Cet été, vous avez été nombreux à jouer le jeu de la photo détente, à ne pas vous prendre la tête et à être "À la cool". Comme d'habitude, nous vous remercions pour votre participation, et encore une fois, vos productions sont vraiment intéressantes !


Thomas Tourral

On commence tout de suite avec Thomas Tourral qui se pose au bord d'une rivière et nous propose un selfie de ses pieds !



L'image est globalement bien composée avec une belle lumière et surtout de magnifiques couleurs annonciatrices de l'automne qui arrive. Nous pensons qu'il aurait été intéressant de ne pas superposer les pieds du sujet avec la touffe d'herbe en arrière-plan et de laisser apparaître le sommet de la montagne en haut à droite dans le fond. Ce vœu a été exaucé en un tour de clic, car c'était sans compter sur la pertinence du mail de Thomas, qui nous joint la version cinémagraphe de sa prise de vue ! Bravo !

Pour réaliser celui-ci, la vidéo à main levée est réalisée avec son Canon 7D (le même que celui qui a servi à sa photo), puis la stabilisation est réalisée en post-production, la réalisation de la boucle sur After Effects, les retouches et l'export en gif sur Photoshop.
 
Nous vous laissons donc contempler avec apaisement cette jolie réalisation et si l'envie vous prend d'en faire autant, n'hésitez pas à vous plonger dans le tutoriel de Johana Hallmann sur le cinémagraphe.


Olivier Voltz



On continue sur le selfie avec sa variante palmée. Bonne idée, Olivier, de vous être assis tranquillement au fond de l'eau et d'avoir laissé la nature vous rendre visite ! Une girelle multicolore a fait son apparition et vous avez déclenché au bon moment.

Dommage que la prise de vue soit un peu terne. J'ai donc légèrement renforcé le contraste et la saturation. Si vous souhaitez donner plus de tonus à vos couleurs, mais sans saturation excessive, sachez qu'il existe une astuce sur Lightroom qui consiste à pousser légèrement la saturation du bleu primaire dans la section "Étalonnage de l'appareil photo", tout en bas des réglages proposés par l'onglet "Développement".

En procédant ainsi, on obtient ceci :



Patricia Loeb



Quoi de plus évocateur que la sieste pour illustrer notre thématique mensuelle "à la cool" ?

En direct de Chine, Patricia nous adresse cette image d'un chauffeur de taxi qui se repose en attendant ses prochains clients. Une image intéressante très bien composée (quoique nous aurions éventuellement aimé voir ledit taxi sur l'image pour la resituer dans le contexte) et qui nous permet de souligner l'importance du point de vue : que vous photographiez un adulte, allongé, ou assis, un enfant ou un animal, il est souvent de bon ton de se mettre à sa hauteur.

Plutôt que de recadrer l'image (cela n'est pas nécessaire ici), j'ai joué avec les réglettes de mon outil fétiche, Lightroom, afin de vous proposer une version un peu plus pimpante.

Dans un premier temps, j'ai équilibré la dynamique de l'image en jouant sur l'exposition, les hautes lumières et l'écrêtage des noirs. Augmenter la clarté m'a permis de renforcer légèrement les textures. Ensuite, j'ai commencé à travailler sur la colorimétrie, en jouant d'abord sur la couche de bleu primaire, puis en renforçant le vert pour la porte et l'orange pour la teinte de peau. À l'aide du filtre gradué, j'ai réchauffé légèrement l'image puis j'ai travaillé zone par zone grâce au pinceau afin de faire ressortir davantage la texture de l'arrière-plan et le visage du dormeur.


Antoine de Kerguelain

Antoine est un amateur de whisky et cet été, il s'est offert un voyage en Écosse avec son camarade. Pour lui, rien de plus plaisant que de déguster un single malt dans un bar écossais.

La photo a été réalisée avec un Nikon D5300 à l'aide du Nikkor 10-24 mm ouvert à f/3,5 et à 3 200 ISO. Des réglages qui lui permettent d'obtenir une vitesse assez lente de 1/20 s, pertinente pour illustrer le mouvement sans néanmoins provoquer de flou de bougé.



Si la composition est correcte, l'image présente un défaut de balance des blancs et manque un peu de contraste. Pour remédier à cela, j'ai décidé de jouer avec les survivances argentiques et de me tourner vers un rendu proche de la Kodak Gold 100. Si cette dernière était davantage réservée au paysage, avec un rendu contrasté et des ombres assez dures, je pense que la simulation peut offrir un rendu original.

Du coup, j'ai d'abord refroidi la balance des couleurs avec une température autour des 2 200 K, puis j'ai joué classiquement sur les hautes et basses lumières, les ombres et le contraste. La courbe de niveau est légèrement remontée pour donner un effet global un peu mat. En ce qui concerne les couleurs, j'ai créé une courbe en S sur les canaux RVB afin de faire ressortir les couleurs primaires sur les hautes lumières et les couleurs complémentaires dans les basses lumières. Pour finir, j'ai éclairci très légèrement le visage grâce au filtre radial de Lightroom CC.


Mickael Romavic et Axel Azario

Deux images amusantes pour finir. L'une et l'autre sont dans des styles assez distincts et mériteraient peut-être une composition un peu différente, mais les deux images sont déclenchées à la volée et illustrent assez bien, selon nous, la thématique de ce mois.

Mickaël nous explique qu'avec sa famille, il se promenait à Zemun, le long des berges de la Sava à Belgrade, lorsqu'il a vu ces deux dames âgées déguster leur pot de glace. L'image a été réalisée à l'aide d'un Fujifilm X100T à 23 mm, f/4, 1 600 ISO en RAW. Mickaël lui a appliqué un léger traitement croisé afin de lui donner cette tonalité un peu chaude et ces couleurs vives. Dommage que la composition soit un peu fouillis sur la droite, mais nos deux sujets ont l'air en effet bien "cool" sur leur banc à regarder les passants.



Quant à l'image d'Axel, elle nous amuse beaucoup. On se demande si le sujet a vu le bus arriver derrière lui ? "Tranquiiille mec, tranquiiiille."



La photo est prise avec un Fujifilm X-M1, au 27 mm, f/5,6, 1/100 s et 250 ISO. Axel nous écrit ceci : "Photo prise à Paris à la volée (d'où le flou). La scène s'est passée très vite, j'ai vu ce type débouler sur sa chaise de bureau et téléphoner comme si de rien n'était. La situation exigeait que je l'immortalise, même si je n'ai pas eu le temps de cadrer ou paramétrer quoi que ce soit." Une belle image de street photo en tout cas !

Nous remercions et vous félicitons encore une fois tous pour vos participations. Nous vous donnons rendez-vous dans quelques jours pour une thématique très... libre !

> Tous les "Vos photos, nos conseils"

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation