Le module AF du Fujifilm X-Pro2 a été revu en profondeur, avec la possibilité de sélectionner soit 77 (7 x 11) points AF en mode corrélation de phase, soit 273 (13 x 21) points en mode détection de contraste.

nouveau module AF du X-Pro2 de Fujifilm

La présence du joystick permet de déplacer très rapidement le point AF sur les différents collimateurs. Désormais, la couverture AF représente environ 40 % de la visée.

En studio, le X-Pro2 armé du 16-55 mm f/2,8 se montre très réactif et dépasse le X-T1. La mise au point est toujours inférieure à 0,3 s et au grand-angle, la latence est de 0,2 s. D'excellentes performances qui hissent le nouveau boîtier au niveau des meilleurs hybrides.


Sur le terrain, nous avons confronté le X-Pro2 équipé du 16-55 mm au Panasonic GX8 équipé du 12-40 mm f/2,8 d'Olympus. En pleine lumière, l'hybride de Panasonic domine : la mise au point est quasi instantanée, mais le X-Pro2 n'est pas loin. En photo de nuit (sans assistance AF), le Fujifilm prend nettement l'avantage. Le X-Pro2 sera donc parfaitement à l'aise dans toutes les conditions de lumière.

La mise sous tension est également rapide, puisqu'il faut à peine 0,8 s avant de pouvoir prendre un cliché. C'est toutefois toujours plus lent qu'un reflex (0,3 s habituellement).

Côté rafale, le X-Pro2 tient ses promesses avec une rafale à plus de 8 i/s en mode rapide.

Nous avons noté que le temps de mise au point dépend grandement des optiques utilisées. Ainsi, le 23 mm f/1,4 se montre moins réactif, avec un effet de pompage beaucoup plus sensible.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation