K implémentés sur son vaisseau amiral l'EOS 1Dx Mark II, on aurait aimé voir apparaître des fonctions similaires sur le 80D : dommage.
Canon EOS 80D
Niveau ergonomique, l'EOS 80D ressemble à s'y méprendre à son prédécesseur le 70D. On note cependant l'arrivée d'un viseur optique pentaprisme qui couvre désormais 100 % du champ, toujours associé à un petit écran LCD transparent qui permet d'afficher en surimpression de nombreuses informations. Canon ajoute le Wi-Fi et le NFC, mais se cantonne encore à l'USB 2.0.

Disponibilité et prix

Le nouveau Canon EOS 80D sera disponible fin mars 2016 à un prix de 1280 € boîtier nu. Il vient naturellement se positionner face au Nikon D7200 (négocié aux alentours des 950 €) qui propose grosso modo les mêmes caractéristiques.
Le nouveau zoom EF-S 18-135 mm sera lui proposé à 589,99 € et son moteur optionnel, à 159,99 €.

Voir aussi :
Nikon D7200, Canon 70D, Pentax K-3 : le comparatif sur papier

Caractéristiques

Capteur : APS-C (22.3mm x 14.9 mm CMOS) 24,2 Mpx Dual Pixel AF
Monture : EF-S (compatible EF)
Optique livrée : EF-S 18-135 mm f/3,5-5,6 IS Nano USM
Stabilisation : optique
Antipoussière : oui (déplacement du capteur et traitement anti statique)
Viseur : pentaprisme 100% - grossissement 0,95X
Visée écran LCD : oui
Écran : 3 pouces (7,6 cm), orientable et tactile - 1,04 Mpix
Mise au point : 45 points AF de type croisé (-3 EV au centre)
Modes autofocus : One Shot, Ai Servo, Ai Focus
Mesures d'exposition : capteur 7560 pixels (63 zones) - EV 1-20
Modes d'exposition : spot, évaluatif, pondéré central
Vitesse d'obturation : jusqu'à 1/8 000 s (mécanique)
Motorisation : 7 images par seconde (5 avec suivi AF)
Sensibilité ISO : 100 - 16 000 ISO (Ext 25 600 ISO)
Mémoire : SD - SDHC - SDXC
Format image : Photo : JPEG, RAW, RAW + JPEG
Vidéo : FHD 60 ips (mode HDR)
Alimentation : LPE6 (960 vues)
Connexion : USB 2.0, casque, micro, Wi-Fi (NFC)
Dimensions : 139.0 x 105.2 x 78.5 mm
Poids : 730 g
Logiciels : ESO Utility - Picture Style Editor
Dans la boîte : nc

> Tous les reflex testés
> Toute l'actualité (articles)

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation