Ce mois-ci, le mouvement était à l'honneur dans nos colonnes, et nous étions donc très curieux de voir comment vous vous en sortiriez avec cette thématique certes amusante, mais compliquée à maîtriser. Si vos propositions ont été un peu moins nombreuses que pour notre thématique noir & blanc, elles n'en sont pas moins très pertinentes. En effet, outre les classiques filés — toujours efficaces —, vous avez su vous renouveler et apporter une vraie touche d'inventivité dans vos images.

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement

La magie

Il nous semble que le mouvement en photographie porte en lui les germes d'une photo créatrice, ou du moins inventive. L'objet photographique fixe en lui-même le temps de façon définitive, mais ce qu'il saisit sur le capteur ou le film porte nécessairement la marque d'un écoulement, d'une linéarité temporelle. Après tout, que l'obturateur carbure à 1/32 000 s ou reste ouvert pendant 30 s, la captation de l'instantané reste une chimère, un mythe propre à nourrir les débats sans fin des amateurs.

Notre thématique du mois étant le mouvement, il pouvait être intéressant de travailler avec des temps de pose relativement longs, afin de rendre compte de la temporalité d'une scène. Ne serait-ce pas dans le mouvement que naît la magie ? Puisque la surface sensible imprime tout ce qui se passe dans le champ de l'objectif tant que le rideau de l'obturateur reste ouvert, chaque instant écoulé s'incruste, appose la marque de sa propre continuité. Et c'est ainsi que naissent les fantômes... dans la dimension mystérieuse de cet inexorable mouvement du temps.

Comme chaque mois, nous ne manquons pas de vous remercier, chers lecteurs, non seulement de vos envois, images, participations, mais aussi de tous vos messages d'encouragements qui nous vont droit au cœur. Grâce à vous, notre magazine gagne en qualité ; dialogues et passerelles peuvent s'instaurer avec vous, ce que vous faites et qui vous êtes. En acceptant de participer, vous acceptez aussi de vous dévoiler et d'offrir votre travail à l'analyse et au partage devant les autres. Merci encore.

Place à vos images maintenant !

Strogoff : dérapage contrôlé

Le mouvement, c'est aussi la vitesse et la vitesse, c'est souvent... les motos ! Nous avons ainsi reçu cette photo de Strogoff.

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement, Strogoff, image originale
Mémorial de Speedway Lubos Tomicek à Prague.

Impressionné par l'éclairage et la posture du pilote, j'ai cherché à améliorer la photo car son rendu me semblait un peu trop terne. Après quelques manipulations dans Lightroom, j'ai obtenu ce fichier :

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement, Strogoff, résultat après retouche

Certes, on perd un peu le voile gris, certainement dû à la poussière virevoltante sur le circuit. En revanche, l'image me paraît pouvoir gagner ainsi en vigueur, par une retouche sur les couleurs et le contraste.

J'ai d'abord utilisé la nouvelle fonction de Lightroom CC 2015 qui propose de supprimer le voile de brouillard d'une image. En ajustant cette réglette, on récupère déjà un peu de croustillant global. Mais il semblait nécessaire de retoucher aussi la couleur. J'ai donc ajusté la luminance et la saturation des rouges, des jaunes et des bleus dans l'outil TSL, puis joué de nouveau avec les réglages de clarté et de vibrance. Ensuite, pour bien orienter le regard du spectateur vers le pilote et la beauté de son geste, j'ai tiré des filtres gradués des deux côtés de l'image en assombrissant légèrement la partie gauche et en éclaircissant légèrement la partie droite. Il ne restait plus qu'à peaufiner une dernière fois la couleur et les contrastes, uniquement au niveau du sujet cette fois, grâce à la retouche sélective du pinceau. Pour finir, j'ai réchauffé un tout petit peu l'image. C'est évidemment une proposition, mais c'est comme ça que nous imaginerions la rendre à un client si elle avait fait l'objet d'une commande.

Raphaël Ledormeur : À toute vitesse

Dans le même genre, nous aimons beaucoup la photo de Raphaël Ledormeur.

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement, Ledormeur
Pentax K-r / Tamron 18-200 XR DiII, 18 mm, f/11, 1/50 s, 800 ISO.

Voici ce que Raphaël nous indique : "J’ai pris cette photo à Caen (Calvados), le 1er juillet 2012 en début d’après-midi, lors du Rétro Festival. Une course en pleine ville, une chaleur étouffante, des bolides lancés à pleine vitesse. Cette décapotable déboule, un bruit assourdissant. À peine le temps de suivre le pilote, je shoote, j’immobilise la maîtrise de sa main sur le volant, le reste est déchiré à pleine vitesse."

Rapahël, bravo pour votre maîtrise ! La photo est en effet efficace et la vitesse, bien perceptible. Je ne sais pas en revanche si c'est votre post-traitement ou au moment de la prise de vue, mais il aurait été pertinent de sous-exposer légèrement afin de ne pas brûler les zones les plus claires.

Jean-Luc Lalibert et Jérôme Meyroux : flous de bougé

On pourrait appeler cette double publication "Flou des villes contre flou des mers", mais ce serait résumer trop rapidement le travail de nos deux protagonistes. La photo de Jean-Luc Lalibert est réalisée à Honk Kong au Canon 5D Mark III :

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement, Lalibert
Canon 5D Mk3, 320 ISO, 70/200 à 200 mm, f/20, 2,5 s, pause sur monopode.

Le traitement noir et blanc est intéressant et, surtout, la composition carrée permet d'équilibrer naturellement les masses. La netteté des bâtiments en arrière-plan permet de bien mettre en exergue le mouvement des bus et des voitures au premier plan. L'ensemble est peut-être un peu complexe à déchiffrer, mais l'image regorge de détails, distille une belle énergie et donne envie de la tirer en grand format.

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement, Meyroux
Canon EOS 450D, Sigma 10-20 mm f/4-5,6, 10 mm f/13, 20 s, 200 ISO.

Sur cette photo réalisée au Portugal, Jérôme Meyroux fige le flux et le reflux de l'océan. La conversion en permet de dramatiser encore un peu plus un paysage déjà bien déchiqueté, le vent souffle, le ciel est lourd et il suffit de fermer les yeux pour entendre le fracas des vagues s'écraser dans la "bouche du diable" ! Une belle photo de paysage.

Baptiste Guilbert : mouvement décomposé

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement, Guilbert

Voilà exactement l'un des types d'images que nous souhaitions recevoir : une photographie regroupant sur une même image la séquence décomposée d'un mouvement. Baptiste a choisi de photographier un skateur, ce qui se révèle une bonne idée. La technique est maîtrisée et il est difficile de voir le montage. En effet, Baptiste a dû photographier en rafale son sujet puis empiler les calques sur Photoshop.

Si vous ne voulez pas avoir à passer par un montage logiciel, il existe une autre technique. En utilisant une pose longue et un flash réglé en mode stroboscopique, il est possible de figer le mouvement grâce à l'éclair du flash et d'obtenir un séquençage de l'action. Toutefois, cette technique implique une parfaite maîtrise de l'exposition et se réalise plus aisément en ambiance sombre.

Pour en revenir à la photo de Baptiste, si la technique est maîtrisée, nous restons malheureusement un peu sur notre faim de par sa composition un peu inadaptée. En effet, le skate est trop bord-cadre en partie inférieure de l'image (on ne voit d'ailleurs plus ses roulettes) et il y a trop de vide en partie supérieure de l'image. Par ailleurs, on voit aussi une partie du support qui a permis à Baptiste à poser l'appareil photo. Attention donc à être bien vigilant sur la composition, car c'est elle qui donnera de la vigueur à votre image !

MV4 et les Fantômes du couchant

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement, MV4, image originale

Nous ne saurons rien de cette image très poétique, au style presque éthéré. Renaud et moi l'aimons beaucoup. Elle est simple mais efficace. Cependant la partie droite de l'image ne sert pas à grand-chose. Plutôt que de la recadrer en 3:2, j'utilise mon format fétiche, le carré, qui m'offrira une composition équilibrée tout en gardant l'esprit original de l'auteur.
De la même façon, je prends le parti de ne renforcer que très légèrement la clarté et d'augmenter légèrement aussi la chaleur pour accentuer l'effet "soleil couchant".

Un détail aurait rendu l'image encore plus équilibrée : que l'ombre projetée des sujets soit un peu proche du cadre inférieur. Outre le placement des sujets, il faut penser à la circulation des vides...

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement, MV4, résultat après retouche

Ohne 68 : dispute de pigeons

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement, Ohne 68, image originale
Canon 7D Mk2, 200 mm f/4, 1/320 s, 800 ISO.

Les longues focales ont ce formidable avantage de pouvoir vous rapprocher des sujets sans les déranger, tout en les détachant bien de l'arrière-plan. La photo d'Ohne 68 s'inscrit dans cette logique et colle très bien avec la thématique du mois. En choisissant une vitesse d'obturation d'1/320 s pour ces deux tourterelles, notre auteur était certain de figer leur corps tout en laissant le mouvement s'exprimer par leurs ailes.

Attention cependant là aussi à bien faire attention au cadrage et à ne pas laisser le hasard décider de l'horizontalité de votre image. Les logiciels de retouche permettent en un clin d'œil de redresser l'horizon.

Vos photos nos conseils, juin 2015, le mouvement, Ohne 68, résultat après retouche

Il m'a donc suffi de resserrer légèrement le cadre et de redresser la ligne d'horizon. La saturation des couleurs, très légèrement renforcée, passe par une augmentation de la saturation du bleu primaire dans le module de retouche "Étalonnage de l'appareil photo" de Lightroom. Essayez-le sur vos photos de paysages, vous serez surpris !

Nous avons reçu bien d'autres images qui méritaient d'être publiées et commentées, mais nous ne pouvons malheureusement pas outrepasser davantage notre quota de publication ! Vous pouvez voir tous nos coups de cœur dans le panorama Flickr ci-dessous et, surtout, continuez de participer et de nous envoyer vos images : la prochaine thématique arrive dans quelques jours !



Merci encore à tous pour votre participation et bravo !

> Tous les "Vos photos, nos conseils"

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation