Test labo

Nous avons testé l'objectif équivalent 28 mm du dp1 Quattro avec son capteur APS-C Foveon X3 de 19,6 Mpx (définition de la couche bleue). L'objectif est composé de 9 éléments répartis en 8 groupes (2 éléments asphériques et 1 élément FLD), et d'un diaphragme à 9 lamelles.

La notion de piqué est assez délicate à traiter. C'est ce que l'on peut assimiler à la "sensation de netteté" et/ou à la "précision" que l'on observe sur une image. Elle peut être très différente d'un objectif à un autre, d'une focale à une autre et d'une ouverture à une autre. Elle peut aussi varier entre le centre et les bords de l'image. On a coutume de dire que le piqué est optimal au centre et aux ouvertures moyennes : f/8 ou f/11 par exemple.

De plus, le piqué va dépendre de la définition du capteur de votre appareil et la taille de son capteur. Plus les pixels sont petits, plus le système montrera ses limites à cause de la diffraction. Ce phénomène s'amplifie à mesure que l'on ferme le diaphragme de l'objectif.

Le DP1 Quattro dispose d'une définition de 5424 x 3616 pixels (couche bleue). Chaque pixel mesure donc 4,3 micromètres de côté. L'ouverture minimale conseillée pour éviter les problèmes de diffraction est donc de f/11 !

Nous avons fait le choix d'effectuer notre étude qualité optique du Sigma dp1 Quattro à partir du format de fichier 5424 x 3616 px : la définition native de la couche bleu du capteur Foveon X3 de l'appareil. Les résultats sont pour le moins impressionnants ! Dans cette configuration, l'optique 28 mm associée au capteur produit des images d'une qualité optique remarquable, voire exceptionnelle. Les images ne sont pour autant pas parfaites.




> Téléchargez les fichiers originaux

0,47 cycle par pixel au centre à f/5,6 ! C'est presque incroyable quand on sait que la résolution optique maximale du capteur est de 0,5 c/p. Au global, la qualité d'image et la sensation de netteté sont exceptionnelles à toutes les ouvertures au centre et aux 2/3 de l'image.

L'objectif n'est pourtant pas uniforme. On observe un très fort décalage de piqué entre le centre, les 2/3 de l'image et les bords. De plus le niveau de qualité optique varie en fonction de l'ouverture : le système donne le meilleur de lui même à f/5,6. On observe aussi la présence d'aberrations chromatiques.

Sigma DP1 Quattro

Nous avons décidé de tester les performances JPEG du dp1 Quattro dans les différentes options possibles :

  • - JPG sorti de boîtier en 5424 x 3616 (19,6 Mpx),
  • - JPG sorti de boîtier en 7680 x 5120 (39 Mpx),
  • - JPG issu d'un développement RAW avec Sigma Photo Pro en 5424 x 3616 (19,6 Mpx),
  • - JPG issu d'un développement RAW avec Sigma Photo Pro en 7680 x 5120 (39 Mpx),
  • - JPG issu d'un développement RAW avec Sigma Photo Pro en 10848 x 7232 (78 Mpx).





Le résultat est sans appel : l'échantillonnage du boîtier sur le fichier, qui passe de 20 à 39 Mpx, fait baisser la sensation de netteté générale. C'est donc bien en JPEG sorti de boîtier 19,6 Mpx que le DP1 Quattro est le plus performant en qualité d'image (sensation de netteté), bien qu'il soit évident que l'image a subi une accentuation assez élevée : on aime ou on n'aime pas.

Le calcul de l'extrapolation fait probablement baisser les micro-contraste et donc la sensation de netteté.
Il en va de même pour le développement RAW via Sigma Photo Pro : une fois de plus, c'est bien en JPEG développé en 19,6 Mpx qu'il est le plus performant.

Sigma DP1 Quattro, test qualité optique, extrait 1
Extrait à 100 % d'un JPEG en 7680 x 5120 (39 Mpx) (sortie d'appareil).

Sigma DP1 Quattro, test qualité optique, extrait 2
Extrait à 100 % d'un JPEG en 5424 x 3616 px (sortie d'appareil).

Sigma DP1 Quattro, test qualité optique, extrait 3
Extrait à 100 % d'un JPEG en 7680 x 5120 px (39 Mpx)
(5424 x 3616 sortie d'appareil et échantillonné en 7680 x 5120 px par Photoshop).


Sigma DP1 Quattro, test qualité optique, extrait 4
Extrait à 100 % d'un JPEG en 5424 x 3616 px
(7680 x 5120 sortie d'appareil et échantillonné en 5424 x 3616 px par Photoshop).


Sigma DP1 Quattro, test qualité optique, extrait 5
Extrait à 100 % d'un JPG en 5424 x 3616 px développé par Sigma Photo PRO 6.

Sigma DP1 Quattro, test qualité optique, extrait 6
Extrait à 100 % d'un JPG en 10848 x 7232 px (78 Mpx) développé par Sigma Photo PRO 6.

Sigma DP1 Quattro, test qualité optique, extrait 7
Extrait à 100 % d'un JPG en 7680 x 5120 px (39 Mpx) développé par Sigma Photo PRO 6.

Sigma DP1 Quattro, test qualité optique, extrait 8
Extrait à 100 % d'un JPG en 10848 x 7232 (78 Mpx)
(5424 x 3616 px sortie d'appareil et échantillonné en 10848 x 7232 px par Photoshop).

Aberrations chromatiques

Les images du dp1 Quattro présentent des aberrations chromatiques (latérales) assez visibles sur notre scène test, notamment à pleine ouverture f/2,8, comme vous pouvez le constater sur la capture ci-dessous. Étonnamment, ces aberrations ne sont pas corrigées à la volée lors du traitement des fichiers. Elles s'estompent avec la fermeture du diaphragme.

Sigma DP1 Quattro aberrations chromatiques
Extrait à 100 % d'un cliché de notre scène test à f/2,8.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation