Macrophotographie et proxiphotographie ouvrent les portes d'un univers riche et fascinant, car souvent imperceptible à l'œil nu. Cependant, par la profondeur de champ réduite et le manque de lumière ambiante, la nécessité de photographier de près peut constituer un obstacle.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Exercice photo : macro et photographie rapprochée
Photo : Philippe Dermine.

Le principe

La macrophotographie est un domaine dont la définition scientifique et technique est relativement stricte : l'ensemble des techniques s'y rapportant permet d'obtenir un grandissement supérieur à 1:1, c'est-à-dire que l'image du sujet photographié (formée sur le capteur ou la pellicule) est d'une taille supérieure au sujet lui-même.

L'acception populaire et commerciale est cependant bien moins complexe et désigne en réalité ce qu'on appelle la photographie rapprochée — ou proxiphotographie —, consistant à capturer des sujets de petite taille et à révéler des détails souvent difficilement perceptibles par l'œil humain.

Exercice photo : macro et photographie raprochée
Photo : Mikael Kristenson.

La plupart des appareils compacts sont dotés d'un objectif autorisant une faible distance de mise au point et, de ce fait, la proxiphotographie, mais les appareils à objectifs interchangeables (reflex et hybrides) nécessitent l'achat de matériel spécialisé. Si les objectifs macro offrent le plus large éventail de possibilités techniques et artistiques, les bagues-allonges et les bonnettes macro permettent de s'équiper à moindres frais.

En pratique

La faible distance entre l'appareil photo et le sujet photographié — imposée par le concept même de photographie rapprochée — donne lieu à des images dont la profondeur de champ est extrêmement faible. Utiliser une faible ouverture de diaphragme permet d'étendre cette zone de netteté, mais entraîne un problème récurrent en proxiphotographie : la lumière ambiante peut alors s'avérer insuffisante pour photographier à main levée.

Exercice photo : macro et photographie raprochée
Photo : Graham Wise.

Si, avec les appareils numériques modernes, on peut utiliser de hautes sensibilités avec un minimum de perte de qualité, il faudra bien souvent recourir à du matériel supplémentaire : l'utilisation d'un trépied autorise ainsi l'usage d'une vitesse d'obturation lente sans risque de flou de bougé, tandis que l'emploi d'un flash permet de pallier le manque de lumière.

Notez que les flashs annulaires sont communément privilégiés par les adeptes de macrophotographie ; leur forme procure en effet une lumière douce et évite de projeter l'ombre de l'objectif sur le sujet photographié.

Pour conclure

Exercice photo : macro et photographie raprochée
Photo : Alexey Kljatov.

Si la plupart des photographies rapprochées sont prises en extérieur et représentent la faune et la flore, les thèmes qu'il est possible d'aborder n'ont de limite que votre imagination. Pratiquées en intérieur ou en milieu urbain, macro et proxiphotographie peuvent ainsi permettre d'exploiter les formes et expérimenter des compositions originales.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique !

Lire également :
> Inspiration photo : les macros de Patrick Goujon
> Toutes nos astuces photo
> Tous nos articles pratiques

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation