Test Ecran AOC U3477PQU

Protocole de test

Rendu des couleurs

Pour nos tests de mesure d'écran, nous utilisons le logiciel PatchTool de Babel Color. Il permet de réaliser des mesures colorimétriques avec les sondes les plus courantes du marché. Lors de ce test, nous avons utilisé le colorimètre X-Rite i1 Display Pro.

Nous effectuons une première série de mesures sur l'écran en configuration usine afin de connaître ses caractéristiques : point blanc, luminance, gamut.

Nous réalisons ensuite un étalonnage manuel (point blanc, luminosité) de l'écran à l'aide du logiciel X-Rite i1 Profiler. Nous utilisons alors les paramètres classiques :

  • – point blanc : 6 500 K
  • – luminance : 120 cd/m2
  • – gamme : 2,2

Une fois le profil réalisé, nous effectuons à nouveau une série de tests avec PatchTool. Le premier, le Quick-Test, permet de mesurer le rendu des couleurs des différentes primaires (RVB). Le logiciel permet également de vérifier la température des couleurs sur la gamme de gris, mais également la fidélité des couleurs pour les primaires. Les mesures des différences des couleurs sont exprimées en delta E2000.

En plus des primaires et de la gamme de gris, nous réalisons des mesures sur une série de couleurs usuelles. Pour cela, nous utilisons toujours PatchTool avec la mire de test SWOP2600. Les couleurs correspondent à des couleurs imprimables. Le gamut de la charte se situe donc à l'intérieur de l'espace Adobe RVB. Là encore, nos mesures de fidélité sont exprimées en Delta E2000, qui est la méthode de calcul la plus précise pour les couleurs affichées sur un écran.

Si l'écran dispose d'un système d'étalonnage matériel, celui-ci est naturellement mis en œuvre pour vérifier son fonctionnement.

Uniformité

Nous utilisons la procédure de vérification du logiciel i1 Profiler de X-Rite. L'écran est divisé en 9 parties dans lesquelles la luminance et la température de couleur sont mesurées.

Angles de vision

Nous mesurons à l'aide du colorimètre i1 Display Pro les variations de luminance et de température de couleur avec un angle de 45° à la fois sur les angles de vision gauche / droite, mais également haut / bas. Les mesures sont effectuées avec le logiciel HCFR sur une gamme de gris.

Temps de rémanence

La rémanence mesure la vitesse à laquelle l'écran fait réellement disparaître une image après son affichage. Plus la rémanence est forte, plus les mouvements des objets paraissent flous. Par exemple, avec un écran très mauvais, si un objet traverse l'écran d'un point A à un point D en passant par B et C, des traces de l'objet seront encore légèrement visibles en B et très visibles en C, alors que l'objet sera déjà arrivé en D. Nous filmons le déplacement d'un objet à l'aide d'une caméra à 1 000 ips afin de mesurer facilement le temps d'affichage des images fantômes.

Énergie

La consommation électrique est relevée à l'aide d'un wattmètre, à la fois en réglages usine et une fois l'écran étalonné.

Rendu des couleurs : réglages usine

Nous mesurons l'écran AOC U3477PQU en réglage usine en mode standard sur les primaires RVB (sRVB). Sur les primaires, l'écran, déjà très bon, présente un delta E2000 moyen à 2,2. Vous noterez toutefois que le rendu de certaines couleurs est assez différent de celui attendu (delta E2000 à 5,7).

AOC U3477PQU test review mesure couleurs usine

Le taux de contraste est lui aussi très bon, à 1063:1. Le gamut 2D de l'écran montre que celui-ci ne couvre pas complètement l'espace de travail sRVB avec des lacunes dans le rendu des verts. Le point blanc par défaut est un peu trop haut, avec une mesure à 7 000 K. Et comme trop souvent, la luminance de l'écran est elle aussi beaucoup trop élevée (276 cd/m2) : il faudra régler tout cela pour un travail confortable.

AOC U3477PQU, primaires RVB avant calibrage analysées avec PatchTool Compare-1

Rendu des couleurs : étalonnage logiciel

Pour notre test, nous utilisons le logiciel X-Rite i1 Profiler et la sonde Display Pro.

Rendu des primaires

Nous utilisons le logiciel PatchTool de BabelColor afin de vérifier l'espace colorimétrique, la température des couleurs et le rendu des primaires.

Il faut bien avouer que les résultats sont vraiment bons, et largement meilleurs que les valeurs par défaut.
Ainsi, le delta E2000 moyen "tombe" à environ 0,7. Mieux, l'écart le plus important sur toutes les couleurs n'est que de 1,6 : remarquable.

AOC U3477PQU, primaires RVB après calibrage, analyse avec PatchTool Compare-1

Le calibrage apporte de plus d'autres bénéfices, dont une température des couleurs plus en adéquation avec nos critères (6 000 K pour 6 500 K demandés) et une luminance à 120 cd/m2, bien plus confortable pour le travail dans une pièce éclairée "normalement". Bref, c'est un sans-faute. Vous noterez que l'espace sRVB est également mieux couvert.

AOC U3477PQU primaires RVB après calibrage, analyse avec PatchTool Compare-1

Couleurs usuelles

Avec les couleurs usuelles (ColorChecker et SWOP2006), les résultats sont un peu moins bons : pour les 24 couleurs de la mire, le delta E2000 moyen est à plus de 3. C'est acceptable, mais nous sommes loin de la qualité de rendu d'un écran dédié à la retouche photo. L'écart maximal entre la couleur demandée et celle mesurée grimpe jusqu'à 16 !

AOC U3477PQU test review couleurs usuelles après calibrage, analyse avec PatchTool Compare-2

Nous poursuivons l'étude de l'écran avec une belle palette de couleurs imprimables. Même constat : si globalement l'écran n'est pas mauvais, avec un delta E2000 moyen à 2,77, certaines couleurs ne sont vraiment pas correctement rendues.

AOC U3477PQU test review couleurs imprimables après calibrage, analyse avec PatchTool Compare-3

Uniformité

La dalle de notre exemplaire de test est relativement homogène, tant en luminance qu'en température des couleurs : les différences n'excèdent pas 10 %, ce qui est tolérable. On note toutefois quelques fuites de lumières dans les angles. Elles sont surtout visibles lorsque l'on travaille dans un environnement sombre.

Temps de rémanence

Les dalles IPS ne sont pas les plus rapides et ne sont pas recommandées pour les jeux exigeants (voir notre article "Comment choisir son écran ?"). L'AOC U3477PQU et sa dalle AH-IPS n'échappent pas à la règle : nous avons mesuré un temps de rémanence d'environ 13 millisecondes. C'est dans la moyenne des écrans IPS, mais c'est nettement moins bien qu'une dalle TN, qui affiche un retard de l'ordre de 5 millisecondes.

Est-ce vraiment problématique ? Pour de la photo, ce temps de rémanence est... confortable. Pour les vidéastes, le retard peut être visible sur des mouvements de caméra si la fréquence de la vidéo n'est pas très élevée. Globalement, à 50 et 60 ips, ce ne sera pas pénalisant. Toutefois, nous avons noté un effet de reverse ghosting qui se traduit à l'écran par l'apparition d'images fantômes de couleurs inverses à celles de l'objet en mouvement. Clairement, ce modèle sera plus à l'aise sur une image fixe qu'animée.

Consommation électrique

Sorti du carton, l'AOC U3477PQU consomme 60 W en standard (luminosité à 50 %). Sa consommation tombe à 42 W après étalonnage (120 cd/m2). Cela correspond à 100 W/m2, ce qui le situe dans la moyenne des moniteurs pour PC (entre 100 et 115 W/m2).

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation