Leica Q (Typ 116) : les meilleures offres
Marchand Stock Prix €
Fnac4200,00Voir l'offre  

Pour notre test, la scène est éclairée sous environ 250 lux. Notre appareil étalon est le Canon 5D Mark III qui, pour un gris neutre 18 %, requiert le couple f/5,6 - 1/8 s à une sensibilité de 200 ISO (Tamron 24-70 mm f/2,8 VC). Le Leica Q (Typ 116) est également calé pour exposer correctement un gris 18 % avec une sensibilité de 200 ISO et une ouverture de f/5,6. Nous faisons alors varier la vitesse et la sensibilité ISO. Les images sont visibles à 100 % (JPEG) et vous pouvez télécharger les fichiers bruts (DNG).

Les JPEG

La fiche technique du Leica Q indique qu'il dispose d'un capteur 24x36 de 24,2 Mpx sur un total de 26,3 Mpx. Qui est à l'origine de ce capteur ? Difficile pour l'instant de se prononcer et le constructeur allemand reste silencieux à ce propos. Les fichiers JPEG délivrés sont en 6000 x 4000 pixels soit 24 Mpx tout rond. Un rapide calcul donne une taille de pixel de pratique 6 µm, ce qui est relativement important. Cette différence de définition avec les précédents capteurs 24x36 de Leica (les M et M Monochrom) pourrait indiquer qu'il s'agit d'un tout nouveau capteur, notamment celui qui équipe déjà certains boîtiers Sony comme le RX1.

La plage ISO s'étend elle de 100 à 50 000 ISO et offre une belle latitude d'exposition. C'est la première fois qu'un appareil Leica s'aventure aussi "loin" de manière officielle. Le Leica M Monochrom (MM) récemment testé s'arrête quant à lui à 25 000 ISO.

Sony A7 II test review taille de capteur
Comparaison des tailles (agrandies 4x) de différents capteurs.

La plage de 100 à 800 ISO est vraiment superbe, avec un bruit électronique pratiquement imperceptible et des clichés bien détaillés. Le rendu des matières est bon et la dynamique ne varie pas pour ces quatre valeurs ISO. Un excellent point, donc.

La valeur supérieure (1 600 ISO) est également impressionnante : là encore, un bruit électronique peu visible sur le cliché. Les couleurs sont encore vives et les plus fins détails de l'image, présents. On notera seulement un léger moutonnement dans les aplats colorés, mais qui n'est vraiment visible que par une visualisation sur écran à 100 %.

À 3 200 ISO, un palier est franchi ; la granulation devient plus facilement identifiable. Toutefois, les algorithmes de traitement du bruit électronique sont très doux et les images encore très détaillées. Leica a choisi de peu traiter les images : le grain est visible, mais les images, moins "lissées", sont beaucoup plus détaillées. Cela permet d'envisager plus sereinement une retouche a posteriori.
Naturellement, le grain "monte" naturellement avec la sensibilité ISO et se fait beaucoup plus présent à 6 400 ISO. Cependant, bien que la granulation vienne brouiller la restitution des plus fins détails de la scène, l'image reste encore précise et la dynamique, satisfaisante. Sur les aplats denses, vous noterez en revanche la présence de marbrures violettes peu esthétiques. La plage 100-6 400 ISO est donc exploitable, en prenant quelques précautions à partir de 3 200 ISO.

Un nouveau pas est franchi à 12 500 ISO. Le grain se fait réellement envahissant et bien visible. Il a toutefois le bon goût de rester très fin. Comme précédemment, le lissage est modéré et le cliché demeure précis. La dynamique reste intéressante, mais les couleurs commencent à s'affadir.
Plus haut, à 25 000 ISO, le grain vient déposer comme une sorte de voile terne sur l'image. Un passage en noir & blanc ou un post-traitement appuyé est impératif.
Quant au mode 50 000 ISO, s'il a le mérite d'exister pour photographier dans les situations extrêmes, il nécessitera là aussi pas mal de traitement sur ordinateur. Mais une fois de plus, le traitement du bruit est très doux, vous laissant alors le choix d'opérer ou non des manipulations avec votre logiciel préféré.

Leica Q (Typ 116) : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Leica Q (Typ 116) : Réduction du bruit standard 1600-50000 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-200-400-800-1600-3200-6400-12500-25000 ISO)


Comparaison à tirage équivalent

Nous avons choisi de confronter le Leica Q (Typ 116) à quelques boîtiers emblématiques et notamment le presque "ancien" Sony RX1 (24x36 à 24 Mpx), le Fujifilm X100T (APS-C, 16 Mpx) et le récent Sony A7 II.

Nous comparons naturellement les boîtiers à "tirage équivalent". Nous avons "normalisé" les images pour un tirage 40 x 60 cm en 180 dpi, soit une définition de 12 Mpx environ. Les images sont réalisées à 6 400 ISO avec ci-dessous des détails à 100 %.

Attention, les boîtiers ne sont pas équipés d'optiques équivalentes, le piqué initial n'est donc pas le même. Il faut essayer de comparer uniquement le niveau de bruit électronique... Pas si simple.

Dans cet exercice, il faut bien avouer que le capteur APS-C du Fujifilm de 16 Mpx est mis à rude épreuve et se retrouve "un peu juste" face au 24 Mpx plein format des concurrents. L'image manque un peu de précision, mais le bruit électronique est parfaitement maîtrisé.

Entre les différents 24x36, les réponses à la montée du bruit électronique sont différentes selon le constructeur. Nous l'avons vu, Leica "traite" légèrement les images : la granulation est bien visible, mais les images sont bien détaillées et plus acérées. Les boîtiers Sony produisent des images plus douces avec un lissage des zones bruitées. Toutefois, les algorithmes sont suffisamment précis pour conserver les éléments les plus fins de notre scène test.


Oscilloscope

Passons certaines images du Q de Leica sous l'œil de l'oscilloscope pour un avis plus "mathématique".

Notre outil confirme notre perception visuelle : les images sont vraiment excellentes jusqu'à 1 600 ISO avec une dégradation bien visible à 6 400 ISO. Au-delà, la granulation vient fortement perturber le rendu des détails avec un moutonnement très important.

Leica Q test review bruit électronique sur gris 100 ISO
Leica Q – 100 ISO
Leica Q test review bruit gamme gris graphique 100 ISO
Leica Q test review bruit électronique sur gris 1600 ISO
Leica Q – 1 600 ISO
Leica Q test review bruit gamme gris graphique 1600 ISO
Leica Q test review bruit gamme gris 6400 ISO
Leica Q – 6 400 ISO
Leica Q review bruit gamme gris graphique 6400 ISO
Leica Q test review bruit gamme gris 12500 ISO
Leica Q – 12 500 ISO
Leica Q test review bruit gamme gris graphique 12500 ISO

Les fichiers bruts

Nous mesurons également le bruit de fond du capteur en reconduisant le protocole de test précédent, mais dans le noir complet avec un bouchon sur l'objectif.

Le graphique ci-dessous représente la déviation standard (donc le bruit) pour les différents pixels colorés : rouges, verts, bleus, et verts. Pour simplifier les résultats, nous n'affichons ici les résultats que pour l'une des séries des pixels verts.

Le bruit est parfaitement maîtrisé jusqu'à 1 600 ISO. Ensuite, la déviation standard devient plus prononcée. Un second palier est visible à 6 400 ISO. Notez qu'à 400 ISO, notre mesure du bruit électronique est inférieure à la mesure précédente, ce qui est assez rare pour être noté.

Leica Q : bruit électronique dans le fichier brut

Leica Q (Typ 116) : les meilleures offres
Marchand Stock Prix €
Fnac4200,00Voir l'offre  
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation