Présentation

Vanguard a récemment dévoilé une nouvelle gamme nommée Veo, composée de différents trépieds et sacs destinés aux photographes voyageurs, dont le sac d'épaule Veo 37. Avec ce sac, comme le prouve son design relativement discret et décidément urbain, la volonté de Vanguard est ici de proposer une besace protégeant efficacement votre matériel photo dans le cadre d'une utilisation quotidienne.

Vanguard Veo 37

Prise en main


Sac Vanguard Veo 37 porté en bandoulière

Vanguard Veo 37, vue d'ensemble

Les matériaux utilisés dans la fabrication du Veo 37 n'en font pas un sac qui révolutionnera l'histoire de la mode, mais la qualité des finitions semble exemplaire. Comme sur la grande majorité des sacs Vanguard, les coutures sont solides et les jointures de tissu, pérennes.

Vanguard Veo 37, détail du dessus et de la fermeture éclair

Ce sac d'épaule, par son ouverture sur le dessus, offre un accès rapide à son contenu. L'extérieur comporte un rangement pour bouteille et 2 poches de taille respectable, situées sur les faces avant et arrière du sac. Celle située à l'avant est close d'une fermeture éclair et contient un compartiment pour cartes mémoire, ainsi qu'une housse imperméable permettant de protéger la totalité du sac. La poche arrière, plus sommaire, dispose de bandes velcro en guise de fermeture et ne contient aucun compartiment.

Vanguard Veo 37, poche avant et housse de protection imperméable

Une fermeture éclair située en partie basse sur le côté du sac permet d'accéder directement à son contenu et offre ainsi un rangement spécifique à un trépied de taille réduite ou à un téléobjectif.

Vanguard Veo 37, compartiment à petit trépied ou téléobjectif

Le Veo 37 dispose également d'attaches et de sangles permettant d'accrocher un trépied ou un monopode de plus grande taille, qui viendra alors se fixer sous le sac.

Vanguard Veo 37, dessous et fixations pour trépied ou monopode

L'intérieur du sac est configurable à souhait. En plus de ses cloisons en mousse amovibles, le Veo 37 propose un compartiment photo qu'il est possible de retirer du sac de façon à ce que ce dernier remplisse une fonction plus généraliste. La protection rigide placée au fond du Veo 37 est amovible elle aussi. Le sac ménage en outre un compartiment pour une tablette ou un ultraportable de 11 pouces (28 cm), dont la taille de ce compartiment semble un peu limitée par rapport aux dimensions du sac.

Vanguard Veo 37, ouvert et chargé

Verdict

Ce sac semble surtout se destiner à un usage urbain et quotidien. Son design et sa conception paraissent d'ailleurs plus sobres et moins typés "professionnel" que ceux des autres sacs fourre-tout de la marque.

Vanguard Veo 37, vue d'ensemble avec trépied

La modularité qui caractérise la plupart des sacs Vanguard est bel et bien présente. Nous apprécions particulièrement les différentes solutions proposées pour le transport d'un trépied et le compartiment photo indépendant. La qualité des finitions est quant à elle au rendez-vous.

L'esthétique de ce sac, moderne et discrète mais sans réel parti-pris, est en quelque sorte à l'image des compromis effectués par Vanguard : taille intermédiaire, capacité de rangement intermédiaire et prix intermédiaire (autour de 100 €).

Le Vanguard Veo 37 se destine donc aux photographes à la recherche d'une solution de transport polyvalente, permettant tour à tour de transporter du matériel photo ou de se transformer en sacoche classique, plus généraliste.


Points forts

Points faibles

Finitions de qualité

Compartiment pour tablette/ultrabook de taille limitée

Modulable et polyvalent

Design en retrait

Différentes options proposées pour le transport d'un trépied

 


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation