Inclure des reflets à une photographie constitue une idée de prise de vue simple mais somme toute efficace. Bien maîtrisé, un reflet peu accentuer les lignes de fuite d'une image, renforcer l'impression de profondeur, créer une symétrie des plus esthétiques ou encore déformer la réalité de façon à interpeller le spectateur.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous y exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Exercice photo : les reflets

Le principe

Le phénomène de réflexion est inhérent au concept même de vision humaine. C'est en effet ce phénomène qui fait que l'on voit un objet éclairé par une source de lumière et qui rend possible l'apparition de reflets sur certaines surfaces. Les différents types de réflexion peuvent être complexes à appréhender d'un point de vue scientifique, mais il n'est heureusement pas nécessaire de posséder un doctorat en physique pour les observer et comprendre leur intérêt esthétique.

Exercice photo : les reflets

Si vous vous donnez la peine de chercher, vous trouverez des surfaces réfléchissantes un peu partout. La nature en recèle et les architectes modernes les utilisent à l'envi. Miroirs, capots de voitures, sols carrelés, immeubles en verre et surfaces mouillées constituent autant de terrains de jeu pour nous autres photographes.

Nous l'évoquions il y a peu à l'occasion de notre article sur la photographie au bord de l'eau, l'originalité d'une image tient bien souvent à la singularité du point de vue choisi par le photographe. Une surface humide, en réfléchissant la lumière environnante, vient souligner un endroit où l'œil ne s'attarde pas habituellement. La façade d'un immeuble ou un simple sol carrelé peuvent ainsi révéler leur caractère esthétique.

En pratique

Photographier des reflets nécessite un œil attentif et aguerri plutôt que des connaissances techniques. L'intensité des reflets dépend bien entendu du niveau de brillance du sol, mais aussi de l'inclinaison de l'objectif. N'hésitez pas à multiplier les prises de vues de façon à la faire varier.

Exercice photo : les reflets

Concernant la distance de mise au point, gardez à l'esprit que la distance à prendre en compte n'est pas celle vous séparant de la surface réfléchissante, mais celle que parcourt la lumière de l'objet réfléchi jusqu'à la surface réfléchissante, puis enfin jusqu'à vous. Si vous photographiez une surface sale, vous pouvez donc réduire la profondeur de champ – par exemple en ouvrant le diaphragme – de façon à ce que les salissures n'apparaissent pas à l'image.

Un sol mouillé peut également se révéler un excellent allié lorsqu'il s'agit de photographier une scène de nuit. Dans le monde du cinéma, les directeurs de la photographie l'ont compris depuis longtemps : les rues nocturnes et les sols d'intérieurs sombres, bien souvent trop ternes, se traduisent à l'image par une masse obscure de taille importante. A contrario, une surface humide réfléchit le ciel et les lumières citadines, donnant lieu à des teintes de couleurs originales ; les personnages peuvent s'en détachent et apparaître sous la forme de silhouettes.

Pour conclure

Exercice photo : les reflets

De la photographie de paysage à la photographie de rue, la chasse aux reflets est un sport pratiqué dans une grande variété d'environnements. Libre à vous de choisir un moment et un lieu qui y soient propices (plage de sable humide à marée basse, ruelle citadine après la pluie, etc.) ou de glaner des images au rythme de vos flâneries.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique !

Lire également :
> Toutes nos astuces photo

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation