Sony RX1R II : les meilleures offres

Pourquoi diable tester la présence de poussière et la stabilisation optique sur un compact expert à optique fixe (adieu poussière !) 35 mm f/2 (avons-nous réellement besoin d'une stabilisation ?) ?

Pour les poussières, nous sommes tous d'accord, un test ne sert à rien et vous n'aurez, à moins d'un défaut de fabrication, que peu de chance d'avoir des poussières sur votre capteur, à l'inverse de toute la série A7.

Concernant la stabilisation, son absence était déjà pointée en 2012 dans la liste des points négatifs reprochés au Sony RX1. Trois ans plus tard, la stabilisation (optique ou mécanique) n'est toujours pas au programme du RX1R II, alors que le capteur de 42,4 Mpx est beaucoup plus exigeant. L'utilisation d'un stabilisateur avec une focale 35 mm est toujours en question et divise, au-delà de la rédaction, une bonne partie de nos lecteurs.

Pour le RX1R II et ses 42,4 Mpx, nous avons donc décidé d'effectuer notre test sur notre mire de précision en réalisant une série d'images au 1/40 s qui, selon la règle empirique de l'inverse de la focale, devrait être nette. Malheureusement, il n'en est rien et nous obtenons environ 60 à 70 % de déchet. Il faut diviser le temps de pose par 2 pour être à l'aise (1/80 s) et obtenir des résultats convaincants.

Sony RX1R 2 test review flou de bougé à 1/40 s
Série de 10 images (détail 100 %) au 1/40 s : 3 images sont vraiment nettes.

Avec une excellente gestion du bruit électronique, ce n'est pas dramatique : il faut juste prendre en compte ce paramètre.

Sony RX1R II : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation