DxO One : les meilleures offres

Pour notre test, la scène est éclairée sous environ 250 lux. Notre appareil étalon est le Canon 5D Mark III qui, pour un gris neutre 18 %, requiert le couple f/5,6 - 1/8 s à une sensibilité de 200 ISO.
La DxO ONE est également calée pour exposer correctement un gris 18 % avec une sensibilité de 100 ISO et une ouverture de f/5,6.

Nous faisons alors varier la vitesse et la sensibilité ISO. Les images sont visibles à 100 % (JPEG). Nous avons également traité avec DxO Optics Pro les différents fichiers SuperRAW à toutes les sensibilités ISO afin de pouvoir comparer les deux versions.

Les JPEG

Le capteur 1" de 20 Mpx est bien connu de nos services, puisqu'il équipe déjà le bridge RX10 de Sony ou le RX100 Mark III. Sur un capteur 1" de 20,1 Mpx, le côté d'un photosite fait environ 2,4 µm.

DxO One test review taille de capteur
Comparaison des tailles (agrandies 4x) de différents capteurs.

Les JPEG délivrés par la DxO ONE sont bons sans être extraordinaires. Nous sommes finalement assez proches de ce que propose un RX100 Mark III. Le bruit et le lissage sont bien contenus jusqu'à 800 ISO et une granulation est visible à 1 600 ISO à 100 % sur écran. On pourra pousser à 3 200 ISO sans trop de problèmes, les sensibilités supérieures étant plus délicates.
DxO One : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
DxO One : Réduction du bruit standard 1600-51200 ISO


Nous avons également traité les fichiers .DXO du SuperRAW dans DxO Optics Pro afin de bénéficier de tout le savoir-faire de la marque. Rappelons que le temps de traitement d'un fichier excède 1 minute sur un ordinateur classique. Le traitement sur ordinateur permet de gagner facilement 1 IL, et il est possible de pousser la DxO ONE jusqu'à 6 400 ISO.

DxO dxo-one-superraw : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
DxO dxo-one-superraw : Réduction du bruit standard 1600-51200 ISO

Comparaison à tirage équivalent

Nous avons également comparé les images RAW traitées par DxO Optics Pro. Le SuperRAW (SR) de la DxO ONE nécessite plus de 1 minute de traitement et le traitement PRIME pour le fichier ARW du Sony RX100 Mark III impose 45 s d'attente.
 
Nous comparons naturellement les boîtiers à "tirage équivalent". Nous avons "normalisé" les images pour un tirage 40 x 60 cm en 180 dpi, soit une définition de 12 Mpx environ. Les images sont réalisées à 3 200 ISO avec ci-dessous des détails à 100 %.

Attention, les boîtiers ne sont pas équipés d'optiques équivalentes, le piqué initial n'est donc pas le même. Il faut essayer de comparer uniquement le niveau de bruit électronique... Pas si simple.

Si les JPEG bruts de boîtier sont très proches, la réduction du bruit temporal du SuperRAW apporte un supplément de qualité. Le lissage est un peu plus important, mais la granulation est vraiment atténuée.


DxO One : les meilleures offres
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation