Optique livrée en kit

Pour tester la qualité optique du Nikon D5500, nous avons utilisé l'objectif livré en kit, le nouveau 18-55 mm f/3,5-5,6G VR II qui intègre une position "voyage" et qu'il est donc impératif de déverrouiller avant de pouvoir déclencher...

Nikon D5500 test review, qualité de l'optique de kit, montée sur boîtier, vue de dessus

Voilà qui n'est pas vraiment très pratique... Il faudrait pouvoir activer la mise sous tension du reflex avec l'objectif, comme la marque le propose déjà sur sa série Nikon 1.

Nous avons réalisé une série d'images de notre scène test au grand-angle et au télé, en fixant la sensibilité ISO à 100 et en faisant jouer l'ouverture (et donc le temps de pose).

Précision optique

Grand-angle 18 mm au centre

À noter : au grand-angle, les premiers clichés à pleine ouverture sont sous-exposés par rapport aux autres clichés de la série, et ce, alors que l'appareil est positionné en mode A pour une exposition qui devrait être équivalente.

À 18 mm, l'objectif délivre une image assez piquée dès la pleine ouverture. Par défaut, le boîtier accentue bien les images pour une exploitation directe. Vous gagnerez légèrement en micro-contraste en fermant à f/5,6. De manière assez étonnante, les photos résistent bien à la diffraction. La perte de netteté se fait réellement sentir au-delà de f/16.

Nikon 5500 test review piqué au centre de l'image avec le 18-55 mm à 18 mm en fonction de l'ouverture

Grand-angle 18 mm au bord

Assez classiquement, la périphérie de l'image est un peu moins précise au grand-angle : il faudra fermer à f/5,6 pour obtenir un bon piqué.

Nikon 5500 test review piqué au bord de l'image avec le 18-55 mm à 18 mm en fonction de l'ouverture

Télé : 55 m au centre

À fond de télé, le 18-55 mm offre un piqué moyen à pleine ouverture (f/5,6) ; il s'améliore à f/8 pour diminuer au-delà de f/16, à cause de la diffraction.


Télé : 55 mm au bord

En position télé, vous gagnerez en micro-contraste en fermant d'un cran (f/8) votre objectif, mais pour un objectif de kit, ce 18-55 mm se défend honorablement.

Distorsion

Comme la plupart des appareils photo actuels, le D5500 corrige à la volée certaines distorsions de l'optique sur les images JPEG. Pour visualiser la distorsion "réelle" de l'optique, nous avons comparé le même cliché à la fois en RAW sans correction et le JPEG. La distorsion est bien visible au grand-angle et s'amenuise jusqu'à 35 mm. Au-delà, la distorsion est à peine visible.


Distorsion au grand-angle : RAW (gauche), JPEG (droite).


Distorsion au télé : RAW (gauche), JPEG (droite).

Distance de mise au point

La distance minimale de mise au point est de 25 cm en mise au point manuelle et de 28 cm en autofocus. Une distance finalement assez courte, qui permet d'obtenir un rapport de reproduction de 0,36x au télé. Cela peut être intéressant pour débuter en proxy-photographie.

Marque : NIKON CORPORATION
Modèle : NIKON D5500
Vitesse : 10/1000 s, ouverture : f/5.6
Sensibilité : 1000 ISO
Focale : 55 mm, décalage expo : 0 IL

Télécharger le fichier raw

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation