Présentation

Le Feiyu G100 est un stabilisateur adapté aux caméras GoPro et PNJ AEE, mais peut également être employé avec toutes les action-cams de dimensions similaires et dont le poids n'excède pas 150 g. Ce steady-cam est équipé d'une nacelle autorisant une stabilisation sur 3 axes par le biais de moteurs brushless, permettant ainsi d'éviter saccades, effets "jello" et autres inconvénients liés à la captation vidéo en mouvement.

Connue dans un premier temps pour ses caméras sportives et ses drones de loisirs, la société française PNJ Cam se fait désormais forte de distribuer en Europe les stabilisateurs motorisés de la marque chinoise Feiyu Tech. Divers modèles proposent de stabiliser des caméras d'action, mais aussi des boîtiers reflex et hybrides, ainsi que des smartphones.

Stabilisateur Feiyu G100

Prise en main

Fabriqué en majeure partie en aluminium, le Feiyu G100 affiche des dimensions de 25,7 x 8,5 cm pour un poids de 265 g (sans caméra ni batteries). Sa nacelle peut accepter une caméra de dimensions maximales de 4,36 x 3,17 cm et d'un poids n'excédant pas 150 g.

Notez que la conception du G100 semble particulièrement robuste. Loin d'être un inconvénient, le poids des matériaux utilisés assure un certain équilibre et un bon confort de prise en main. En cas de problème, ce produit dispose d'une garantie de 1 an à compter de la date d'achat. Les moteurs sont quant à eux garantis 6 mois, tandis que la batterie et les divers accessoires ne semblent couverts par aucune garantie.
Stabilisateur Feiyu G100

La nacelle du Feiyu G100 permet donc d'accueillir une caméra de type GoPro ou PNJ AEE. Composé d'une tige métallique et de deux tiges filetées, le système d'attache a pour mérite de maintenir la caméra avec fermeté. Sa conception quelque peu rudimentaire rend cependant parfois l'opération de montage  laborieuse : la tige de maintien a en effet tendance à se bloquer lorsqu'elle n'est pas parallèle à l'armature dorsale de la nacelle.

Stabilisateur Feiyu G100

Une fois l'action-cam en place, celle-ci se trouve entourée de trois rotules, chacune intégrant un moteur brushless (ou sans balais), technologie qui limiterait notamment les frottements. Après mise sous tension, un gyroscope intégré au G100 compense les mouvements de la caméra par le biais des articulations motorisées.

Stabilisateur Feiyu G100

Le manche du Feiyu G100 fait office de poignée et abrite deux batteries rechargeables. Le bouton de mise sous tension se trouve à l'extrémité inférieure du manche, dans un renfoncement interdisant toute erreur de manipulation. Un unique bouton de réglage permet quant à lui d'alterner entre différents modes de stabilisation ; son emplacement autorise l'utilisateur à l'actionner du pouce sans interrompre le bon déroulement de l'enregistrement en cours.

Stabilisateur Feiyu G100

D'une longueur suffisante pour une préhension confortable, ce manche peut néanmoins être dévissé pour y adjoindre des tubes rallonge en carbone Ultra Reach Feiyu (vendus en option), autorisant ainsi des angles de prise de vues différents.

En pratique

3 modes de stabilisation ainsi qu'un mode 180° sont proposés par le biais du bouton de réglage situé sur le manche du Feiyu G100 :
  • lorsqu'un seul axe est verrouillé, la caméra suit la direction du manche, un mouvement de rotation peut donc lui être imprimé ;
  • le verrouillage de 2 axes permet le suivi de la direction du manche ainsi que l'inclinaison de la caméra ;
  • les 3 axes peuvent enfin être verrouillés de façon à figer la caméra dans une certaine position ;
  • le mode Reverse permet quant à lui d'inverser la caméra à 180° ; il a cependant l'inconvénient de laisser apparaître l'une des rotules à l'image : il est alors obligatoire de réduire l'angle de champ de la caméra pour pallier ce problème.

Le positionnement de la caméra et la vitesse de suivi de la direction peuvent être paramétrés à partir d'une télécommande optionnelle ou en connectant le G100 à un ordinateur. Uniquement compatibles avec le système d'exploitation Windows, les utilitaires de mise à jour et de paramétrage proposés par Feiyu affichent cependant une interface archaïque qui dissuadera certainement bon nombre d'utilisateurs.

Ces différentes fonctions permettent en principe d'adapter la stabilisation en fonction des conditions de prises de vues et des mouvements de caméra souhaités. Le mécanisme a cependant ses limites et des mouvements du manche trop rapides ou trop prononcés se trouveront sanctionnés par le choc de la nacelle ou de la rotule latérale contre la rotule inférieure... Il semblerait que Feiyu ait jugé préférable de conserver une certaine compacité au détriment de la praticité.

Stabilisateur Feiyu G100

Contrairement à un système de stabilisation mécanique, notez que le Feiyu G100 peut être utilisé sans qu'aucun calibrage soit effectué au préalable. Si ce type de système offre une simplicité d'utilisation presque déconcertante, la stabilisation sur 3 axes ne permet malheureusement pas de compenser tous les mouvements effectués par un opérateur de prise de vues en situation de marche. C'est le fameux "walking effect" que mentionnait Emmanuel Pampuri à l'occasion de son test du DJI Osmo et que la vidéo suivante met en exergue.


Le Feiyu G100 semble donc plus efficace dans la réalisation de plans en mouvement durant lesquels l'opérateur reste relativement fixe ou adapte ses mouvements (les vidéos promotionnelles de la marque semblent avoir été réalisées à l'aide d'un skateboard)... Gageons que ce type d'utilisation ne conviendra guère aux possesseurs de caméras d'action qui se voyaient déjà réaliser des plans fluides dans des situations de prises de vues extrêmes.

Verdict

Stabilisateur Feiyu G100

Malgré un concept des plus intéressants et une qualité de fabrication ennoblie par des matériaux résistants, le stabilisateur Feiyu G100 s'avère quelque peu décevant. Bien que relativement efficace en réalisation de plans durant lesquels l'opérateur est bien campé sur ses jambes, la stabilisation sur 3 axes par le biais de moteurs brushless est inapte à compenser efficacement des mouvements plus complexes, telles la marche ou la course.

S'il est possible de sublimer de courts mouvements de caméra, la capture de plans complexes reste ainsi périlleuse. En dépit d'une réelle simplicité d'utilisation induisant une prise en main rapide, l'obtention de résultats réellement satisfaisants demande le plus grand soin. Le design du produit implique de plus des limites concernant les mouvements de caméra possibles, et la suite logicielle l'accompagnant (mise à jour et paramétrages) se révèle rebutante.

Notez par ailleurs que contrairement à certains systèmes de fixation pour action-cam, le Feiyu G100 exige de son utilisateur qu'il puisse cadrer... Si le conseil suivant peut paraître évident, nous vous recommandons d'utiliser cet outil avec une caméra dotée d'un écran ! Une utilisation sans retour vidéo est bien entendu possible, mais l'exercice n'en sera que plus dur et la marge de progression, plus faible.

Points forts

Points faibles

Qualité de fabrication

Système d'attache rudimentaire

Compacité

Mouvements limités par le design du produit

Simplicité d'utilisation

Peu efficace lorsque l'opérateur est en situation de marche (walking effect)

 

Suite logicielle uniquement compatible avec Windows

 

Mise à jour et paramétrages rebutants




Lire également :
> Tous nos tests de caméras
> Tous nos tests de pieds et stabilisateurs


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation