Canon EOS-1D X Mark II : les meilleures offres

Pour notre test, la scène est éclairée sous environ 250 lux. Notre appareil étalon est le Canon 5D Mark III qui, pour un gris neutre 18 %, requiert le couple f/5,6 - 1/8 s à une sensibilité de 200 ISO. Le Canon EOS 1Dx Mark II est également calé pour exposer correctement un gris 18 % avec une sensibilité de 200 ISO et une ouverture de f/5,6. 

Nous faisons alors varier la vitesse et la sensibilité ISO. Les images sont visibles à 100 % (JPEG) et vous pouvez télécharger les fichiers bruts (.CR2). Le boîtier est configuré par défaut, notamment pour ce qui est de rédaction du bruit électronique.

Les JPEG

Le nouveau Canon EOS 1Dx Mark II embarque un capteur 24 x 36 mm de 20 Mpx auquel sont associés deux processeurs (DSP) DiGiC 6+. Niveau sensibilité, l'appareil peut grimper en natif à 51 200 ISO. Il est bien entendu possible de le pousser au-delà et d'aller titiller les plus de 400 000 ISO ! Sur ce point, le Nikon D5 fait mieux avec ses plus de 3 millions d'ISO, mais c'est plus que sur le 1Dx premier du nom qui plafonnait à plus de 200 000 ISO. La plage de sensibilité native, par contre, est la même.

Canon EOS-1D X Mark II : Réduction du bruit standard 50-400 ISO
Canon EOS-1D X Mark II : Réduction du bruit standard 800-409600 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (50-100-200-400-800-1600-3200-6400-12800-25600-51200-102400-204800-409600-409600 ISO)



Premier constat : le bruit est totalement imperceptible jusqu'à 6 400 ISO ; tous les détails et couleurs sont parfaitement restitués. À partir de cette sensibilité, il commence à faire très doucement son apparition (lissage légèrement visible) sans pour autant devenir gênant.
C'est à 25 600 ISO qu'il commence à s'exprimer pour devenir problématique à partir de 51 200 ISO. Au-delà, sur les sensibilités étendues H1, H2 et H3, il fait baisser drastiquement les détails, se colore et les pixels se transforment en une jolie bouillie.

Nikon D5 : Réduction du bruit standard 50-400 ISO
Nikon D5 : Réduction du bruit standard 800-3276800 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (50-100-200-400-800-1600-3200-6400-12800-25600-51200-102400-204800-409600-409600-819200 ISO)



Impossible de ne pas comparer les performances de l'1Dx II à celles du NIkon D5 (testé récemment). Sans grosses surprises, il est vrai que les deux appareils se valent, même si leur stratégie de réduction de bruit est légèrement différente aux sensibilités critiques de passage.

On remarque que Nikon privilégie le lissage, avec forcément une légère perte de détails, alors que Canon assume un peu plus de bruit, mais des textures préservées. Tout ceci est valable bien entendu pour les sensibilités communes des deux appareils. N'oubliez pas que le Nikon monte à plus de 3 millions d'ISO et qu'il gère la bouillie aux très hautes sensibilités ISO mieux que le Canon (de 200 000 à 400 000).

Comparaison à tirage équivalent

Nous comparons naturellement les boîtiers à "tirage équivalent". Nous avons "normalisé" les images pour un tirage 40 x 60 cm en 180 dpi, soit une définition de 12 Mpx environ. Les images sont réalisées à 12 800 ISO avec ci-dessous des détails à 100 %.

Attention, les boîtiers ne sont pas équipés d'optiques équivalentes, le piqué initial n'est donc pas le même. Il faut essayer de comparer uniquement le niveau de bruit électronique... Pas si simple.

Nous avons choisi de confronter l'EOS 1Dx Mark II à quelques boîtiers emblématiques actuels :


Habituellement, nous organisons une confrontation à 6 400 ISO pour les capteurs 24 x 36 mm, mais la plage ISO démesurée du D5 nous a poussé à augmenter de 1 IL notre comparaison. Nous sommes donc à 12 800 ISO.






Canon EOS-1D X Mark II : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation