Canon G3x recommandé

Canon poursuit la construction de sa gamme de compacts experts à grands capteurs avec ce PowerShot G3 X qui propose un zoom optique 24-600 mm polyvalent. Ce modèle vient compléter un segment qui comporte déjà le G7 X de poche et le très expert G1X Mark II équipé d'un capteur 1,5".

Le pari d'offrir un compact à long zoom équipé d'un capteur 1" est à notre sens réussi. Le boîtier est relativement compact pour un 600 mm, bien construit, bien pensé, d'autant plus que Canon a dû faire des compromis au niveau de l'optique pour conserver une taille correcte. Le G3 X se révèle agréable à utiliser, avec un autofocus décent et un écran LCD tactile et orientable. La qualité des images qu'il délivre est correcte (mais largement perfectible) et le zoom optique offre une belle polyvalence avec un bon mode macro.

Le compact est facile à prendre en main et l'interface tactile contribue à simplifier son utilisation : choix de la mise au point au doigt, sélection des options en direct sur l'écran...

Bien sûr, si l'écran est agréable, il ne remplace pas à notre sens un vrai viseur (optique ou électronique). Ce n'est pas par hasard si Sony ou Panasonic l'ont intégré sur les RX10 ou FZ1000. Canon en propose bien un en option, mais il est vendu la bagatelle de 349 € ! Voilà qui plombe sérieusement l'addition. En outre, il met un peu à mal la compacité de l'ensemble et on imagine mal enlever et remettre le viseur sur la griffe porte-accessoire à chaque sortie de sac.

Nous regrettons par ailleurs que Canon n’ait pas franchi le pas de la vidéo 4K télé. Un choix d'autant plus regrettable que le récent RX10 Mark II de Sony et le Panasonic FZ1000 disposent d'un tel argument. Le PowerShot G3 X n'en reste pas moins assez bien équipé pour la vidéo, avec une sortie HDMI non compressée, un filtre ND pour filmer à pleine ouverture, une entrée micro stéréo et une sortie casque pour vérifier la captation audio. Le boîtier dispose même d'un double pas de vis spécifique aux trépieds vidéo ! Dans ce cas, pourquoi ne pas proposer un enregistrement à 100 i/s pour réaliser de beaux ralentis, ou des styles d'images pour faciliter la postproduction ?

Mais malgré ces petits manques, au final, le G3 X est un boîtier réussi. Si, au premier abord, il semble un peu trop imposant, la polyvalence de son zoom est un véritable atout qui lui permet de se singulariser par rapport à la concurrence. Sans viseur électronique, sans 4K et avec une qualité d'image juste correcte, le G3 X aurait pu ne pas recevoir de recommandé, mais nous avons été séduits par sa polyvalence.

Points forts

Points faibles

Boîtier compact pour un zoom 24-600 mm f/2,8-5,6

Pas de viseur (optique ou électronique) intégré ! En option à 349 € !

Zoom optique compact et d'assez bonne qualité globale

La bague d'objectif ne sert pas à zoomer. Pas de bague de zoom mécanique.

Bon mode macro

Écran LCD trop brillant

Bonne stabilisation optique

Manque de piqué en bordure d'image à 24 mm

Bonne gestion du bruit électronique jusqu'à 3 200 ISO

Rafale avec autofocus à 3 i/s seulement. Rafale en RAW anémique.

Belle qualité de fabrication. Résistance à la poussière et aux éclaboussures.

Autonomie un peu faible : 250 vues

Écran LCD tactile et orientable

Pas de style d'image comme sur les reflex

Flash pop-up (orientable manuellement)

Interface graphique trop éloignée de celle des reflex EOS

Wi-Fi et connexion NFC. Possibilité de piloter à distance, transfert, applications diverses.

Pas de mode panoramique par balayage

Deux molettes de réglages

Niveau électronique sur un 1 axe seulement

Prise micro et casque

Pas de vidéo 4K (ou UHD) contrairement au FZ1000 de Panasonic

Suite complète de logiciels pour le traitement des images

Pas de recharge par micro-USB

Présence de filtres ND de 3 IL (notamment pour la vidéo)

Obturateur limité au 1/2000 s (mais présence de filtres ND pour compenser)

Focus peaking en photo et vidéo

Fichier brut (.CR2) propriétaire

Face à la concurrence

Sony RX10

En attendant l'arrivée de la version Mark II, le G3 X sera comparé au premier modèle du nom, sorti fin 2013

Si les deux boîtiers partagent le même format de capteur (1" de 20 Mpx), les stratégies optiques diffèrent nettement. Le RX10 privilégie la luminosité avec un 24-200 mm à ouverture constante f/2,8, le Canon mise quant à lui sur la polyvalence d'une plage focale très large. Pas de vainqueur à ce niveau : c'est avant tout un choix dans la manière de photographier. Malgré son zoom plus long, le G3 X est à la fois plus compact et plus léger que son concurrent.

Le Sony RX10 prend l'avantage par la présence d'un viseur électronique intégré qui facilite grandement la prise de vue en plein soleil, mais également au télé (il est alors plus facile de stabiliser l'appareil une fois celui-ci porté au visage).
Le G3 X reprend la main avec un écran LCD tactile de belle facture, les deux boîtiers proposant des écrans orientables. Notez que l'écran du G3 X peut de rabattre à 180° pour faciliter les selfies. À bon entendeur !

Le compact Sony propose un mode panoramique par balayage étonnamment absent sur le G3 X, ce dernier préférant une approche plus créative en alignant une série d'images avec différents filtres.

Au niveau de la rafale, le RX10 se démarque avec une cadence à 10 i/s, contre 6 sur le G3 X sans suivi AF, et conserve l'avantage avec un autofocus continu.

Côté autofocus, les différences entre les deux boîtiers ne sont pas importantes ; ils sont tous deux agréables à utiliser, tout en restant moins véloces que le FZ1000.

Au niveau de la vidéo, les deux boîtiers sont assez proches, mais attention, le RX10 Mark II apportera la vidéo 4K qui fait cruellement défaut au compact Canon.

Enfin, la batterie du RX10 de Sony lui confère une autonomie supérieure à celle du Canon. Les deux boîtiers disposent d'une connexion Wi-Fi pour une prise de contrôle à distance et le partage des images sur Internet via un smartphone, mais la présence d'un écran tactile facilite sur le G3 X grandement l'usage du Wi-Fi.

Panasonic FZ1000

L'autre grand rival du PowerShot G3 X de Canon est le Panasonic FZ1000. Dans notre précédent comparatif, le boîtier de Panasonic a eu notre préférence face au Sony RX10 et reste sans doute le boîtier à capteur 1" et long zoom le plus équilibré et le plus intéressant.

Côté optique, le FZ100 se situe entre le RX10 et le G3 X, avec un 25-400 mm f/2,8-4 ni vraiment lumineux ni vraiment long. Ce choix est discutable, mais peut également sembler un bon compromis. Le G3 X reste, malgré son zoom plus long, moins lourd et moins volumineux que le FZ1000.

Le FZ1000 bénéficie d'un viseur électronique intégré, d'un mode vidéo plus performant (4K, enregistrement à 120 i/s, autofocus plus souple et plus rapide), d'une cadence rafale plus élevée (12 i/s) d'un obturateur plus rapide et d'un autofocus plus véloce.

Le G3 X propose un écran LCD plus confortable et tactile, une interface un peu plus intuitive, une sortie casque pour l'enregistrement vidéo et une sortie HDMI non compressée.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation