Canon EOS-1D X Mark II : les meilleures offres

Reflex Canon EOS 1D X Mark II (1DX 2) recommandé par Focus Numérique

Le Canon EOS 1D X Mark II est une formidable "machine" à photographier. Il y a plus de 4 ans, l'1D X premier du nom mettait une "bonne claque" ; le Mark II apporte quelques évolutions bienvenues qui rendent le boîtier plus polyvalent, avec notamment des fonctionnalités vidéos plus avancées, sans toutefois bouleverser le segment des reflex professionnels.

Autofocus en visée optique amélioré...

Le module autofocus n'est pas revu en profondeur, mais les améliorations sont bien là. Vous retrouverez donc le module à 61 collimateurs, mais il est un peu plus large que le précédent. En outre, le collimateur central est sensible jusqu'à -3 IL (soit 1 IL de mieux que sur l'1D X). Les ingénieurs de Canon ont également amélioré le fonctionnement de l'autofocus avec des optiques peu lumineuses. Précédemment, tous les collimateurs de l'1D X étaient fonctionnels jusqu'à f/5,6 et seul le collimateur central (et les assistants) pouvaient travailler jusqu'à f/8. Désormais, tous les collimateurs sont actifs jusqu'à f/8. Les photographes animaliers qui utilisent des multiplicateurs avec les télés seront donc ravis.

Les ingénieurs ont également travaillé sur les algorithmes de traitement des informations AF. Ainsi, le mode Ai Servo III+ est censé être plus efficace sur des sujets en mouvements. Sur le terrain, l'autofocus s'est montré vraiment performant avec un taux de déchet assez faible. En outre, la cellule d'exposition qui vient renforcer le module autofocus avec une reconnaissance des formes, des couleurs et des visages est sensiblement améliorée avec un capteur qui passe à 360 000 points (contre 100 000 points sur la précédente version).

Enfin, les collimateurs sont de nouveau éclairés en rouge, ce qui permet une bien meilleure visibilité sur des sujets sombres.

...et Dual Pixel AF en vidéo

Canon ne s'est pas arrêté en si bon chemin et propose un capteur qui dispose d'un système autofocus Dual Pixel AF. Concrètement, en mode vidéo et en visée sur écran, l'EOS 1D X Mark II utilise tous les pixels du capteur en détection de phase. Et ça fonctionne bien : l'autofocus est réactif en vidéo, même avec des optiques photo. Les optiques STM apportent encore plus de souplesse dans la mise au point. Le mode vidéo est donc parfaitement utilisable. Bon point, l'1D X Mark II est également équipé d'une dalle tactile qui permet de choisir la mise au point au doigt en vidéo ou en visée directe sur l'écran. De manière assez étonnante, l'écran tactile ne fonctionne pas avec les menus ou en mode lecture.

Sensibilité exploitable : jusqu'à 6 400 ISO

À chaque nouveau modèle, un nouveau record de sensibilité ISO. Dans le cas de l'1D X Mark II, le nouveau capteur à 20 Mpx dispose d'une plage de sensibilité qui va de 50 à 409 600 ISO. Le reflex est parfaitement à l'aise jusqu'à 6 400 ISO avec un bruit électronique parfaitement maîtrisé. On pourra pousser le boîtier dans ses retranchements à 12 800, voire 25 600 ISO, mais les images seront beaucoup moins précises. La comparaison avec le Nikon D5 est inévitable et sur ce point, le reflex Nikon se montre un peu plus performant (environ 1 IL).

Deux formats pour les cartes

Avec l'arrivée de la vidéo 4K et les évolutions à venir, Canon a décidé de faire évoluer les unités de stockage de l'EOS 1D X Mark II de manière douce. Ainsi, le reflex est équipé d'un logement classique CF, mais également d'un emplacement CFast (les deux formats sont naturellement incompatibles).

Cette transition vers le format CFast n'est pas sans rappeler Nikon et l'implémentation du format XQD sur le D4. Aujourd'hui, le D5 ne propose que le format XQD. Le débat sur le format de carte est pratiquement sans fin. Certains apprécient de pouvoir jongler entre deux formats de cartes mémoire tant que les CFast ne sont pas plus répandues. D'autres détestent justement devoir jongler entre deux formats de cartes qui imposent souvent deux lecteurs de cartes. Heureusement, le Canon 1D X Mark II dispose d'une sortie USB 3 qui permet un transfert rapide des images sans passer par un lecteur spécifique.

Rafale : 14 à 16 ips !

Outre la bonne gestion du bruit électronique et l'autofocus, une autre caractéristique importante d'un boîtier professionnel et sportif est la rafale. Et dans ce domaine, Canon reste le roi. L'1D X Mark II est capable de grimper jusqu'à 14 ips avec un suivi autofocus, et peut même atteindre 16 ips avec le miroir relevé (sans mesure ni AF donc). Ce sont 2 petites images supplémentaires par rapport au D5, mais 2 images qui peuvent parfois faire la différence.

Vidéo 4K, mais pas UHD

Si l'EOS 1D C fut le premier reflex à filmer en 4K, l'1D X Mark II le remplace et devient vient donc le seul reflex de la gamme Canon à proposer l'enregistrement en 4 096 x 2 160 px. Avec le système Dual Pixel AF, le mode vidéo est parfaitement exploitable en mode automatique. L'autofocus est rapide, souple et fiable. Il est possible de réaliser le point au doigt directement sur l'écran LCD et la reconnaissance des visages offre un suivi assez rapide des personnages.

Au niveau de l'enregistrement, le Canon 1D X Mark II ne propose, étonnamment, que le format cinéma numérique en 4 096 x 2 160 px (60/50/30/25/24p) et fait l'impasse sur le format UHD (16/9) en 3 840 x 2 160 px. Une limitation plutôt étonnante, qui pourrait sans doute être débloquée de manière logicielle.

En outre, le format choisi est le MJPEG. Certains crient au scandale, d'autres apprécient ce format qui ne nécessite pas de décompression pour le montage. Retenez aussi que le format 4K impose un recadrage 1,3x. Le reflex propose également l'enregistrement HDTV à 120/100 ips afin de pouvoir réaliser des ralentis fluides.

La sortie HDMI n'est pas compressée, mais reste limitée au format HDTV 1080 (8 bits 4:2:2).

Prix stable

Contrairement au Nikon D5, qui a vu son tarif pratiquement atteindre 7 000 €, le prix du Canon 1D X Mark reste plus sage à 6 300 €.

Au final

Difficile de rester de marbre devant l'1D X Mark II, véritable machine de guerre pour la photographie. Ceux qui ont déjà franchi le cap avec l'1D X premier du nom seront sans doute hésitants en fonction de leur activité, les nouveautés étant certes intéressantes, mais pas nécessairement fondamentales.

Dans tous les cas, le Canon EOS 1D X Mark II reste un superbe concentré du savoir-faire Canon en photo et vidéo et reçoit aisément un recommandé.



 

Points forts

Points faibles

Mode vidéo 4K à 60/50 p

Autonomie de la batterie moindre que celle de son concurrent direct, le Nikon D5

Enregistrement à 120/100 ips en HDTV 1080 (pour les ralentis fluides)

Pas d'aide contextuelle dans les menus ou les écrans de réglage

Excellent suivi autofocus en vidéo

Pas d'enregistrement UHD en vidéo (pas de mode 2K non plus)

Rafale à 14 ips et jusqu'à 16 ips sans suivi autofocus

Toujours pas d'écran orientable / capacités tactiles limitées (pas de mode photo ou lecture...)

Entrée micro / sortie casque pour le contrôle de la captation sonore

Pas de solution intégrée pour le transfert des images vers une tablette ou un smartphone

Écran tactile (mais uniquement en vidéo !)

Pas de rétroéclairage des commandes (contrairement au Nikon D5)

Bonne gestion du bruit électronique (un cran en dessous du Nikon D5)

Deux formats de cartes (CFast / CF)

Puce GPS intégrée

Pas de calibrage automatique des problèmes de front / back-focus (contrairement au Nikon D5)

Fonction antiscintillement

Sortie HDMI uniquement en HDTV 1080

Viseur optique large et spacieux

Pas de stabilisation électronique en vidéo ni de focus-peaking

Menus et interface graphique globalement réussis

Optiques EF-S non compatibles avec le boîtier 24x36

Autofocus (Dual Pixel AF) performant en vidéo et visée sur écran

Pas de Canon Log en vidéo

 

Format RAW (.CR2) propriétaire

 

Latitude d'exposition plus légèrement plus limitée que sur le Nikon D5


Face à la concurrence 

Nous avons pu tester les deux reflex porte-étendards de Canon et Nikon. Si la comparaison de deux boîtiers est un art délicat, nous vous  invitons pour l'instant à consulter notre comparatif des fiches techniques, en attendant le duel entre les deux "monstres" sur le terrain. Cette année, nous lorgnons du côté de la moto. À suivre très prochainement, donc.

Canon EOS-1D X Mark II : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation