Si les Canon EOS 5D Mark II et Mark III ont réussi à démocratiser la vidéo sur les reflex, le 5Ds R ne perpétue pas forcément cette tradition.

Formats vidéo

Depuis le 5D Mark III, les reflex haut de gamme Canon offrent la possibilité d'enregistrer les vidéos dans un format AVC Intra, sans compression inter-images. En d'autres termes, les images sont compressées individuellement : vous n'avez pas besoin de décompresser un groupe d'images (GOP) pour accéder à toutes les images d'un clip. Il s'agit du mode ALL-I, qui vient en complément du mode "classique" IPB. Il permet une gestion plus fine des arrêts sur image et des coupes.

Canon 5DSR test review : différents modes vidéo
Un nouveau mode de compression "IPB légère" fait son apparition.

Le boîtier enregistre aussi bien en .MOV qu'en .MP4, et aussi bien au format NTSC que PAL.

Formats d'enregistrement disponibles

  • - HDTV 1080 29,97/25/23,976p ALL-I et IPB
  • - HDTV 720 59,94/50/29,97/25p ALL-I et IPB
  • - HDTV 720 59,94/50p IPB

Pour la première fois, Canon introduit un nouveau format de compression "IPB légère" (entendez par là que la compression sera plus lourde : c'est ici le poids du fichier qui sera plus léger). Vous pourrez donc d'enregistrer un peu plus longtemps pour une capacité de stockage donnée.

Le 5Ds R ne filme donc pas dans le standard vidéo actuel : HDTV 1080 60/50p. Il manque aussi d'autres formats : le 2K Ciné (2048 x 1080 px), par exemple, ou encore le 4K Ciné (4096 x 2160 px) ou TV (3840 x 2160 px). Nous regrettons également l'absence d'un format RAW ou de cadences plus importantes, à 120 voire 240 ips par exemple, afin de pouvoir réaliser des ralentis fluides. En outre, un encodage sur 10 bits ou des informations colorimétriques en 4:2:2 auraient été un véritable "plus".

Encodage

  • - En HDTV 1080 25p (ALL-I) : en AVC avec un profil High@5.1 (CABAC) à environ 90 Mbps.

Pour aller un peu plus loin, il aurait été intéressant de proposer un mode d'enregistrement 1 pour 1 (la zone de capture faisant réellement 1920 x 1080 px sans sous-échantillonnage) afin de limiter les effets de moirage et d'aliasing. Dommage que Canon n'ait pas reconduit le zoom numérique par recadrage, comme le propose le 70D, un zoom 3x ou 10x sans perte de qualité.

Notez que désormais, la distorsion des optiques est corrigée à la volée lors de l'enregistrement vidéo si les données sont disponibles dans le boîtier.

Assistance

Malheureusement, sur ce point, le nouveau reflex Canon n'apporte aucune nouveauté : les lacunes des précédents modèles n'ont pas été comblées.

Il n'est donc toujours pas possible de réaliser une mise au point à l'aide d'un système de focus peaking (surlignage des zones nettes avec des pixels colorés) ou d'utiliser des zébras pour vérifier en permanence l'exposition. Vous ne pourrez vous fier qu'au correcteur d'exposition et à l'histogramme (c'est déjà pas mal).

Ces manques sont d'autant plus incompréhensibles les développeurs du firmware (micrologiciel) alternatif Magic Lantern proposent depuis longtemps ce type de fonctionnalité — et bien d'autres — sur d'autres reflex de la marque.

Sortie HDMI

Le 5Ds R dispose d'une sortie HDMI non compressée qui permet de raccorder un enregistreur externe pour une captation avec de plus hauts débits. L'enregistrement en externe se fait en 8 bits 4:2:2, mais attention : le reflex enregistre bien en 4:2:0 dans tous les cas. Il est possible d'enregistrer à la fois sur carte et via la sortie HDMI, mais dans ce cas, l'écran LCD n'est pas opérationnel.

Canon 5DSR test review option vidéo

Il est désormais possible d'utiliser un time-code, ce qui facilite grandement la synchronisation de plusieurs caméras.

Au passage, l'arrivée de l'USB 3.0 a donné une bonne excuse pour supprimer la sortie casque...

Commande discrète

Il est possible d'opérer les changements de diaphragme ou de vitesse via une commande discrète en effleurant la roue codeuse.

Canon 5DSR commande discrète en vidéo

Mise au point

Sans Dual Pixel AF et avec une optique classique (Ultrasonic), la mise au point automatique s'avère vraiment trop lente et présente des effets de pompage prononcés. Avec une optique STM, la mise au point est plus souple et silencieuse. Un vrai plus.

Précision

Vous trouverez ci-dessous différents extraits à 100 % (600 x 300 px) de vidéos tournées avec le 5Ds R et un 50 mm f/1,4 (100 ISO à f/5,6 pour la prise de vue).

Le résultat est plutôt plaisant avec une bonne précision, même si l'image est très douce. On notera la présence d'artéfacts (notre scène est un véritable piège), mais le 5Ds R s'en sort honorablement. On ne gagne pas en précision dans l'image, mais on ne perd rien non plus.

Canon 5DSR mode vidéo test review

Canon 7D mk 2 extrait vidéo HDTV 1080 25p

Le Nikon D810 présente une image plus précise et un peu plus "dure".

Nikon D810

Canon 5D mk 3

Exposition

En vidéo, le 5Ds R offre une belle souplesse de réglage avec la possibilité de filmer en mode M et de régler l'ouverture, la cadence d'obturation ou la sensibilité ISO pendant le filmage. Grâce à la commande silencieuse, vous pouvez paramétrer toutes ces options sans le moindre bruit, ce qui est très appréciable.

Les styles d'images sont également disponibles pendant l'enregistrement. Vous pouvez opter pour un rendu très doux ou très accentué, ou encore filmer en mode monochrome. Les filtres créatifs, en revanche, ne sont pas accessibles en vidéo.

Il est possible d'utiliser des styles d'images personnalisés, mais aussi proposés par Canon ou des sociétés tierces. Ainsi, pour faciliter le traitement des images, vous pourrez recourir au style d'image Camera X Series Look afin d'obtenir une image moins contrastée. Technicolor propose également un profil de rendu Technicolor CineStyle encore moins contrasté. Avec ces rendus plats, il est possible de récupérer des détails dans les zones sombres. Vous pouvez alors gagner un peu en dynamique en sous-exposant les vidéos, afin de conserver les hautes valeurs qui ont tendance à vite "brûler".

Attention, l'utilisation d'un style d'image plus doux n'est pas magique : il faut absolument post-traiter ses vidéos avec un logiciel pour rétablir un rendu plus naturel. Technicolor livre d'ailleurs avec son profil une courbe de rendu (LUT) pour travailler plus facilement ses images avec Adobe After Effects, par exemple.

Attention aussi, il s'agit bien ici de style d'image ou d'intention de rendu, en aucun cas d'un enregistrement Log qui permettrait de recouvrer des détails dans les hautes et basses lumières. Sur notre exemple, nous parvenons à créer une image plus contrastée, mais nous ne récupérons aucune information supplémentaire dans les hautes ou basses lumières.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation