Que vous souhaitiez photographier la pluie ou vous en protéger, cet article vous donnera des astuces pour bien préserver votre matériel, et peut-être trouver l’inspiration grâce à des exemples de photographies faites sous la pluie... ou après.

Premier point : avant même de protéger votre matériel, pensez à bien vous couvrir ! Ce conseil loin d’être anodin vous permettra  de photographier plus longuement sous la pluie dans un confort maximum.
Il n’y a pas de vêtements de pluie spécifiques pour le photographe, mais une bonne parka, un gilet et des pieds bien à l’abri vous assureront de bonnes photographies ; si vous êtes sans arrêt en train de pester contre la météo, vous ne vous concentrerez pas sur votre sujet.

photographier sous la pluie
Vous remarquerez en haut à droite de la photographie un photographe bien à l’abri grâce à un grand parapluie.
 
photographier sous la pluie
Photographiant sous cette pluie insistante, je me souviens bien de ce moment, car j’enviais mes confrères plus expérimentés qui, eux, avaient un parapluie — j'étais protégé par une parka, mais mon visage était trempé !

Le matériel

Les fabricants font des efforts pour protéger vos appareils photo. De plus en plus de reflex ou de compacts deviennent résistants aux intempéries : munis de joint d’étanchéité, la pluie et la poussière ne peuvent y pénétrer. Les objectifs sont eux aussi de plus en plus souvent équipés de joints, comme les boîtiers. Ce n'est pas le cas pour tous, bien entendu, mais chez Pentax par exemple, les reflex sont souvent "tropicalisés" et peuvent ainsi résister à des pluies battantes et à la boue.

Si vous voulez photographier sous la pluie avec l’assurance de ne jamais abîmer votre appareil photo (sachant que le risque zéro n’existe pas), vous pouvez utiliser un compact étanche. S'il est capable de résister à des profondeurs de plus de 10 mètres, une simple pluie ne l’effraiera pas. Il existe maintenant des hybrides avec objectifs interchangeables étanches à plusieurs mètres, comme le Nikon 1 AW1. Si vous êtes baroudeur et adepte de conditions extrêmes, ça peut être une option face aux compacts qui seront de moindre qualité.

photographier sous la pluie
Un compact étanche résistera sans problème à la pluie.

Que faire pour protéger son matériel photographique ?

Il existe plusieurs accessoires pour mettre à l’abri son appareil photo.

Le premier est bien sûr le sac photo. Il doit être étanche et résister à la pluie : c’est l’endroit où votre appareil photo doit absolument être au sec. N’économisez pas sur votre sac, il pourra vous accompagner presque toute une vie. De grandes marques comme Lowepro, Vanguard ou Crumpler par exemple vous assureront une protection maximum.

Sous la pluie, vous pouvez aussi utiliser des housses plastiques adaptées à votre reflex et à votre objectif. Ewa Marine, solide marque spécialiste du sac étanche, propose une  gamme d’accessoires pouvant protéger votre matériel de la pluie avec l'avantage d’être réellement adaptés à un reflex numérique.
Vous pouvez aussi en fabriquer une "faite maison" avec un sac plastique et des élastiques, mais elle sera probablement en lambeaux à la fin de votre prise de vue.

Enfin, si vous ne voulez pas vous encombrer de sacs ou housses plastiques, munissez-vous de plusieurs chiffons secs dans votre sac photo et essuyez régulièrement votre matériel. C’est la méthode que j’utilise.

Attention, méfiez-vous aussi des chocs thermiques : si vous êtes dans un endroit climatisé et que vous sortez votre matériel photo tout de suite après, de la buée va se former sur votre lentille d’objectif. En guise de protection, ous devez avoir obligatoirement un filtre UV sur votre objectif. Il le protège des rayures et aussi de la pluie. Vous l’essuierez régulièrement comme votre appareil photo, mais avec un chiffon plus adapté, en microfibre par exemple. 

Sortie photo sous la pluie : les grands classiques

Maintenant que vous êtes prêt à affronter les éléments, vous pouvez sortir ! 

Votre séance photo peut commencer dans la voiture bien à l’abri (à condition de ne pas conduire bien entendu) ! Ici j’ai utilisé une vitesse lente pour avoir un flou de mouvement esthétique sur les phares des voitures.

photographier sous la pluie
1/15 s , f/2,8, 34 mm, ISO 800.

Comme le rappelait justement David dans sa thématique de mars consacrée à la pluie, les gouttes d'eau de pluie sur une surface sont un sujet à l’esthétique facile. Je vous fais volontairement grâce d'une photo de pluie sur la vitre... et vais tenter d’être un peu plus créatif !

Même si ce type de photo paraît évident, faites attention à la mise au point qui peut être trompée par la vitre. Une mise au point manuelle est conseillée, a fortiori si vous utilisez un compact : le système de mise au point se trompera à coup sûr. Idem sur des surfaces brillantes ou métalliques comme sur les deux photos suivantes où j’ai photographié des gouttes de pluie sur la carrosserie d’une voiture de luxe.

photographier sous la pluie

photographier sous la pluie

Le mode priorité à l'ouverture de votre appareil photo est adapté à ce type de photographie, car ici le but est de bien contrôler la zone de profondeur de champ. Par temps gris, la mesure de la lumière se fait souvent par mesure multizone ou matricielle, cependant n’hésitez pas à utiliser la mesure pondérée centrale couplée à une mémorisation d’exposition. Les écarts de luminosité peuvent être importants, surtout dans de la photographie de paysage : le ciel blanc et lumineux peut piéger la cellule, de même, pour faire ressortir un ciel nuageux, le contraste avec le sol peut être important.

Que vous soyez en ville ou en campagne, la pluie va vous permettre de jouer avec les reflets et la nuit sera un bon terrain de jeu, car le sol brillant laisse alors entrevoir les reflets des luminaires (voir à ce sujet notre tutoriel sur "La photo de nuit").

C’est aussi une belle occasion de faire du noir et blanc, et de jouer sur les contrastes flous/nets en faisant la mise au point sur les reflets et en laissant le reste de la photographie floue. Là aussi, la mise au point en mode manuel est conseillée, car l’autofocus risque de perdre les pédales et de faire la mise au point sur le sol et non pas sur le reflet dans la flaque d’eau.

photographier sous la pluie

photographier sous la pluie

La végétation sous la pluie est également un sujet photographique photogénique : les gouttes d’eau sur les feuilles sont un grand classique dont je ne me lasse pas.
Il est plus simple de photographier quand la pluie s’arrête, et vous réaliserez plus facilement ce type de photographies avec un objectif macro. Néanmoins de plus en plus de zooms permettent de faire de la "proxi" photographie. Pensez à recadrer votre photo si vous n’avez pas une distance minimale de mise au point sur votre objectif.

Pour donner un peu plus de chaleur et de tonus à votre photographie, vous pouvez augmenter la saturation et le contraste directement sur votre appareil photo et choisir un style d'image de type "paysage".

photographier sous la pluie
Les gouttes d’eau sur une feuille restent très photogéniques.
Le contraste et la saturation ont été volontairement augmentés.

Sous la pluie ou après, vous pouvez aussi photographier de petits animaux comme les escargots ou les grenouilles. Avec un objectif macro ou un téléobjectif (type zoom 70-300 mm), vous pouvez réaliser des clichés originaux.

Attention, l’escargot n’est pas si lent qu’il en a l’air ! Méfiez-vous des apparences : leurs yeux fixés sur des tentacules se déplacent rapidement et peuvent engendrer des flous. Prenez soin de mettre une vitesse supérieure à 1/125 s.

Pour les grenouilles ou les crapauds, c’est plus compliqué. Si vous avez la chance de posséder un jardin avec comme locataire un crapaud, il sera plus docile à photographier que la grenouille. La grenouille est plus agile et il faut souvent la prendre en photo avec un téléobjectif. Il peut être utile de faire plusieurs repérages autour d’un étang pour réussir à en photographier. Vous pouvez vous documenter sur leurs habitats avant de faire une sortie photo à proprement parler.

photographier sous la pluie
Avec un 100 mm macro , j’ai photographié ce petit escargot en faisant la mise au point uniquement sur ses yeux, afin de donner plus de relief à ma composition.

photographier sous la pluie
Photographié sur de la mousse végétale ; j’ai profité d’une éclaircie pour déclencher.

photographier sous la pluie
Dures conditions pour le photographe, mais le jeu en vaut la chandelle : pour avoir une photo dynamique ça vaut le coup de se mouiller !

En conclusion

La pluie n’est pas synonyme de sortie photo ratée, bien au contraire ; il faut voir le bon côté des choses et savoir s’adapter à son sujet. À travers une vitre, ou sous la pluie avec de bonnes bottes, le photographe trouvera toujours une excuse pour sortir son appareil photo et photographier.

> Tous nos tutoriels photo

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation