Les premiers mois qui suivent la naissance d'un bébé sont sans aucun doute le moment de sa vie où il sera le plus photographié – mitraillé serait d'ailleurs l'expression la plus juste. Des centaines, voire des milliers de photos, vont être prises en l'espace de quelques courtes semaines, les parents ressentant le désir permanent de mettre en bouteille tous les petits détails des débuts de vie d'un nourrisson qui grandit et change à la vitesse de la lumière.

Il n'est pourtant pas si facile de faire de belles photos dans les conditions du quotidien. Que faut-il donc savoir pour se préparer au mieux à la photographie de nourrisson ?

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Quelle approche ?

Si vous vous promenez sur Internet ou les réseaux sociaux, vous aurez sans doute vu passer un nombre incalculable de photos de nouveaux-nés dans des poses toutes aussi travaillées – et improbables – les unes que les autres, entourés d'accessoires bien choisis ou affublés de bonnets créatifs.

Avant de vous lancer dans la quête de l'accessoire ou du bonnet parfait pour photographier votre bébé, prenez quelques minutes pour vous demander quel type de souvenir vous souhaitez vraiment garder et quelles images vous souhaitez transmettre à votre enfant.

Photographier un bébé de quelques jours avec une énorme fleur dans les cheveux ou un gros bonnet à oreilles de lapin risque de vous faire grincer des dents d'ici quelques années... et lui laisser un souvenir bien étrange de ses premiers moments de vie. Nos bébés sont-ils des objets qu'on décore ?

Les images dont on ne se lasse jamais sont souvent les plus simples, les plus naturelles, celles que vous aurez prises dans votre environnement quotidien et qui raconteront plus tard à votre enfant quelque chose d'authentique et de fidèle à la réalité de sa petite enfance.

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Quelques conseils pratiques

Le confort

Avant de sortir votre appareil photo, veillez à ce que votre bébé soit confortable et zen. Un ventre plein, des fesses propres et sèches, un horaire physiologique – les bébés sont très souvent plus détendus le matin qu'en fin de journée où bon nombre d'entre eux sont inconsolables ! – et surtout une température adaptée à son jeune corps sont les conditions indispensables d'une séance photo agréable.

Souvenez-vous qu'il y a peu de temps encore, votre bébé nageait dans un environnement à 37 °C. Si vous le mettez tout nu dans une pièce à 20 °C, ne vous demandez pas pourquoi il pleure... c'est entièrement de votre faute ! Si vous tenez absolument à photographier votre bébé sans vêtement, surchauffez la pièce ou utilisez un petit chauffage soufflant placé à une distance confortable de lui, de façon à ce que l'ambiance soit tropicale.

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

La sécurité avant tout

Attention, un nouveau-né est fragile et quelle que soit l'envie de réaliser une belle photo, sa sécurité ne doit pas être en jeu. Un tout petit bébé est souvent plus dynamique qu'on ne le croit. Le laisser seul sur une chaise ou au bord d'un lit serait prendre de très gros risques pour sa santé – vous ne savez jamais à l'avance à quel moment il sera prêt à se retourner de lui-même. Si vous vous éloignez de votre bébé pour le photographier, faites-vous aider de quelqu'un qui puisse rester à proximité pour veiller à sa sécurité, ou placez-le dans un endroit sans risque comme le milieu du lit, ou même par terre sur une couverture douillette.

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

La bonne lumière

La qualité de la lumière est l'élément qui fera la différence entre une belle image et une photo ratée. Avec un jeune bébé, les photos se font le plus souvent à l'intérieur, où la lumière n'est pas toujours aussi abondante qu'on le voudrait.

Rapprochez-vous des sources lumineuses (les fenêtres par exemple) pour bénéficier de toute la lumière disponible. Privilégiez une lumière aussi douce que possible, sans soleil direct sur la peau de bébé. Si votre fenêtre est exposée à l'ouest, vous aurez une jolie lumière le matin – lorsque les rayons du soleil n'entrent pas encore dans la pièce.

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Quelques idées simples

Si vous cherchez l'inspiration pour faire des photos aussi simples que réussies, voilà quelques pistes toutes aussi faciles à réaliser les unes que les autres.

Sur le dos

C'est la position la plus naturelle pour photographier un bébé puisqu'il passe la majeure partie de son temps dans cette posture. Vous pouvez le photographier de côté et inclure ainsi son environnement dans la photo, ou bien vous placer au-dessus de lui pour photographier au mieux son visage et capter son regard. Dès qu'il est assez grand pour vous sourire, c'est la position idéale pour capturer les expressions de joie qu'il aura à vous voir apparaître puis disparaître derrière votre appareil !

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Il y a bien plus de possibilités qu'on ne le croit pour photographier un bébé allongé sur le dos... il suffit de bouger et de varier les angles !

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Les détails

Le visage d'un bébé est souvent le centre de notre attention, il y a pourtant bien d'autres détails à immortaliser : les petits pieds, les mains minuscules, les premiers cheveux... N'hésitez pas à exclure son regard du cadre pour vous concentrer sur les autres caractéristiques qui font l'essence d'un nourrisson et qui vont changer si vite !

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Sur le ventre

Aux alentours de 2 ou 3 mois, le bébé devient assez musclé pour tenir sa tête. Cette prouesse lui donne souvent un large sourire, profitez-en pour photographier les bouilles incroyables qu'il fait quand on le positionne sur le ventre quelques minutes ! Attention à ne pas faire durer la pose trop longtemps, elle peut en effet être fatigante pour un jeune bébé... qui vous le fera savoir assez bruyamment.

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Un peu d'action

Dès qu'il atteint l'âge de 3 ou 4 mois et tient parfaitement sa tête, votre bébé est aussi suffisamment musclé pour jouer les Superman en herbe. C'est généralement un jeu qui met tout autant en joie les bébés que les parents. Ne vous en privez pas !

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

L'allaitement

Qu'il soit fait au sein ou au biberon, l'allaitement est un moment de douceur et de tendresse dont vous aimerez vous souvenir avec émotion. C'est aussi un moment de bien-être pour le bébé, vous pourrez ainsi le photographier tranquillement sans le déranger. Si vous avez des enfants plus grands, n'hésitez pas à les inclure dans la photo, l'émotion n'en sera que plus grande.

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Dans son environnement

Tous les parents trouvent leur bébé magnifique et ont donc tendance à le photographier en gros plan à longueur de journée. Il y a pourtant de très intéressantes photos à faire en prenant un peu de recul pour le photographier dans son environnement naturel : sa chambre, son berceau, le bain... Autant de souvenirs qui lui raconteront bien mieux son enfance qu'un portrait serré !

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Avec les adultes qui l'entourent

Un nourrisson n'est jamais seul, il est constamment entouré de l'attention et du soin de tous les adultes de son entourage. C'est donc en le photographiant dans leurs bras, ou en leur compagnie, que vous raconterez le plus fidèlement l'histoire de sa toute petite enfance.

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Les grands frères et les grandes sœurs

Tous les parents rêvent d'une photo débordant de tendresse montrant leur "grand" en pleine démonstration d'amour fraternel envers le dernier-né de la famille.

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Ce type de photo n'est pourtant pas simple à réaliser. L'arrivée d'un bébé dans la maison est une vraie tempête émotionnelle pour les aînés, surtout s'ils sont encore très jeunes. Il est tout à fait possible qu'ils n'aient aucune envie de poser avec le bébé, et encore moins de coopérer au moment où vous aurez votre appareil en main.

Avant toute chose, prenez en compte les sentiments de votre "grand". Laissez-lui la possibilité de dire non et de changer d'avis plus tard. Montrez-lui qu'il s'agit tout autant d'un moment photo pour lui (en le prenant d'abord seul en photo par exemple) que d'un moment centré sur ce nouveau bébé qui monopolise déjà beaucoup l'attention.

N'hésitez pas à en faire un jeu ! Vous pouvez par exemple lui demander de vous aider à compter les yeux du bébé ou ses oreilles... Trompez-vous pour le faire rire, les enfants adorent corriger les adultes !

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Avec de très jeunes enfants, il sera plus prudent d'avoir un autre adulte sous la main pour veiller à la sécurité du nouveau-né pendant que vous prenez la photo, ou tout simplement pour participer à la photo elle-même.

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Un dernier conseil

Avant de nous quitter, un dernier petit conseil beaucoup moins anodin qu'il n'y paraît : n'oubliez pas de vous prendre en photo avec votre bébé. Il n'aura aucun souvenir conscient de cette période de sa vie et sera donc très friand de ces photos quand il grandira. Celles-ci lui montreront non seulement sa frimousse de nourrisson mais aussi la bouille de ses parents quand il était bébé ainsi que le lien qui vous unissait.

Utilisez votre retardateur ou passez l'appareil à un membre de votre famille. Et si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à faire appel à un photographe professionnel pour vous offrir de belles photos à chérir pour le reste de votre vie !

Lisa Tichané, La photographie de nouveaux-nés
© Lisa Tichané

Bio

Lisa Tichané est photographe à Marseille, spécialisée dans les enfants et les familles. Son travail s'attache à documenter la spontanéité et le naturel de l'enfance en capturant les émotions sur le vif. Ses sujets préférés sont le mouvement et le rire... avec une bonne dose d'humour. Elle est l'auteur du livre La photo d'enfants chez Eyrolles (actuellement épuisé, il sera réédité en novembre 2015) et ses photos ont été publiées dans de très nombreux livres et magazines, tant en France qu'à l'étranger. Elle réalise aussi des formations pour photographes.

> Le site internet de Lisa Tichané
> Le compte Facebook de Lisa Tichané

> Tous nos guides pratiques

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation