Raw compressé, mais sans perte

Avec un capteur à 24 Mpx, voici une option qui "tombe" à point nommé ! En effet, les fichiers bruts (.RAF) non compressés du Fujifilm X-Pro2 accusent 50 Mo sur la balance numérique. Une "masse" qui oscille entre 20 et 30 Mo une fois la compression (sans perte) activée. Pour le "prix" d'un RAW simple, il est possible de stocker un RAW compressé et un JPEG.

Latitude d'exposition

Pour vérifier la latitude d'exposition d'un point de vue "artistique", nous avons photographié notre scène test sur une plage de +/-5 IL et corrigé les fichiers bruts avec SilkyPix RAW Converter 2.0 EX afin d'obtenir une exposition similaire. Malheureusement, les .RAF ne sont pas encore pris en compte par Adobe Lightroom que nous utilisons habituellement. Nous vérifions que les images sont semblables avec une latitude de correction de +/-3 IL, le logiciel de Fujifilm ne permettant pas d'aller plus loin.

Sur notre scène test, les résultats sont un peu décevants avec le logiciel maison. Pour les images sous-exposées, il y a pas vraiment de problème jusqu'à -2 IL, mais à -3 IL nous notons déjà une petite dérive colorimétrique. Habituellement, les boîtiers APS-C gèrent les basses lumières jusqu'à -4 IL sans trop de mal ; le X-Pro2 semble ici un peu limité.

Fujifilm X-Pro2 test review latitude d'exposition

Pour les images surexposées, la latitude est encore plus faible. Avec Silkypix Raw Converter 2.0, il est possible de rattraper 1/3 IL, mais pas au-delà. Voilà qui est bien peu...



Ces performances seront à revoir au moment de la prise en compte des fichiers RAF par Lightroom.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation