Voici les images sélectionnées pour ce "Vos photos, nos conseils" de décembre 2015, que nous avons reçues, découvertes et publions une fois de plus avec beaucoup de plaisir. Un grand merci à tous les participants et surtout de vos messages d'encouragements !

Vos photos, nos conseils - décembre 2015

Vous avez été nombreux à répondre à notre appel et nous vous en remercions vivement. Nous vous proposons comme à l'accoutumée trois catégories :
  • - les "tops", qui correspondent à nos photos coups de cœur et sur lesquels nous estimons qu'aucun travail de retouche ou de composition n'est nécessaire ;
  • - les "presque parfaites", qui ont un réel potentiel, mais auxquelles il manque un petit quelque chose pour figurer parmi nos coups de cœur ;
  • - les "peut mieux faire", qui résultent d'un choix intéressant de la part du photographe, mais méritent encore un peu de travail au niveau de la composition ou de leur positionnement par rapport au sujet.

Nous n'avons pas la science infuse et nos choix sont personnels. Nous tentons d'être les plus équitables, et les plus sincères possible. Rappelons aussi que "Vos photos, nos conseils" n'est pas une compétition, encore moins un concours : ce n'est pas parce que votre photo ne figure pas dans la sélection du mois qu'elle n'est pas retenue ; il nous faut faire des choix, mais elle pourra être publiée plus tard... Dans tous les cas, gardez à l'esprit que cette rubrique est la vôtre : nous sommes là pour partager vos images, vous conseiller et vous aider à progresser.

Place à vos images !

Les tops !

B. Thoury

Photo B. Thoury

Luxe et calme et sérénité. Voici les premiers adjectifs qui se dégagent de la photo de notre lecteur réalisée au moment de la grande marée à hauteur du phare de Villès-Martin à Saint-Nazaire. Quand on vous dit que pose longue rime souvent avec poésie !

Romain Brosset

Photo Romain Brosset

Romain nous offre une belle illustration de l'amitié avec encore une fois une pose longue qui inspire le calme, un noir et blanc maîtrisé, souvenir des années passées et ces deux personnages qui regardent vers l'avant, signe d'autres moments encore à partager. Une belle allégorie qui se tient aussi techniquement. Bravo.

Jean-Marie Pénigaud

Photo Jean-Marie Pénigaud

C'est la première fois que Jean-Marie participe et c'est un premier coup réussi. Jean-Marie a su capturer au 1/2 000 s avec son Canon 7D cet instant décisif où, toutes ailes déployées, ce cygne s'apprête à s'envoler. L'image, pourtant simple dans sa composition, s'appuie sur une symétrie parfaite entre le sujet et son reflet qui renforce l'envergure du palmipède.

Philippe Poublanc

Photo Philippe Poublanc

Une pub pour un Kodak Rétinette ? Non, tout simplement une composition intéressante de Philippe, auréolée d'une belle lumière et d'un esprit très vintage. On notera la mise en évidence de la texture du cuir, old school et efficace !

Les presque tops

Cédric Demaison

Photo Cédric Demaison

Le portrait de la grand-mère de Cédric est touchant et le moment où il a été réalisé, intéressant : au réveil, juste avant le petit déjeuner. On a donc là une approche spontanée et un regard plein de vie... Néanmoins, c'est justement au niveau du regard que ce situe le point faible de cette image : il est flou ! En effet chers lecteurs, pensez bien à faire le point très précisément au niveau des yeux de votre modèle.

Puisque la mise au point ici a été réalisée avec un objectif Pentax Super Takumar 50 mm f/1,4 monté sur un Olympus OM-D E-M10, il faut tirer parti des fonctions de son hybride : soit vous activez la loupe pour voir précisément la netteté, soit vous activez la fonction de peaking. Cette dernière a ma préférence, puisqu'elle permet non seulement de surligner la zone nette dans l'image, mais aussi de garder une vue d'ensemble sur ladite image.
Terminons sur une autre remarque que j'aimerais faire sur la photographie de Cédric. Le portrait réalisé ici pourrait s'autosuffire, car les traits de sa grand-mère sont déjà très intéressants et son visage exprime beaucoup de vie. Attention, donc, à l'arrière-plan. Ce qui semble être des feuilles à droite (la photo a été prise pendant que le sujet arrosait ses plantes) perturbe la lecture et parasite cette partie de l'image. Deux solutions à mon sens doivent être envisagées : soit vous placez votre sujet sur un fond absolument neutre et uni, de façon à ce que rien ne gêne la lecture, soit vous prenez un peu plus de recul et vous placez votre sujet dans son environnement afin de créer une narration plus globale.

François Liège

Photo François Liège, original

L'Islande est sans aucun doute l'une des terres les plus inspirantes pour les photographes de paysage. On y trouve souvent la toute puissance de la nature, des landes mystiques aux montagnes terrifiantes. Et puis des couleurs aussi, un spectre et une variété extrêmement large et éclectique. Seulement voilà, toute la problématique est d'arriver à faire ressortir tout ça, à montrer des images qui transmettent ce que l'on peut ressentir devant de tels paysages. La photo de François bute sur cette problématique. Si on sent bien l'immensité de la vallée et la toute-puissance des montagnes en surplomb, l'ensemble reste un peu plat et l'œil a du mal à accrocher quelque chose. Dans un premier temps, si cela avait été possible, il aurait été intéressant de placer ce que l'on appelle un "marqueur d'échelle" dans le paysage, afin de bien donner à voir son immensité. Par ailleurs, je note que si François nous parle de l'alternance des couleurs dans son image, le rendu me paraît un peu terne.

Photo François Liège, retouchée

J'ai donc passé l'image de François à la moulinette Lightroom et joué un peu avec les curseurs de façon à lui donner plus d'impact. D'abord j'ai pris le parti de la recadrer légèrement afin de supprimer une partie de la bande de sol qui se trouve au premier plan. En effet, je considère qu'il est essentiel de mener le regard directement vers ce qui est important. Dans l'image originale, le regard devait parcourir plusieurs centaines de mètres avant de commencer à gravir les sommets. Par ailleurs, puisque François semble avoir été inspiré par les couleurs nous avons décidé de leur donner plus de vivacité. Outre un jeu de réglages assez sommaire au niveau du contraste et de la luminosité nous avons poussé la réglette de saturation du bleu primaire quasiment au maximum et celle du rouge primaire de 15 %. Cette manipulation redonne déjà beaucoup plus d'éclat à la verdure et au ciel. L'aspect ténébreux de celui-ci est renforcé par l'ajout léger d'un filtre radiant à 22 % sur un bleu à 232°. Enfin nous avons renforcé la texture du sable à l'aide d'une retouche localisée et d'une légère accentuation.

Encore un effort !

Antony Lainé

Photo Antony Lainé

Antony nous envoie cette image prise au sommet de l'Arc de Triomphe avec son Fujifilm X-M1. S'il a très bien choisi le moment de la journée pour donner un aspect chaleureux à l'image, son positionnement ainsi que sa direction de modèle sont à revoir. D'abord, on remarque au second plan les grilles de sécurité, ce qui gêne la lecture. Puisque la photo a été prise au sommet de l'Arc de Triomphe, il aurait pu être intéressant de trouver un autre positionnement et de jouer par exemple avec la perspective soit des Champs-Élysées, soit de l'avenue de la Grande Armée qui débouche sur La Défense. On aurait pu imaginer aussi un tout autre placement du photographe : grâce à l'écran orientable de son Fujifilm X-M1, il aurait pu réaliser une plongée sur son modèle et capturer en arrière-plan le rond-point de l'Arc de Triomphe. Enfin, il est un peu dommage que les ombres qui découpent le visage de son joli modèle masquent en partie son regard. En effet, le trois quarts face est masqué par une ombre qui ne met pas en valeur le visage. Il aurait fallu diriger le modèle autrement, de façon à ce que la douce lumière du soir mette bien en évidence son regard.  

Thomas Martin

Photo Thomas Martin, original

Thomas a réalisé sa photo à l'aquarium de Tempozan à Osaka en plaquant le pare-soleil de son objectif Sigma 17-70 mm f2,8-4 contre la vitre du bassin. Si au niveau des retouches tonales l'ensemble est pertinent, la composition manque un peu selon moi d'équilibre, alors que tous les ingrédients graphiques sont présents.

Photo Thomas Martin, retouchée

Comme écrit plus haut, il est intéressant de mener le regard directement vers ce qui est important. Ici, c'est la méduse et la magnifique lumière qui la traverse. Pour équilibrer une composition qui peut paraître un peu caduque, j'ai fait appel à mon format fétiche, le carré, pour accentuer l'aspect graphique des éléments et recentrer le regard vers le sujet. On obtient ainsi une photo jouant sur la géométrie grâce aux bulles d'air de l'aquarium, aux filaments de la méduse et à l'arrière-plan.

Merci encore à tous de vos participations. Chaque mois, vous êtes de plus en plus nombreux et chaque mois, vous nous envoyez des messages d'encouragement. Nous vous en remercions chaleureusement et vous souhaitons d'excellentes fêtes de fin d'années !

> Tous les "Vos photos, nos conseils"

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation