Rendus des courbes principales

Voici le rendu des courbes principales de la Sony PXW-FS7 : REC709 / S-Log2 / S-Log3 / HG à diaphragme identique.



Sony FS7 Gammas Lecture à l'oscilloscope : gris | visage | blanc
REC709
S-LOG2
S-LOG3
HG8009G33
HG10000G40 (user)

Courbes HyperGammas

Comme il s'agit de la même électronique que sur la F5, on peut s'attendre aux mêmes résultats, mais un petit test de la dynamique et du niveau de bruit va nous permettre de faire parler la FS7.

Dynamique

Voyons comment réagit la FS7 en termes de dynamique, et plus particulièrement de latitude artistique.

Il s'agit de surexposer et sous-exposer de 7 diaphragmes la PXW-FS7, puis, dans Resolve, d'appliquer une LUT qui va faire un "de-LOG" vers la cible REC709, et enfin de ramener avec le "Gain" le niveau de gris moyen à 50 % du signal pour chaque image de référence du diaph. Si l'image surexposée ou sous-exposée est très semblable à l'image de référence (le Keylight KL), l'image est comptabilisée dans la latitude de la caméra. Testons le S-LOG2 et le S-LOG3.

En S-Log2

S-Log2 + Graded (Gain) + LUT REC709 Niveau de bruit sur le gris moyen

KL+7

Amplitude du signal : 1 %
Dynamique : image non prise en compte
Latitude : image non exploitable artistiquement

KL+6

Amplitude du signal : 4 %
Dynamique : image non prise en compte
Latitude : image non exploitable artistiquement

KL+5

Amplitude du signal : 11 %
Dynamique : image prise en compte (limite supérieure = +5 diaphs)
Latitude : image non exploitable artistiquement

KL+4

Amplitude du signal : 7 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement (limite supérieure = +4 ou +3,5 diaphs)

KL+3

Amplitude du signal : 4 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL+2

Amplitude du signal : 4 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL+1

Amplitude du signal : 4 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL (F8)

Amplitude du signal : 4 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL-1

Amplitude du signal : 4 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL-2

Amplitude du signal : 5 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL-3

Amplitude du signal : 9 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL-4

Amplitude du signal : 10 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement (limite inférieure = -4 diaphs)

KL-5

Amplitude du signal : 13 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image non exploitable artistiquement (dérive chroma et bruit supérieur à 10%)

KL-6

Amplitude du signal : 14 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image non exploitable artistiquement
KL-7
Amplitude du signal : 20 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image non exploitable artistiquement

Résultats en S-LOG2 après étalonnage :
  • - dynamique : +5 / -7 soit 13 diaphs de dynamique ;
  • - latitude : +4 / -4 soit 9 diaphs de latitude de travail ;
  • - montée du bruit : assez linéaire (pas de trucage avec un réducteur de bruit pénalisant).

En S-Log3

Voyons maintenant le résultat avec la nouvelle courbe S-LOG3 qui singe la LOG-C de Arri.

S-Log3 + Graded (Gain) + LUT REC709 Niveau de bruit sur le gris moyen

KL+7

Amplitude du signal : 1 %
Dynamique : image non prise en compte
Latitude : image non exploitable artistiquement

KL+6

Amplitude du signal : 1 %
Dynamique : image non prise en compte
Latitude : image non exploitable artistiquement

KL+5

Amplitude du signal : 1 %
Dynamique : image prise en compte (limite supérieure = +5 diaphs)
Latitude : image non exploitable artistiquement

KL+4

Amplitude du signal : 2 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement (limite supérieure = +4 ou +3,5 diaphs)

KL+3

Amplitude du signal : 2 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL+2

Amplitude du signal : 2 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL+1

Amplitude du signal : 2 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL (F8)

Amplitude du signal : 2 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL-1

Amplitude du signal : 1 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL-2

Amplitude du signal : 3 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement

KL-3

Amplitude du signal : 6 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement
KL-4

Amplitude du signal : 9 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image exploitable artistiquement (limite inférieure = -4 diaphs)
KL-5

Amplitude du signal : 22 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image non exploitable artistiquement (dérive chroma et niveau de bruit supérieur à 10%)
KL-6

Amplitude du signal : 31 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image non exploitable artistiquement
KL-7
Amplitude du signal : 45 %
Dynamique : image prise en compte
Latitude : image non exploitable artistiquement

Résultats en S-LOG3 après étalonnage :
  • - dynamique : +5 / -7 soit 13 diaphs de dynamique ;
  • - latitude : +4 / -4 soit 9 diaphs de latitude de travail ;
  • - note sur la montée en bruit : plus de bruit dans les basses lumière, moins de bruit dans les hautes lumière.


 
La FS7 se comporte aussi bien qu'une F5. Il faut imaginer un bridage interne plus focalisé sur la qualité du RAW (12 bits au lieu de 16) et sur quelques détails dans les menus des deux caméras.

Rappel sur les Logs et Gamuts

Voici un petit mémo sur les courbes Logs de Sony ainsi que les gamuts de la caméra.

Bien exposer la FS7 en fonction de sa courbe de Gamma


Application des LUTs en LOG (ou RAW) pour le monitoring



 
La courbe S-Log3 a une réponse très semblable à la courbe Log Cineon, soit la réponse de l'Arri Alexa et Amira Log C, ce qui facilite le mélange de la FS7 avec des rushes Arri lors de l'étalonnage.

Le Gamut S-Gamut3.Cine/S-Log3 cible la diffusion D-Cinema DCI-P3 (gamut plus proche DCI et étalonnage facile).

Le S-Gamut3/S-Log3 cible l'archivage du négatif numérique et le workflow ACES ; c'est le gamut le plus large avec la dynamique la plus large.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation