Prise en main

Le Panasonic HC-X1000 est avant tout un modèle de poing. Son boîtier pèse 1,5 kg pour une longueur de 31 cm, ce qui permet de le caler sur l'épaule et de filmer l'écran ouvert. On privilégiera le trépied pour les plans en longue focale d'autant que le rapport de zoom est particulièrement puissant (20x).

Caméscope 4K Panasonic HC-X1000, sur le terrain

Les habitués des caméscopes Panasonic retrouveront leurs boutons regroupés pour l'essentiel sur le flanc gauche, comme le focus, l'iris, le gain, l'obturateur, la balance des blancs et... le bouton "iA" (intelligence Auto) qui est une pure création "grand public" du fabricant. Ce dernier applique des réglages de couleur, de lumière et de mise au point automatiquement. Les puristes du mode manuel le mépriseront sans doute, mais plus d'un vidéaste y recourra pour filmer une interview à la volée, lorsque l'on n'a pas toujours le temps de faire son blanc et de régler son diaph. Le iA a donc aussi sa place sur un tournage pro.

On note (enfin) l'introduction de volets de fermeture sur le pare-soleil d'objectif d'un caméscope pro chez Panasonic. Ce système est déjà présent depuis belle lurette sur les caméras Sony et nous a vraiment soulagés lors du test. Plus de capuchon à ranger dans la poche : il suffit de lever le loquet. On apprécie !

Caméscope 4K Panasonic HC-X1000, test terrain, sur trépied, profil
On retrouve le design classique des caméscopes Panasonic.

Les volets de connectique se sont aussi améliorés avec un plastique rigide en lieu et place d'un caoutchouc mou qui s'abîmait vite. La carrosserie, de façon générale, inspire la robustesse, même si elle est en plastique. On apprécie également le rangement de l'écran LCD à l'avant de la poignée, déjà éprouvé chez Panasonic mais qui reste ingénieux. Le viseur électronique orientable est agrémenté d'un large œilleton pour isoler l'œil de la lumière ambiante. L'orifice optique est toutefois un peu étroit et nous avons surtout utilisé l'écran LCD pour filmer, même en extérieur.

Petite touche de design : l'objectif est désormais affublé d'un anneau à LED qui s'allume en bleu lorsque la caméra est en stand-by, puis en rouge pendant l'enregistrement. Cela permet de repérer rapidement les caméras en marche lors d'un tournage multicam.

L'ergonomie est dans l'ensemble assez classique. On retrouve les 3 bagues manuelles d'objectif respectivement dédiées à la mise au point, au zoom et à l'iris. Une roue à filtres ND (densité neutre) est commutable sur 3 valeurs (1/4, 1/16, 1/64) pour atténuer la surexposition ; comme toujours, un témoin s'affiche sur l'écran pour vous indiquer la bonne valeur. La commande de zoom progressif est portée deux fois (poignée et flanc). La navigation dans le menu s'effectue soit par l'écran tactile, soit par un bouton molette (qui a notre préférence).

Caméscope 4K Panasonic HC-X1000, test terrain, écran LCD et affichage
L'écran LCD du HC-X1000 affiche toutes les infos.

Qualité d'image

Le HC-X1000 est un caméscope 4K qui bénéficie d'un nouveau capteur BSI 1/2,3" Crystal Engine Pro 4K de type MOS de 8,85 Mpx effectifs. Il offre la possibilité de filmer au choix dans deux ratios :

4K ratio 16:8.4 (4K Ciné) 4K ratio 16:9 (UHD)
4096 x 2160 (24p), 100 Mbps 3840 x 2160 (50p/25p), 150 Mbps
Pour le cinéma numérique Pour la télévision
Caméscope 4K Panasonic HC-X1000, test terrain, exemple d'image 4K Ciné Caméscope 4K Panasonic HC-X1000, test terrain, exemple d'image 4K UHD

Le 4K 16:9 est le plus courant en production audiovisuelle car il est conforme aux téléviseurs UHD. Le 4K 16:8.4, lui, est destiné au cinéma numérique. En 4K Ciné, vous bénéficiez ainsi d'un meilleur grand-angle (29,5 mm) qu'en 4K TV (30,8 mm).

Carte mémoire Panasonic SDXC U3Lors du test, nous avons filmé en 3840 x 2160 au format MP4.
Notre premier problème a été de dénicher une carte mémoire suffisamment rapide pour gérer le débit de 150 Mbps : à l'heure où nous écrivons ces lignes, ces fameuses cartes sont encore rares et chères. Il vous faut impérativement utiliser des cartes SDXC U3 pour filmer en 4K avec une large capacité (64 Go) car 17 secondes de 4K occupent déjà 300 Mo de mémoire.

Le HC-X1000 possède en outre deux emplacements qu'il est bon d'utiliser pour éviter de tomber en "panne" de mémoire en plein tournage. Rappelons en effet que l'avantage des deux slots est d'assurer un enregistrement continu sur deux cartes sans interruption, et d'en remplacer une quand l'autre enregistre.

Nous avons filmé en extérieur par temps gris. L'avantage du HC-X1000 est d'emblée son optique Leica Dicomar très polyvalente qui associe un grand-angle de 30,8 mm à un rapport de zoom 20x. Cela offre une belle marge pour varier la focale en alternant gros plan et paysage. Le HC-X1000 reste toutefois un caméscope fonctionnel à petit capteur (1/2,3") qui ne fournit pas l'esthétique d'une faible profondeur de champ similaire à une caméra grand capteur ou un reflex. Ici tout est net et c'est un atout énorme dans les reportages news ou dans l'événementiel où tout bouge.

En intérieur, le HC-X1000 assure aussi une image propre. En mode automatique, le gain et l'iris sont bien réglés. En manuel, on peut pousser le gain jusqu'à 30 db et ouvrir l'iris jusqu'à f/1,8 en courte focale. La sensibilité est plutôt bonne en basse lumière, n'accuse quasiment pas de bruit et permet de filmer sans problème un événement sous une lumière tamisée.

Caméscope 4K Panasonic HC-X1000, test terrain, basse lumière, capture de l'écran LCD
En basse lumière, le gain peut être débrayé jusqu'à 30 db.

Caméscope 4K Panasonic HC-X1000, test terrain, basse lumière, fonction Assistant Focus
La fonction Assistant Focus effectue un zoom sur l'image pour vérifier la mise au point.

Caméscope 4K Panasonic HC-X1000, test terrain, exemple d'image au grand-angle
En grand-angle (30,8 mm en 24x36).

Caméscope 4K Panasonic HC-X1000, test terrain, exemple d'image au zoom 20x
Le même plan en zoom 20x (626 mm en 24x36) sur la statue centrale.

Montage

Les fichiers sont enregistrés au choix en MP4 ou en MOV. Cela permet de préparer ses clips en vue d'une post-production sur Mac OS ou Windows. Par ailleurs, le HC-X1000 est aussi une caméra HD qui filme en AVCHD 1920 x 1080 pixels (50p, 25p).

Hélas, le format 4K remet un peu les compteurs à zéro en termes de configuration informatique. Un ordinateur (portable ou de bureau) qui gérait parfaitement le montage en AVCHD pourra rencontrer de grosses difficultés en 4K, car les fichiers ont des débits énormes (100 à 150 Mbps). La lecture seule d'un clip dans la timeline engendre des saccades. Il faudra donc investir dans une nouvelle machine si vous vous lancez dans une post-production 4K, même si vous comptez sortir votre master en HD. Nous avons produit la vidéo ci-dessous en 4K avec le logiciel Vegas Pro 12 de Sony qui gère très bien ce flux, mais les manipulations étaient très lentes.


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation