Si le studio est le lieu de prédilection de nombreux photographes pour la pratique du portrait, l'extérieur offre bien souvent des conditions de prise de vues extrêmement intéressantes à exploiter (voir notre dossier consacré à "La pratique du portrait en extérieur"). Que faire cependant, lorsque la météo n'est pas au beau fixe et que les nuages s'amoncèlent à l'horizon ? Ne désespérez pas, un ciel gris peut s'avérer tout à fait propice au portrait.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Exercice photo : le portrait par temps nuageux
Photo : Forrest Cavale.

Le principe

Vous vous en êtes très certainement rendu compte par vous-même, en tant que photographe il est rare d'être pleinement satisfait des conditions météorologiques et de la lumière qu'elles offrent. Nous vous faisions part de nos astuces pour profiter de l'heure dorée et l'heure bleue, mais la lumière parfaite n'existe pas en soi : tout dépend de l'intention que vous souhaitez insuffler à vos images.

Exercice photo : le portrait par temps nuageux
Photo : Michael Hull.

Ce que l'on considère communément comme un mauvais temps peut ainsi s'avérer propice à la pratique de différentes disciplines photographiques, dont celle du portrait. La raison en est relativement simple : un ciel gris et nuageux engendre un éclairage doux et uniforme, tant au niveau de la quantité de lumière que de sa qualité. C'est ce type d'éclairage qui est souvent récréé en studio pour sa capacité à flatter les traits d'un visage, tandis qu'un éclairage direct (tel que celui d'une journée ensoleillée) à tendance à creuser les ombres et accentuer les aspérités.

En pratique

La liste du matériel et des réglages nécessaires à la réalisation d'un portrait classique est relativement succincte. Les objectifs les mieux adaptés sont très certainement les "petits téléobjectifs", c'est-à-dire d'une focale proche de 85 mm (au format 24 x 36 mm). Un objectif 50 mm à grande ouverture, souvent plus accessible financièrement, peut également faire l'affaire suivant le résultat désiré.

Exercice photo : le portrait par temps nuageux
Photo : Ian Schneider.

Nous vous conseillons de choisir le mode Priorité à l'ouverture et de sélectionner une ouverture de diaphragme égale ou supérieure à f/4 (f/2,8 représente souvent un bon compromis) de façon à réduire la profondeur de champ et ainsi isoler le sujet de l'arrière-plan. Effectuez la mise au point sur l'œil du sujet situé le plus proche de vous : c'est en effet le point de l'image qui attirera l'attention du spectateur en premier.

Variez les arrières plans et concentrez-vous sur la direction de votre modèle ; la lumière uniforme procurée par le ciel gris permet d'oublier les potentielles différences d'exposition et de balance des blancs entre le sujet photographié et l'arrière-plan.

Pour conclure

Exercice photo : le portrait par temps nuageux
Photo : Ian Schneider.

Pour pratiquer le portrait par temps nuageux, il vous faudra donc composer avec une atmosphère particulière plutôt qu'avec des jeux d'ombre et de lumière. Une fois arrivée la phase de retouche de vos photos, si la luminosité vous paraît trop uniforme, pensez à tenter une conversion en noir et blanc de façon renforcer le contraste ainsi que l'ambiance déjà présente.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique !

Lire également :
> Le portrait en extérieur : diriger un modèle dans un environnement
> Convertir une photo en noir & blanc avec Lightroom
> Toutes nos astuces photo
> Tous nos articles pratiques

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation