Modes et corrections d'exposition

Le mode d'exposition utilise le dernier système en vogue sur les reflex haut de gamme Canon, à savoir la cellule 63 zones SPC double couche. Il utilise les informations de distance en provenance des collimateurs autofocus pour prendre plus ou moins en compte chaque zone ; nouveauté originale, il repose sur une nouvelle structure à deux couches, l'une captant le rouge et le vert, l'autre le bleu et le vert, afin de limiter l'hypersensibilité au rouge qui occasionne des problèmes d'exposition sur certaines images.

Le 80D dispose d'un correcteur d'exposition sur +/- 5 IL, mais fait étrange, l'écran LCD n'est gradué que sur +/- 3 IL (tout comme le viseur d'ailleurs). Le bracketing d'exposition permet d'aligner 3, 5 ou 7 vues qui permet d'éteindre la plage d'exposition de -8 à +8 IL. Le reflex s'avère donc idéal pour créer un rendu HDR par fusion des expositions. En outre, il est existe un mode HDR qui permet de jouer avec la dynamique sur 1, 2 ou 3 IL. Toutefois, vous ne conserverez pas les fichiers JPEG ou Raw, le boîtier ne proposant qu'un fichier JPEG finalisé. Pour améliorer le rendu des zones sombres et des hautes lumières, le 80D propose à la fois une fonction de correction auto de luminosité et un mode priorité haute lumière (ce dernier mode pousse la sensibilité ISO minimale à 200 ISO). Comme vous pouvez le voir sur l'exemple ci-dessous, le gain est bien réel. 

Latitude d'exposition

Pour vérifier la latitude d'exposition d'un point de vue "artistique", nous avons photographié notre scène test sur une plage de +/-5 IL et corrigé les fichiers bruts avec le logiciel Adobe Lightroom. 

La correction s'effectue via le curseur exposition et nous ne "jouons" pas avec le recouvrement des hautes lumières ou des tons sombres.

Les fichiers bruts permettent de récupérer facilement une surexposition de 1IL. Il sera possible de recouvrer des informations dans les hautes lumières jusqu'à +1,6IL, mais dès 2 IL, des informations sont définitivement perdues.

Canon 80D test review latitude surexposition traw

Les fichiers bruts contiennent plus d'informations dans les valeurs sombres, il est donc plus facile de retrouver des détails dans les zones "bouchées" avec les logiciels de développement. Le 80D est très à l'aise jusqu'à -2 voire -3 IL, mais au-delà, le grain vient dénaturer les images et la balance des blancs devient douteuse.

canon 80D test review latitude sous exposition
                                                                         
Au final, le 80D de Canon présente une latitude d'exposition de -3IL à +1,6IL soit 5,6IL ce qui très correct pour un capteur APS-C. En comparaison, les fichiers RAW du A6300 de Sony atteignent un peu plus de 6IL. 

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation