Dès sa sortie, le Samsung Galaxy S6 s'est érigé en leader sur le marché des photophones. Si nos différents comparatifs réalisés jusqu'ici ont confirmé cette tendance, le smartphone de Samsung se trouve aujourd'hui face à un concurrent de taille : le LG G4. Avec le support du format RAW et l'implémentation d'un véritable mode manuel, les arguments avancés par LG visent clairement à séduire les photographes à la recherche d'une solution de prise de vues mobile plus complète.

LG-G4 vs Samsung Galaxy S6

Le comparatif

Au programme de ce comparatif, nous vous proposons un examen approfondi de photographies réalisées dans différentes conditions de prise de vues ainsi qu'une confrontation en matière d'ergonomie et d'interface. Mis à part notre test en laboratoire, les images présentées ont pour ambition de vous donner un aperçu des photophones en conditions d'utilisation réelles.

Nous avons choisi de laisser les smartphones opérer en mode automatique : sensibilité ISO, ouverture du diaphragme, vitesse d'obturation et balance des blancs sont sélectionnées par le terminal. Nous ne manquerons cependant pas d'examiner les différentes options proposées en mode manuel.

Le Samsung Galaxy S6 et le LG G4 possèdent tous deux un capteur de 16 Mpx délivrant des images au format 16/10. Les images présentées respectent donc ce format d'origine.

Pour chaque situation de prise de vues, les fichiers JPEG en pleine résolution sont téléchargeables.

Prise en main

Hormis l'audacieuse tentative que constitue le Panasonic Lumix CM1, les constructeurs de smartphones restent pour le moins timorés en ce qui concerne l'ergonomie photo proposée.

De par sa diagonale d'écran de 5,5 pouces (14 cm), le LG G4 affiche une taille légèrement plus imposante que le Samsung Galaxy S6 (5,1 pouces de diagonale d'écran, soit 13 cm). Si la préhension du G4 ne s'en trouve que très peu changée, son écran nous a semblé moins sensible aux reflets, contribuant ainsi à une meilleure expérience de prise de vues.

LG G4
LG G4.

Aucun des deux photophones ne possède de bouton physique dédié au déclenchement, mais tous deux permettent d'attribuer cette fonction aux boutons de volume. L'emplacement original de ces boutons sur le LG G4 — au dos de l'appareil — rend cependant le déclenchement moins intuitif.

Deux pressions sur la touche "Accueil" du Samsung Galaxy S6 permettent d'accéder directement à l'application photo. Le LG G4 propose d'effectuer la même action grâce à deux pressions sur le bouton permettant de baisser le volume (cette action ne fonctionne que lorsque le téléphone est en veille).

Interface

Le Samsung Galaxy S6 intègre un mode de prise de vues manuel proposant un contrôle de la balance des blancs et de la sensibilité. Impossible en revanche de choisir le temps de pose et l'ouverture du diaphragme ; ce mode "Pro" reste donc quelque peu limité.

Le flash, la fonction HDR et les différents filtres sont directement accessibles depuis l'écran principal de l'interface. Les modes de prises de vues se trouvent quant à eux dans un menu dédié, situé sous le déclencheur.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6, écran de prise de vues.

Une icône de réglages permet d'accéder à un menu de paramètres plus approfondis. Celui-ci donne notamment la possibilité de modifier les paramètres concernant la qualité d'image, la géolocalisation ou encore la stabilisation vidéo.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6.

En plus de son mode automatique, le LG G4 possède un mode manuel qui permet d'accéder à nombre de paramètres. Il est ainsi possible de choisir la balance des blancs, la sensibilité ISO et la vitesse d'obturation. La mise au point peut également être réglée de façon manuelle — un affichage des distances aurait cependant été le bienvenu. Seule l'ouverture du diaphragme reste inaccessible, car fixée à f/1,8 en toute situation.

Outre le traditionnel format JPEG, le mode manuel proposé par LG permet également de capturer des photos au format RAW. Ce format d'image contient toutes les données enregistrées par le capteur et offre ainsi plus de flexibilité lors de la phase de retouche.

LG G4
LG G4.

D'autres paramètres sont également accessibles depuis l'interface de prise de vues. Ceux-ci varient légèrement suivant le mode choisi — basique ou manuel. Vous trouverez notamment de quoi activer le flash et le retardateur, sélectionner la définition et le format des images délivrées ou encore choisir entre différents modes de prise de vues.

LG G4
LG G4.

Test labo

La scène test est, comme toujours, éclairée à 250 lux, soit l'équivalent de la lumière du jour.

En mode manuel, le Galaxy S6 permet de modifier la sensibilité de 100 ISO à 800 ISO. Le bruit numérique généré par le capteur fait son apparition dès 200 ISO, mais reste à ce stade très discret. Une perte de détail plus marquée se fait sentir à 400 ISO et 800 ISO.





> Télécharger les images JPEG en pleine définition : Samsung Galaxy S6

En mode manuel, le LG G4 propose une plage de sensibilité s'étendant de 50 à 2 700 ISO. Le bruit numérique est bien contenu jusqu'à 400 ISO et la perte de détails liée à la montée en sensibilité reste minime. Un seuil est cependant franchi à 800 ISO, sensibilité à laquelle le bruit numérique se fait clairement perceptible. La dégradation de l'image devient critique à partir de 1 500 ISO.





> Télécharger les images JPEG en pleine définition : LG G4

Paysage

Un premier paysage nous permet de nous rendre compte de la plage dynamique des capteurs et du choix d'exposition fait par chaque smartphone face à une scène contrastée.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6.

LG G4
LG G4.

Les deux photophones font ici des choix d'exposition et de balance des blancs à peu près similaires. Les dégradés de lumière paraissent cependant plus doux sur l'image capturée par le Samsung Galaxy S6. Avec des couleurs plus saturées et un contraste plus marqué, l'image provenant du LG G4 semble moins naturelle. La perte de détails dans les hautes lumières est également plus prononcée.

Le très bon niveau de détails retranscrit sur chacune des photographies ne permet pas de départager nos deux concurrents.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6.

LG G4
LG G4.

> Télécharger les images JPEG en pleine définition : Samsung Galaxy S6 / LG G4

La scène suivante nous permet d'examiner le niveau de détail retranscrit par chaque appareil dans des conditions lumineuses favorables.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6.

LG G4
LG G4.

La balance des blancs choisie par le Samsung Galaxy S6 est légèrement plus froide que celle choisie par le LG G4. Si les couleurs paraissent plus saturées sur l'image provenant du Galaxy S6, les deux appareils retranscrivent cependant des teintes relativement fidèles à la réalité.

Il est une fois de plus difficile de départager les deux smartphones en ce qui concerne la netteté et la quantité de détails restitués. L'image du Samsung est cependant plus attrayante car moins dense.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6.

LG G4
LG G4

> Télécharger les images JPEG en pleine définition : Samsung Galaxy S6 / LG G4

Portrait

Ce portrait en lumière naturelle permet d'observer le rendu des détails ainsi que l'acuité avec laquelle chaque smartphone retranscrit les teintes propres à un visage.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

LG G4
LG G4

Le Samsung Galaxy S6 retranscrit des teintes froides, relativement neutres, tandis que le LG G4 propose une balance des blancs un peu plus chaude. Dans ce cas de figure, les préférences ont tendance à varier d'une personne à l'autre.

Le contraste délivré par le Galaxy S6 est à première vue plus séduisant que les tonalités peu prononcées de l'image du LG G4. L'image du Galaxy S6 est cependant plus lisse, et celle provenant du G4 contient plus de détails.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

LG G4
LG G4

> Télécharger les images JPEG en pleine définition : Samsung Galaxy S6 / LG G4

Intérieur

Nous avons ici affaire à une scène en intérieur éclairée par une source de lumière incandescente de faible intensité.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

LG G4
LG G4

Les balances des blancs proposées par les deux photophones semblent relativement similaires et fidèles à la réalité.

Sur cette scène présentant une faible luminosité, c'est le G4 qui prend l'avantage concernant le piqué de l'image et la quantité de détails retranscrits.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

LG G4
LG G4

> Télécharger les images JPEG en pleine définition : Samsung Galaxy S6 / LG G4

Même scène que précédemment, mais nous forçons cette fois-ci l'utilisation du flash.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

LG G4
LG G4

Les résultats sont peu convaincants dans les deux cas de figure. Le flash du LG G4 éclaire la scène de façon plus uniforme, mais l'apparition de teintes disgracieuses est plus marquée.

La quantité de détails retranscrits donne une fois de plus l'avantage au LG G4.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

LG G4
LG G4

> Télécharger les images JPEG en pleine définition : Samsung Galaxy S6 / LG G4

Vue rapprochée

Nous avons testé la mise au point rapprochée des deux smartphones concurrents sur le cadran d'une montre.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

LG G4
LG G4

Dans cette situation, la balance des blancs est mieux gérée par le Samsung Galaxy S6. Les teintes proposées par le LG G4 sont en effet trop chaleureuses.

En revanche, même si l'image provenant du Galaxy S6 est plus contrastée, la photographie issue du LG G4 semble proposer le meilleur niveau de détails.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

LG G4
LG G4.

> Télécharger les images JPEG en pleine définition : Samsung Galaxy S6 / LG G4

Retouche

Le Samsung Galaxy S6 propose une interface de retouche complète et intuitive. Un menu principal permet de rogner et de faire pivoter les photos. En plus des filtres créatifs, il est également possible d'accéder à quelques outils de retouche un brin plus complexes.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

Le LG G4 n'est pas en reste puisque l'interface de retouche proposée suit exactement la même logique. Parmi les outils affichés, nous déplorons cependant l'absence de réglage de la balance des blancs.

LG G4
LG G4.

LG G4
LG G4.

Format RAW

Le mode manuel du LG G4 permet de capturer des photographies au format RAW. Ce format d'image est plébiscité par les photographes pour la quantité d'informations qu'il permet d'enregistrer et pour la flexibilité qu'il accorde lors de la phase de retouche. Dans le monde de la photographie numérique, le format RAW est ce qui s'apparente le plus au négatif d'une pellicule argentique.

Pour évaluer les possibilités qu'offre une telle option, nous avons choisi de vous soumettre deux versions d'une même photographie présentant une scène contrastée. La première est enregistrée en JPEG tandis que la deuxième est issue d'un fichier DNG — un format RAW relativement répandu car non propriétaire. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, ces deux images ne présentent en apparence que très peu de différences.

LG G4
LG G4 - JPEG.

LG G4
LG G4 - RAW.

C'est lorsqu'il s'agit de retoucher une image et de recouvrer des informations contenues dans les hautes et les basses lumières que le format RAW se révèle d'une grande utilité. Nous avons donc tenté d'effectuer cette opération grâce aux outils du logiciel de développement de fichiers RAW qu'est Adobe Lightroom. L'image obtenue est terne et inesthétique, mais le résultat prouve bel et bien que le fichier DNG délivré par le LG G4 contient bien plus d'informations qu'un simple JPEG.

LG G4
LG G4 - RAW (développé grâce à Lightroom)

> Télécharger les images en pleine définition : JPEG / RAW

Verdict

Le Samsung Galaxy S6 avait placé la barre très haut en terme de qualité d'image mais le LG G4 parvient à rivaliser avec son concurrent, voire à le surpasser dans certains cas de figure !

LG délivre ainsi un produit tout bonnement étonnant en ce qui concerne la précision des détails aux plus faibles sensibilités. Le Galaxy S6 semble conserver un léger avantage sur la gestion des couleurs et du contraste, mais nous sommes bel et bien face à deux photophones dont la qualité d'image est à peu près équivalente.

LG G4
LG G4

C'est donc l'expérience de prise de vues offerte par le LG G4 qui, en fin de compte, parvient à faire la différence. L'interface reste en effet intuitive tout en proposant un maximum d'options — il est ainsi extrêmement facile de basculer du mode automatique au mode manuel. L'écran, moins sujet aux reflets que celui du Galaxy S6, nous a de plus semblé parfaitement adapté à la prise de vues. Le support du format RAW est également une bonne nouvelle, même si le flux de travail qu'il impose semble peu adapté à l'utilisation d'un photophone.

Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy S6

S'il est bien difficile de désigner un gagnant dans ce duel entre le LG G4 et le Samsung Galaxy S6, les photographes que nous sommes ont été largement convaincus par le large éventail de possibilités qu'offre le nouveau photophone de LG. En proposant l'alternative, nul doute que ce nouvel arrivant bouleverse pour de bon le marché des smartphones dédiés aux amateurs de photographie.




> Test complet du LG G4 sur Les Numériques
> Test complet du Samsung Galaxy S6 sur Les Numériques

Lire également :
> Tous nos tests de smartphones


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation