La pose longue n'est pas une pratique réservée aux chutes d'eau et aux paysages de bord de mer. Ses différentes techniques sont aussi très utiles pour retranscrire des ambiances urbaines souvent marquées par le mouvement. La ville, de jour comme de nuit, se prête ainsi parfaitement à la pose longue.

Voici quelques règles simples qui vous permettront de vous exercer à cet effet créatif. Nous vous invitons à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

La ville en pose longue

Le principe

Nous l'avons évoqué à l'occasion de nos précédents articles abordant l'effet de filé et la technique du zooming : le flou est en général un excellent outil pour retranscrire la sensation de mouvement. Plutôt que de créer le mouvement à la prise de vue, la pose longue consiste à choisir une vitesse d'obturation suffisamment lente pour que le mouvement des sujets photographiés ne soit pas figé.

Bien que les sujets photographiés en pose longue paraissent parfois limités, cette technique peut en fait s'adapter à un nombre infini de situations de prise de vue. En décor urbain, elle pourra renforcer la composition d'une image, et la diversité des mouvements qui se croisent en ville en fait un contexte de choix pour pratiquer la pose longue.

Les effets de la pose longue varient en fonction de la vitesse d'obturation choisie. Un temps de pose de plusieurs minutes fera presque disparaître tous les sujets en mouvement qui ont traversé votre cadre, ne laissant voir que les éléments statiques de la scène photographiée. Une vitesse d'obturation de quelques secondes permettra quant à elle de capturer le mouvement ; les traînées de lumière créées par les phares des voitures, par exemple, constituent un grand classique de la pose longue.

La ville en pose longue
© Jean-Luc Lalibert.

En pratique

Le principe de la pose longue consiste donc à choisir une vitesse d'obturation lente de façon à ce que la surface photosensible – capteur ou pellicule – de votre appareil photo se trouve exposée à la lumière pendant une durée variant de quelques dixièmes de secondes à plusieurs minutes, voire plusieurs heures !

Le temps de pose nécessaire à une photographie bien exposée varie bien entendu selon le moment de la journée et des conditions d'éclairage de l'environnement photographié. Pour bien maîtriser la vitesse d'obturation, quelques techniques sont à votre disposition. Diminuer la sensibilité de votre appareil et fermer le diaphragme de l'objectif utilisé laissera par exemple passer moins de lumière, de façon à compenser en augmentant le temps de pose. Si ce n'est pas suffisant, il est possible de visser un filtre ND sur l'objectif de façon à bloquer une partie de la lumière atteignant le capteur.

Un long temps de pose étant propice au flou de bougé, il est bien souvent nécessaire de stabiliser l'appareil photo, de façon à ne pas saisir vos propres mouvements. L'utilisation d'un trépied vous offrira une stabilisation à toute épreuve, tout en vous laissant assez de liberté pour composer votre image. À défaut de trépied, vous pouvez aussi utiliser toute surface plane à disposition – un muret, une balustrade – pour poser votre boîtier. Si vous êtes sûr de votre propre stabilité, vous pouvez enfin tenter de capturer le mouvement grâce à un temps de pose intermédiaire, de l'ordre de 1/20 s.

La ville en pose longue

Pour conclure

Il est possible, avec un peu d'expérience, de se faire une idée du rendu final de l'image dès la prise de vue. Prédire avec précision les trajectoires des différents éléments en mouvement à l'intérieur du cadre est cependant bien plus complexe, voire impossible dans certains cas. Nous vous conseillons de réaliser plusieurs clichés d'une même scène, en faisant éventuellement varier le temps de pose de façon à obtenir le résultat escompté.

En plus d'offrir des résultats esthétiques bien souvent saisissants, la technique de la pose longue peut en outre aider les moins expérimentés à se familiariser avec la notion de vitesse d'obturation. Il est donc temps de s'exercer ! N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique !

Voir aussi :
> Tutoriel - Photographier en vitesse lente
> Tutoriel - La photo de nuit
> Exercice photo - Le paysage en pose longue
> Exercice photo - Zooming et explozoom
> Exercice photo - L'effet de filé

> Tous nos exercices photo

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation