Retrouvez dans ce dossier toutes les informations pour vous orienter dans le catalogue des objectifs Sony. En effet, ce n'est pas simple au premier abord : il y a plusieurs montures, plusieurs cercles de couverture et plusieurs gammes. De plus, les optiques Sony sont bardées de technologies aux acronymes parfois complexes. Pas de panique, on vous explique tout !

Les montures : Monture A  
  Monture E / FE  
  Convertisseurs  

Les gammes :

Sony
 
  Sony G  
  Sony G Master  
  Sony Zeiss  

Mentions & dénominations :

Traitements optiques

A, AA, ED, Super ED, Nano AR Coating, T*
  Motorisation autofocus SAM, SSM, DDSSM
  Stabilisation optique OSS, Active OSS
  Caractéristiques ADI, IF, FHB, FRL, RF, SMO

La grande famille des optiques Sony

Les montures

Chez Sony, on retrouve deux types de montures :
  • - la monture A ("A-mount"),
  • - la monture E ("E-mount").

La monture A

Les objectifs en monture A ("A-mount") sont conçus pour les reflex (ou SLT) Sony.

Après le rachat en 2006 de la division photo de Minolta et la sortie du premier A100, Sony a en effet décidé de conserver la même monture optique afin de pouvoir garantir une continuité de compatibilité avec les objectifs Minolta déjà sur le marché, et de poursuivre la production de certains d'entre eux : ils ont simplement subi un petit lifting "made by Sony". Tous les objectifs Minolta AF sont donc compatibles avec les reflex Sony en monture A.

Sony A99

Le Sony A99 en monture A.

Il existe différentes tailles de capteurs dans les reflex Sony : APS-C (avec par exemple l'A68), ou 24 x 36 mm (avec par exemple l'A99).
Certaines optiques sont conçues pour couvrir uniquement le format de capteur APS-C : elles portent la mention DT.
Les autres couvrent le format 24 x 36 mm et peuvent donc être utilisées sur tous les modèles de reflex.



Le Sony DT 16-50mm F2.8 SSM en monture A, mais capable de couvrir l'APS-C.

La monture E

La monture E ("E-mount"), plus récente, date de l'arrivée des premiers hybrides Sony en 2010 (NEX-3 et NEX-5). Ces appareils étaient et sont équipés de capteurs au format APS-C.



Le Sony NEX-3 et sa monture E.

Fin 2013, Sony a lancé ses premiers hybrides équipés de capteurs 24 x 36 mm : les Alpha 7 (à commencer par l'A7 premier du nom).
Ces appareils sont toujours en monture E, mais comme ils utilisent un capteur plus grand, ils ont besoin d'objectifs avec un cercle de couverture plus grand. Ce sont donc les objectifs FE qui sont compatibles avec les A7.

Il est possible d'utiliser un objectif FE sur un hybride APS-C et inversement avec un recadrage automatique au format.



Le Sony FE 35 mm F1.4 ZA.

Les convertisseurs

Sony a développé plusieurs convertisseurs optiques qui permettent de passer de la monture A à la monture E ou inversement. Ils ont même imaginé un convertisseur intégrant leur technologie SLT, qui permet d'ajouter les performances d'autofocus d'un reflex à un hybride.

> Comprendre les dimensions des capteurs numériques

Les gammes

Difficile de tout comprendre d'emblée sur les optiques Sony. En effet, il y a plusieurs gammes :
  • - la gamme Sony ;
  • - les gammes Sony G et G Master ;
  • - la gamme Sony Zeiss.

La gamme Sony

Il s'agit de la gamme Sony "classique" dans laquelle on retrouve des focales fixes et des zooms en monture A, E et FE.

La gamme Sony G (G Lens)

Les objectifs Sony G (pour "Gold") sont entièrement conçus et fabriqués par Sony. Ils sont le fleuron actuel des optiques de la marque et du même niveau de qualité que les Sony Zeiss. Les différentes technologies développées pour ces objectifs sont l'héritage direct du savoir-faire Konika Minolta en la matière.

On retrouve les objectifs Sony G en monture A et FE avec des zooms et des focales fixes.

Sony SAL G 500 mm F4 SSM
Le Sony SAL G 500 mm F4 SSM.

La gamme G Master

Récemment, Sony a introduit une toute nouvelle gamme, la G Master. Les G Master sont censés être le fleuron de demain en matière d'optiques Sony. Pour l'instant, seuls 3 objectifs en monture FE (pour les Sony A7 donc) appartiennent à cette gamme : un 24-70 mm f/2,8, un 70-200 mm f/2,8 et un 85 mm f/1,4.

Logo de la série Sony G Master

> Zooms Sony G Master : enfin du f/2,8 constant en monture FE !

La gamme Sony Zeiss

Le partenariat entre Sony et Zeiss remonte à 1995, lorsque les deux compagnies ont signé leur accord de collaboration. L'opticien allemand jouissait d'une solide réputation de qualité dans le secteur professionnel, mais restait assez méconnu du grand public, tandis que le groupe japonais possédait une belle notoriété en tant qu'électronicien, mais n'avait pas acquis ses lettres de noblesse dans le domaine de la photographie professionnelle.

Gamme Sony Zeiss, ajout du logo Zeiss sur un objectif Sony Zeiss dans une usine Sony
Ajout du logo Zeiss sur un objectif Sony Zeiss dans une usine Sony.

C'est donc pour s'ouvrir à des marchés qui leur étaient respectivement fermés que les deux fabricants ont décidé de partager leurs connaissances. Au total, plus de 185 millions produits Sony estampillés Zeiss ont été vendus à ce jour.

Les objectifs Sony Zeiss sont fabriqués dans les usines de production de Sony, dans différents pays d'Asie. Néanmoins, l'opticien allemand indique suivre de près la conception et la fabrication de ces produits, dont le développement est réalisé conjointement par les deux sociétés, du cahier des charges à la fabrication en passant par le contrôle qualité, avec des équipements produits par Zeiss.

On retrouve les objectifs Sony Zeiss en monture A et FE avec des zooms et des focales fixes.

À noter : Zeiss fabrique aussi de son côté des objectifs pour les boîtiers Sony, mais conçus, assemblés et commercialisés par ses soins, comme les Loxia ou les tout récents Batis.

> Sony-Zeiss : les dessous du partenariat

Les mentions, traitements et dénominations

Les traitements optiques

Certains objectifs Sony intègrent des lentilles spéciales qui améliorent la qualité d'image et/ou limitent les phénomènes optiques.

On retrouve par exemple les classiques verres ED et Super ED (Extreme Low Dispersion), à faible dispersion, qui limitent les aberrations chromatiques. On trouve aussi des verres profitant d'un traitement antireflet, le Nano AR Coating, qui limitent le flare et les images fantômes. Sony utilise évidemment des lentilles asphériques A ou AA (Advance Aspherical) qui améliorent le piqué sur le bord des images. Enfin, sur les objectifs Sony Zeiss, on retrouve le revêtement T* (T-star) développé par Zeiss qui limite les reflets et optimise la transmission de la lumière.

> Comprendre les aberrations chromatiques

Les motorisations autofocus

Il existe de nombreuses versions de motorisation autofocus dans les objectifs Sony.

La plus classique est la SAM (Smooth Autofocus Motor) : le moteur de mise au point est directement intégré dans l'objectif.

Il existe aussi la SSM (Super Sonic Wave Motor) basée sur l'utilisation d'un moteur piézo-électrique qui assure une mise au point rapide et silencieuse avec un temps de réponse minimal. Une variante DDSSM (Direct Drive Super Sonic Wave Motor) existe également. Elle intègre une prise en charge spécifique du positionnement du groupe lourd.

La stabilisation optique

Certains objectifs disposent d'une technologie de stabilisation optique OSS (Optical Stabilisation System) qui utilise des capteurs gyroscopiques pour détecter le moindre mouvement de l'optique et des moteurs de précision pour les compenser en direct. Il existe une version Active de la technologie OSS qui est optimisée pour la captation vidéo et certains tremblements spécifiques.

> Comprendre la stabilisation optique

Les caractéristiques

Tous les objectifs ne sont pas conçus de la même manière. Certains sont par exemple équipés d'un diaphragme circulaire, ce qui donne un rendu particulier sur les points lumineux hors profondeur de champ : ils ne sont plus en forme de polygone, mais de forme circulaire.

Certains d'entre eux se démarquent par leur manière de faire la mise au point. Sur les objectifs IF (Internal Focusing), seul un groupe interne se déplace pour la mise au point, ce qui permet de conserver la lentille frontale fixe et de pouvoir facilement utiliser un filtre polarisant. Dans la même idée, les objectifs RF (Rear Focusing) utilisent uniquement le groupe de lentilles arrière pour la mise au point.

Certains objectifs sont optimisés pour la vidéo. Il s'agit des SMO (Smooth Motion Optics). Sur ces derniers, les phénomènes de changement de focale en fonction de la mise au point sont réduits au maximum.

Les objectifs ADI sont équipés d'un encodeur de distance qui permet, lorsque l'on utilise un flash compatible, de donner l'information de distance du sujet et d'améliorer les réglages et la précision du flash sur des compositions très contrastées.

Enfin, certains objectifs disposent d'un limitateur de distance de mise au point FRL (Focus Range Limiter) et d'un bouton de mémorisation de distance de mise au point FHB (Focus Hold Buton).


Retrouvez toutes nos explications des abréviations et sigles optiques :
> Comprendre les abréviations et les sigles des optiques Nikon
> Comprendre les abréviations et les sigles des optiques Canon
> Comprendre les abréviations et les sigles des optiques Fujifilm

Et aussi :
> Tous les objectifs testés
> Toute l'actualité (articles)
> Suivre l'actualité photo en direct sur la page Facebook de Focus Numérique

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation